Accueil / Cinéma / LE LABYRINTHE : le plus dur est d’en sortir !

LE LABYRINTHE : le plus dur est d’en sortir !

LE LABYRINTHE - go with the blog - affiche du filmLE LABYRINTHE est l’adaptation au cinéma du premier tome d’une saga littéraire écrite par le romancier américain James Dashner entre 2012 et 2014. À l’instar de HUNGER GAMES et de DIVERGENTE, cette saga s’inscrit à nouveau dans le genre dystopique, à savoir une histoire ancrée dans un univers fictif et futuriste où la quête du bonheur apparaît totalement contrôlée et/ou réprimée. Dans ces récits, les héros sont des adolescents ou de très jeunes adultes.

LE LABYRINTHE met en scène un jeune garçon, Thomas, qui se réveille un beau jour au milieu d’un camp de fortune avec d’autres adolescents qui, comme lui, n’ont plus aucun souvenir de leur passé. Face à eux, une porte gigantesque qui s’ouvre et se ferme de manière cyclique. Cette porte mène vers un labyrinthe géant, qui semble être la seule issue à leur situation. Seuls, perdus et désorientés, ces adolescents n’ont pas d’autre choix que de faire preuve d’ingéniosité et de courage pour tenter de s’en sortir.
Avec un casting très séries télé (Dylan O’Brien de TEEN WOLFKaya Scodelario de la série anglaise SKINS, ou encore Thomas Brodie-Sangster de GAME OF THRONES), ce LABYRINTHE – annonciateur vraisemblablement d’une nouvelle saga -, est très attendu et suscite beaucoup d’intérêt !


Soyons clairs dès le départ, LE LABYRINTHE est avant tout un film d’action et de suspense, un domaine qui est ici plutôt bien maîtrisé. Le spectateur est d’entrée happé par le mystère de ce labyrinthe et de ce qu’il s’y cache à l’intérieur. D’ailleurs, le labyrinthe en lui-même est assez impressionnant ! D’un point de vue narratif, l’histoire est intéressante et on se laisse clairement prendre au jeu. Les scènes d’action sont assez nombreuses et permettent de ne jamais s’ennuyer, bien au contraire. Le tempo du film est entraînant, et les quasi deux heures passent assez vite, sans trop de temps mort.
LE LABYRINTHE - image du film 2014 - Go with the Blog
Entre ces scènes d’action, les scènes de jeu se révèlent convaincantes. Le jeune casting tient ses promesses et relève le challenge avec pas mal de talent. Dylan O’Brien et Will Poulter (popularisé dans LES MILLER, UNE FAMILLE EN HERBE) marquent par leur présence et sortent du lot ! De même, Kaya Scodelario, seule rôle féminin ici, continue d’affirmer son charisme et son talent. Les rôles secondaires sont également bien interprétés, sans trop de fausses notes, ne faisant pas tomber à l’eau les passages plus dialogués du film.

le labyrinthe - go with the blog - image du film

Quant à la réalisation, elle est simple mais efficace, pas de grosses prises de risques mais parfois ce n’est pas forcément un mal. Les effets spéciaux sont également une réussite : que cela soit le labyrinthe comme l’ensemble des décors, le rendu est bien réalisé et ne semble pas donner l’impression d’un budget faible. Cela ajoute par conséquent à la qualité des scènes d’action qui sans être ultra impressionnantes (contrainte de la présence d’enfants ?), restent tout à fait distrayantes.

Notre bémol viendra en revanche des vingt dernières minutes assez déconcertantes d’un point de vue narratif : on a la sensation que le récit s’accélère soudainement, histoire de mettre très vite en place les éléments qui serviront à introduire la suite, et donc un deuxième film.
N’ayant pas lu le livre, nous ne pouvons pas vous confirmer ou non si LE LABYRINTHE offre ici une adaptation fidèle au roman, et si ce ce petit branle-bas de combat à la fin du film se trouve également dans le livre, ou pas.

le labyrinthe - go with the blog - image du film

Les sagas pour adolescents et jeunes adultes sont clairement en train de devenir un genre à part entière au cinéma, avec de nombreuses tentatives de plus ou moins bonne facture. LE LABYRINTHE se classe plutôt du côté des réussites : très rythmé, avec de bonnes scènes d’action et un casting à la hauteur du projet, ce premier volet laisse augurer une saga divertissante et qu’on aura plaisir à suivre.

Retrouvez notre article critique sur le 2e volet LE LABYRINTHE : LA TERRE BRÛLÉE.

Page Facebook officielle pour le film LE LABYRINTHE.

LE LABYRINTHE, sortie en France le 15 octobre 2014.

Article rédigé par Lui.
LE LABYRINTHE - visuel bandeau film The Maze Runner - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

18 commentaires

  1. L’histoire me dit bien, par contre le casting très très « jeune » me donne moins envie …

  2. Alors j’ai adoré le livre , mais ils en ont fait n’importe quoi. Ils ont zappe un truc important (du coup dans le 2 ils vont enlever une scène).
    Et la fin en vrai c’est pas tout à fait comme çà.
    ils ont trop résumé le film. Sans parler des décors en carton pâte
    j’ai été très déçu moi qui l’attendais depuis longtemps .

    (Voilà le retour de la raleuse)

    • Bonjour Xiaofeng,

      Ah non tu n’es pas râleuse, au contraire comme tu as lu le livre c’est un avis intéressant !!! Nous sommes content que le livre ne se termine pas comme dans le film car pour nous, c’est vraiment le gros problème, et ça sonne très bâclé et ne cadre pas avec le reste.

      C’est dommage alors que le livre ne semble pas avoir été bien adapté. Comme nous ne l’avons pas lu, nous ne pouvons pas juger ce point.

      Penses-tu voir la suite sur grand écran ?

      Merci pour ton commentaire.

  3. Moi c’est l’inverse de ma voisine ci dessus, j’aime les films avec un casting jeune mais c’est du à mes souvenirs d’enfance avec « Stand by me » et « les goonies » notamment. Voire même « Super 8 »

    La bande annonce et le pitch ont réussi leur oeuvre sur moi, ce que je viens de lire finit de me convaincre 😉

    Cédric

  4. Quand j’ai su qu’un autre film « young adult » allait sortir, franchement j’ai pas été intéressé…du tout. N’ayant pas aimée Hunger Games (le rythme, les persos, l’intrigue qui me faisait déjà fortement penser à l’excellent Battle Royal…en passant), ou encore pire Divergente (là c’est vraiment pas ma came).

    Qui vise clairement un public ciblé (13 ans ou ados de 16 ans…notamment les filles…si si), bref je pense que j’étais tous simplement trop vieux pour ces conneries. Donc j’étais plus que sceptique concernant le film, mais après vision du trailer et des bons échos, je me suis laissé tenter.

    Et bien une étonnante bonne surprise, tout d’abord le film ne pète pas plus haut que son cul. Il sait ce qu’il est, il va à fond là dessus. Mais surtout la qualité dont fait preuve le réalisateur (qui signe ici sont premier film…avec un budget tout petit), m’a vraiment étonné. Que ça soit les CGI ou encore la tension sur plusieurs scènes du film (surtout la première apparition des Griffeurs…superbement mis en scène), ou bien encore le travail sur le son.

    Le travail accompli sur le film dépasse (pour moi) tout simplement toutes les productions teenage, et dans un sens il est même beaucoup plus mature que tout les autres. Sans compter un casting sans fautes (à voir absolument en VO…la VF est très moyenne), qui malgré la sous-utilisation de certains personnages, sont vraiment bons comme Thomas (joué par le surprenant Dylan O’Brien), ou encore Gally (interprété par le prolifique Will Poutler).

    Bref, le film malgré les quelques clichés et surtout un twist à la fin du film (concernant un perso qui revient) pas super crédible, est une des meilleurs adaptations de roman jeunesse…et tout simplement un très bon film. Avec des passages effrayants, d’un rythme prenant qui tient facilement les 2h avec une grande efficacité.

    4/5

    • Bonjour Dan,

      Je suis d’accord avec toi, une des qualités du film pour reprendre tes termes c’est qu’il « ne pète pas plus haut que son cul », il assume ce qu’il est et le fait sans prétention. Et en effet, ce long métrage ne fait pas cheap comme certaines autres productions concurrentes.

      Merci beaucoup pour ton commentaire.

  5. Bonjour !

    Je suis allée au cinéma hier soir, c’est donc tout frais.
    Il est nécessaire que je donne mon avis ! ^^
    Je n’ai pas lu le livre mais ça fait des mois que je vois l’affiche et la bande-annonce me tentait énormément.
    J’étais donc confiante et je pensais que j’allais adorer…
    Résultat : Enorme déception !
    D’habitude, j’adore ce genre de film d’action avec des jeunes et une intrigue.
    Mais cette fois… Rien… des lenteurs, des conversations qui ne servent à rien.
    On se doute déjà du fin mot de l’histoire (on sait même qui ne survivra pas ! Du coup, je n’ai même pas trouvé que la scène était triste.. Je ne me reconnais plus lol) Mais c’était bateau ! Un mélange de plusieurs idées de films concentré en un seul (Hunger Game, The Giver, La Cabane dans les bois, Divergente, World War Z etc…) . Les gens dans la salle ont sursauté ?! Mais comment peut-on être surpris ? Tout est prévisible, du début à la fin.
    Bon une note positive quand même, l’acteur principal (de Teen Wolf ^^ mention ++)
    Il y a très peu d’humour et c’est bien dommage.
    La fin est très rapide et on se dit « Non… une suite… ».
    Quand je vois la publicité que l’on fait de ce film, je trouve que c’est exagéré.
    Sûrement à cause du livre qui fut un succès.
    Je n’aime pas avoir d’avis négatif sur un film car je pars du principe qu’il y a toujours du bon à retenir. Mais j’avoue qu’à trois reprises, je me suis dit « ça se termine quand ? ».
    Et je ne sais pas si vous avez remarqué mais c’est le troisième film où l’on retrouve une dirigeante avec des cheveux gris/blancs (Hunger Game 2 : Julianne Moore, The Giver : Meryl Streep) pas très innovant.
    Bref… J’ai hâte de voir un film qui me plonge dans un univers pendant 2H00.

    Bon we ^^

    Virginie.L

    • Bonjour Virginie,

      Merci pour ce commentaire argumenté et détaillé, cela fait plaisir !
      Commençons par l’essentiel…les cheveux gris !
      Je pense que c’est par souci de facilité et de codes. Les sages/vieux ont les cheveux gris mais cela démontre aussi un peu les limites du genre surtout quand il y a sur)abondance dans ce genre sur les grands écrans.

      On est d’accord la fin est ratée, et c’est vrai qu’on s’attend un peu à ce qui va se passer. Après n’étant pas la cible visée au départ, j’avoue ne pas mettre ennuyer comme d’autres films de ce type dont certains qui sortent prochainement et que nous détailleront bientôt.

      Encore merci pour ton commentaire.

  6. Vu hier. J’y allais carrément à reculons; j’en suis sortie presqu’en courant!
    Au secours, quoi! C’est hyper prévisible à tout point de vue! (Je vais pas détailler si jamais certain(e)s ne l’aurait pas vu). Peut-être que le fait que j’y aille sans volonté n’a pas aidé mais vraiment, c’était très facile.
    Du coup, j’ai trouvé ça trèèèèès long!
    Bref… J’ai pas aimé ^^

  7. Bonsoir,

    Merci pour votre réponse sur les cheveux gris lol c’est le plus important ^^
    Je suis totalement d’accord :p

    Quels films prochainement ? (The Giver?)

    Bonne fin de soirée.

    Virginie.L

  8. Personnellement à l’annonce du film, je me suis procuré le livre et l’ai lu afin de pouvoir comparer avec le film. Et ce que je peux dire après avoir vu le film c’est que le réalisateur a décidé de faire le film sans lire le livre. Sans trop exagérer, chaque aspects du livres à été modifie. C’ est juste un gros doigt d’honneur à tout les lecteurs. Je ne comprends pas comment un film peut être aussi peu fidèle mais même les plus petits aspects ont été modifie. Meme les personnages ! Exemple: Alby est decrit dans le livre comme désagréable mais avec de réelles capacites de leadership. Bien loin de ce que l’on peut voir au cinéma. Et ça ne fait qu’empirer tout au long du film. Pour moi c’est donc une déception non pas au niveau du film mais de cette frustration de ne pas voir une adaptation cinématographique d’un roman mais d’un film qui s’est basé sur la 4ème page de couverture du livre pour faire son film. (Et honnêtement je n’exagère meme pas)

    • Bonjour Han,

      Merci de ton témoignage. Comme nous l’avons dit, nous n’avons pas lu le livre et donc on ne peut pas faire la comparaison, c’est pourquoi ton témoignage est intéressant.
      Nous sommes désolés si l’adaptation n’est pas très fidèle, par ailleurs, nous avons lu cette critique et donc cela semble être vraisemblablement le cas. Nous faisons confiance à nos chers lecteurs !

  9. