Accueil / Cinéma / STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE : J.J. Abrams entre en Résistance

STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE : J.J. Abrams entre en Résistance

Star Wars - reveil de la force - Go with the Blog - AfficheNous y sommes !! Après tant d’attente, le premier volet de la troisième trilogie STAR WARS est enfin arrivé sur nos écrans. Voici donc l’ÉPISODE VII puisqu’il faut compter ainsi, sachant que ces nouveaux épisodes se déroulent après LE RETOUR DU JEDI.

De STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE, nous ne savons pas grand chose puisque le secret du scénario a été scrupuleusement bien gardé par Disney, et rassurez-vous nous ne vous dévoilerons pas l’histoire principale ni le rôle des nouveaux personnages ! Ce que l’on sait en revanche, c’est que c’est J.J. Abrams qui a été choisi à la réalisation, et que le casting est composé de nombreux acteurs de la trilogie originelle comme Carrie Fisher (la Princesse Leia), Harrison Ford (Han Solo), et aussi Mark Hamill (Luke Skywalker). La nostalgie et l’impatience nous gagnent déjà ! …
Mais si bien sûr nous avons hâte de retrouver ces personnages devenus mythiques, notre intérêt va également se porter sur les nouveaux personnages incarnés bien évidemment par de nouveaux acteurs dont la toute jeune Daisy Ryley, John Boyega, et Adam Driver que nous avions déjà vu dans HUNGRY HEARTS. Nous ne vous faisons plus attendre, et voici nos premières impressions sur le film STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE

Dès les premières secondes, nous replongeons aussitôt dans l’atmosphère propre à la saga culte, avec ce désormais légendaire générique qui défile et qui va nous donner les éléments clés pour contextualiser le récit. Sans surprise, les décors, costumes et l’environnement sont respectés, et cet ÉPISODE VII est dans la continuité des précédents, sans heurter l’univers.

On y retrouve donc avec beaucoup de plaisir et d’excitation les éléments fondateurs de l’univers STAR WARS : des paysages superbes et grandioses, une esthétique et un imaginaire qui nous transportent dans des contrées lointaines. En effet, l’un des éléments importants dans STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE, c’est que nous voyageons beaucoup à travers des planètes et des lieux différents, avec à chaque fois une vraie richesse apportée aux décors majoritairement naturels (le film évite avec intelligence la surenchère numérique).


Les effets spéciaux sont aussi réussis, et STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE est avant tout un grand spectacle ! Le rythme du film est plutôt intense, il y a assez peu de temps morts, et cela n’en est que plus réjouissant ! Les deux heures et quelques minutes passent assez vite, et l’histoire avance à un bon tempo.
Sur ces aspects précisément, cet ÉPISODE VII est une totale réussite, et continue de perpétrer la tradition STAR WARS avec cette grande qualité en matière d’effets spéciaux et de spectacle. 

De l’aveu même du réalisateur J.J. Abrams dans une interview (à lire ICI), pour l’écriture du scénario et de certains nouveaux personnages, il s’est référé à l’Allemagne Nazi de 1933-1945 et à son régime totalitaire pour imaginer Le Premier Ordre, le nouvel ennemi de La République.

Hormis cette inspiration assez visible et assumée dans STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE, le reste du récit ne comporte pas vraiment de messages issus de questionnements liés à nos sociétés contemporaines, comme l’écologie ou le grand tout sécuritaire. Ce film reste avant tout ancré dans un univers de pure science-fiction, sans volonté de délivrer forcément un message politique ou autre.

D’une manière générale, le scénario est assez classique, efficace certes, mais sans grande surprise. Et là, on ne vous en dit vraiment pas davantage pour préserver tout son mystère …

De même au sujet des personnages, de leurs rôles respectifs et surtout leur destinée, nous vous laissons découvrir les surprises qu’ils vous réservent. On retrouve en tout cas de nombreux nouveaux individus dans cette histoire, comme par exemple le personnage qu’interprète l’acteur Andy Serkis dans son exercice favori, la motion capture, et qui s’inscrit dans l’héritage de la saga.

Sachez en tout cas qu’il demeure dans STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE encore une grande part de mystère pour certains d’entre eux, comme par exemple qui est vraiment Rey (interprétée par Daisy Ridley), cette mystérieuse jeune fille au centre du récit ici. Évidemment, il s’agit aussi de préserver un vif intérêt pour la suite de cette troisième trilogie ! …

Malgré beaucoup de vraies et bonnes qualités, STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE comporte une déception. Nous n’avons pas été conquis par les nouveaux personnages. Tout d’abord, les comédiens Daisy Ridley et surtout John Boyega ne sont pas très convaincants, et leur jeu sonne même parfois un peu faux.

Par ailleurs, les rôles qu’ils tiennent, semblent assez clairement marqués dans leurs comportements et surtout leurs caractères, par la tendance au cinéma de ces dernières années des sagas pour adolescents (du type HUNGER GAMES, DIVERGENTE pour les plus connues). Et ce ressenti que nous avons eu, est confirmé par le fait d’avoir casté pour ces nouveaux personnages de STAR WARS des acteurs jeunes et ayant très peu tournés avant (Daisy Ridley n’a aucune expérience au cinéma par exemple), comme c’était le cas de Shailene Woodley ou encore Jennifer Lawrence quasi inconnues avant de s’engager dans des sagas à gros budget.

