Accueil / Voyages / Shanghai, la cité entre démesure et tradition

Shanghai, la cité entre démesure et tradition


Si on m’avait dit en janvier 2017 que ce serait l’année où je mettrais les pieds en Chine, et plus particulièrement à Shanghai, je ne l’aurais certainement pas cru ! … Et pourtant six mois plus tard, me voilà à parcourir les artères géantes de Shanghai, à découvrir une ville, un pays, une population, des habitudes de vie tellement différents de tout ce que je connaissais jusqu’à maintenant, et de tout ce que j’avais pu voir ailleurs.

Récit de ce séjour à Shanghai à travers mes photos et mes impressions, et aussi plein d’infos pratiques & de recommandations pour organiser un voyage en Chine. 🙂


À Shanghai, tout commence le long du fleuve Huang Pu, sur cette longue promenade appelée le Bund, en face du Pudong. De jour comme de nuit, c’est LE lieu incontournable de la ville, les touristes s’y pressent, mais aussi les étudiants, les habitants de la ville, les badauds …
Avec ces gratte-ciels ahurissants, ces buildings à l’architecture futuriste, le District moderne de Pudong est un véritable spectacle. La nuit, les jeux de lumière sur les façades des buildings, et leurs reflets sur le fleuve, offrent une vision fantastique, quelque part entre Times Square & Las Vegas.  😉

Quand vous vous baladez tout du long de la promenade du Bund, il ne faut pas manquer de regarder des deux côtés de la rive du fleuve. Car du côté du Bund, les édifices historiques se succèdent sous vos yeux. Aujourd’hui reconvertis en hôtels prestigieux, banques ou ambassades, les bâtiments anciens du Bund s’opposent aux buildings futuristes du côté du Pudong.

Pour faire la traversée entre les deux rives du fleuve, plusieurs possibilités : prendre un bateau qui fait la navette en quelques minutes, pour un tarif dérisoire de 2 Yuan (2 CNY). Mais comme Shanghai est la ville du Futur, il existe aussi le Bund Sightseeing Tunnel : comme son nom l’indique, c’est un tunnel creusé sous le fleuve, vous montez à bord d’une cabine vitrée, et en moins de 3 minutes, vous passez à travers une succession de néons de couleurs avec une musique fun, un peu comme une attraction chez Disney !
L’expérience est vraiment amusante, et le tarif de la traversée du tunnel par personne est de 50 CNY (ce qui fait environ 7 euros).

À quelques rues de la promenade du Bund, la Vieille Ville est un passage obligé à Shanghai, et c’est surtout un véritable enchantement.
Dans un dédale de rues et au milieu de maisons & de bâtiments traditionnels chinois, on ne sait plus vraiment où donner de la tête, entre les petits restaurants traditionnels où l’on prépare votre repas sous vos yeux, les échoppes, les magasins de souvenirs à l’infini, les boutiques dédiées aux personnages mignons adorés par les asiatiques, ou encore tout un quartier entier de bijouteries à perte de vue.




C’est aussi à l’intérieur de la Vieille Ville que se trouve le Yuyuan Garden : un jardin typique chinois, véritable havre de paix au milieu de la frénésie de Shanghai ! C’est impressionnant comme on est immédiatement dans le silence en entrant dans le Yuyuan Garden. L’entrée du jardin est payante, comptez 40 CNY par personne (soit environ 5 euros).


À Shanghai, il y a aussi beaucoup de temples, et il faut du temps pour pouvoir tous les voir, d’autant qu’ils ne sont pas forcément dans un même secteur. J’ai choisi d’aller jusque dans le District de Jing’an pour découvrir le Temple bouddhiste Jing’an.
Au-delà de son étonnante forme, de ses sculptures impressionnantes de détails, de sa hauteur et de ses dorures, le Temple Jing’an étonne surtout parce qu’il est désormais encerclé par des immeubles en verre ultra modernes, et par des routes bruyantes et pleines à craquer. Toujours cette incroyable cohabitation entre la tradition et la modernité, qui se retrouve vraiment partout à Shanghai.




J’aurais aimé vous montrer encore des dizaines de photos, mais cet article finirait par devenir interminable. J’ai essayé de présenter les lieux qui m’ont le plus impressionnée, et qui sont à ne vraiment pas manquer à Shanghai, même pour un court séjour.

Pour un premier voyage en Chine, Shanghai a été une expérience assez folle et inoubliable, incontestablement. Cette cité ne ressemble à rien de ce que j’avais vu jusque lors. J’ai adoré y perdre mes repères, être dans un environnement si peu familier et totalement nouveau … Une fantastique expérience de voyage !  😉


Si vous avez des questions pour organiser votre séjour à Shanghai, n’hésitez pas à les poser en commentaires de l’article.

Infos pratiques.
* Comment s’y rendre ?
Au départ de Paris Roissy-CDG, on trouve principalement des vols avec escale, c’est un peu incontournable. Le voyage jusque Shanghai est plutôt long : surtout qu’à l’inverse des États-Unis, on perd du temps avec le décalage horaire. En résumé, vous atterrirez à Shanghai forcément le lendemain de votre jour de départ.

J’ai voyagé avec la compagnie Aeroflot (Russian Airlines) en faisant une escale de moins de deux heures à Moscou. Cette compagnie aérienne propose une grande qualité de confort, de nombreux services à bord (on nous offre même des pantoufles à porter dans l’avion !), et le personnel est hyper disponible et très à l’écoute. Pour info, il n’y a pas besoin de Visa Russe si vous faites une escale à Moscou sans sortir de l’aéroport.
(aéroport de Moscou).


* Où séjourner ?
JINJIANG METROPOLO HOTEL CLASSIQ SHANGHAI BUND CIRCLE – No.180 Middle Jiangxi Road, Huangpu.
Installé dans un bâtiment historique à l’architecture épatante (quelque part entre la Tour de la Terreur de Disneyland & le décor d’un polar des années 70), cet Hôtel est super bien situé dans Shanghai.
On peut se rendre aux bords du fleuve à pieds en moins de dix minutes, le métro est tout proche, et surtout on est juste à côté de Nankin Road, l’artère commerciale de Shanghai.
L’hôtel a été récemment rénové, tout est très joli et élégant à l’intérieur, les chambres sont immenses, avec tous les équipements qu’il faut (y compris des pantoufles et des peignoirs). Les bouteilles d’eau minérale sont même offertes, et enfin le petit-déjeuner est délicieux, très varié, avec à la fois des produits européens et aussi des plats chinois, cuisinés sur place. Régal, il faut goûter à tout !
Les tarifs sont plutôt très honnêtes et abordables pour Shanghai, et surtout compte tenue de la prestation de grande qualité. Pour vous donner un ordre d’idée, en voyageant en juin, j’en ai eu pour 290 euros pour 4 nuitées (petit-déjeuner inclus).

NDLR : Attention, il y a deux hôtels qui se nomment « Jinjiang Metropolo Hotel » à Shanghai. Il faut donc bien prendre le nom en entier comme mentionné ci-dessus. Le second hôtel du même nom se trouve dans le même quartier, mais il est beaucoup plus chic, et donc beaucoup lus cher.  😉


* Obtenir son Visa pour aller en Chine.
C’est sans doute la partie la plus compliquée (et la plus chiante) pour organiser son séjour.
Première règle à savoir : s’y prendre le plus tôt possible ! Obtenir son Visa pour aller en Chine ne se fait pas aussi simplement et rapidement que pour aller aux États-Unis, loin de là.
Pour faire une demande de Visa pour la Chine, il faut d’abord prendre un rendez-vous en ligne sur le site du Chinese Visa Application Service Center, et vous ne choisissez pas vraiment la date : on vous propose quelques dates & horaires, et sachez que la première possibilité sera à +4/5 jours minimum.

Préparez méticuleusement votre dossier pour ce rendez-vous : n’oubliez aucun document. De base, pour obtenir un Visa pour la Chine, il faut présenter : un passeport avec une date de validité de plus de 6 mois après votre date de départ, vos billets d’avion aller & retour (ou justificatifs de vos réservations de vols), l’adresse de votre lieu de résidence lors de votre séjour, une photo d’identité aux critères d’une photo pour passeport, une photocopie de votre passeport (pages de renseignements), venir avec sa carte bleue pour régler les frais de Visa (carte bleue uniquement, aucun autre moyen de paiement n’est accepté), et enfin la copie de vos trois derniers relevés bancaires justifiant que vous avez au minimum 1000 euros sur votre compte courant au moment de votre départ.

Le Visa pour aller en Chine coûte 160 euros (175 euros si vous faites une demande express), et vous l’obtenez sous 6 à 8 jours ouvrés. Il est valable uniquement pour la durée de votre voyage : à partir du moment où vous quittez le sol chinois, le Visa n’est plus valable.

Centre de Service de Visa Chinois
25 rue Bassano – PARIS 75008
Site Officiel (= infos, pièces à fournir pour le dossier, prise de rendez-vous).

 

Article et photos par Elle

Photos : tous droits réservés. Ne pas utiliser sans autorisation préalable de leur auteur.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top