De même, le personnage – très attendu de par son mystère – du chevalier Kylo Ren (interprété par Adam Driver) est un peu décevant, révélant finalement une aura plutôt faible, et un caractère colérique qui est parfois déconcertant pour de mauvaises raisons …

STAR WARS THE FORCE AWAKENS - LE RÉVEIL DE LA FORCE Image 2 film 2015 - Go with the Blog

Passé cela, ce septième épisode de la saga STAR WARS n’en reste pas moins un plaisir de cinéma, ayant réussi à être moderne tout en respectant assez fidèlement (peut-être trop ? … à voir) son héritage, notamment en ayant choisi pour la musique le compositeur et chef d’orchestre légendaire John Williams, qui a travaillé depuis le début sur tous les films !

Plaisir de retrouver l’univers si singulier de STAR WARS et les personnages cultes de la première trilogie, joie de voir un film à grand spectacle parfaitement maîtrisé dans son esthétique, STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE réussit son lourd défi de poursuivre l’aventure et de réunir toutes les générations. Rendez-vous en 2017 pour le deuxième volet de cette trilogie, et plonger à nouveau dans cette galaxie lointaine, très lointaine …

Retrouvez une Infographie inédite sur la saga STAR WARS !

Page Facebook officielle France de STAR WARS.

STAR WARS – LE RÉVEIL DE LA FORCE, sortie en France le 16 décembre 2015.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

17 commentaires

  1. Je vais y allez ce weekend avec les enfants 🙂 merci pour le pitch

    • Bonjour Céline,

      Alors nous te souhaitons une bonne projection, et n’hésite pas à nous confier ton opinion sur le film événement !

      Merci et à bientôt,

  2. Concernant les jeunes acteurs « inconnus » du grand public, c’était déjà la volonté de G. Lucas lors de la toute première saga, finalement ils sont restés dans la même lignée 🙂

    • Bonjour Anna,

      En effet, c’était le cas dans la première trilogie contrairement à la deuxième où le casting était plus important.

      Merci pour ton commentaire.

  3. Bonjour,comme prévu je reviens poster mon retour de visionnage.
    Tout a été dans nos attentes, pas du tout déçu du résultat, c’est mon premier Star Wars et j’ai été emportée dans le futur, personnages, costumes et décors, les enfants étaient tout excités !
    C’est un succès !

    • Bonjour Céline,

      Nous sommes ravis de ton plaisir ! Il est vrai que pour découvrir la saga, cet épisode est plutôt réussi ! Vous voilà donc conquis !
      On pourrait vous conseiller pendant cette période de Noel et de vacances pour certains pour visionner la première trilogie (ep.4,5 et 6), certes ils datent de 1977 mais ils sont tout à fait bons aussi et permettent de mieux saisir certaines séquences et clins d’œils au film.

      Merci pour ton retour !

  4. STAR WARS, Le réveil de la Nostalgie

    D’accord avec certains points, moins avec d’autres. Voici mon avis

    http://thv-voyagesluxe.blogspot.fr/2015/12/star-wars-le-reveil-de-la-nostalgie.html#more

  5. Personnellement, j’ai trouvé que la force de ce SW 7 est justement le jeu de ses 3 jeunes acteurs (+ BB 8) et du caractère des personnages qu’ils interprètent. L’histoire est souvent décrié par des spectateurs se sentant floués d’avoir vu un remake du 4, mais l’ambiance est là, les actions dignes des précédents aussi, et j’ai trouvé le suspense concernant le sort de Luke assez original. Pour moi, c’est déjà un classique.

    • Bonjour Buffalo,

      L’essentiel est ton plaisir. 🙂 Après, nous avons quelques réticences surtout sur l’évolution des nouveaux personnages, mais globalement ce septième épisode de STAR WARS est un très bon divertissement, dans la lignée des épisodes IV, V et VI (peut-être un peu trop, justement), pas facile à réaliser.

      Merci pour ton commentaire. À bientôt sur Go with the Blog ! 🙂

  6. Mieux vaut tard que je jamais, j’y suis allée aujourd’hui. Je suis ce qu’on peut appeler la toute 1ère génération de Star Wars et j’avais vu au ciné Le retour du Jedi donc autant vous dire que cela date pas mal !!!
    Je n’ai pas été spécialement déçue, mais il faut dire que j’en attendais pas grand chose non plus. Quel plaisir de retrouver les « anciens » Han Solo toujours aussi classe, Carrie Fisher un peu terne, et Mark Hamill a les dialogues les plus longs de toute la saga !!!!!!!!!!!!!!
    Je ne suis pas spécialement déçue par Rey, je trouve qu’elle dégage quelque chose, mais j’espère juste ne pas y voir un triangle amoureux comme pour Hunger Games dont certaines scènes me font quand même pas penser à cette saga..

    • Bonjour Eleane !

      Nul besoin de se précipiter, le film risque d’ailleurs encore de rester longtemps en salle !!

      Oui, le plaisir est là lorsque l’on revoit les anciens.
      Quant à l’idylle, le triangle, je ne sais pas mais entre Finn et Rey cela semble bien parti.

      Attendons la suite !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top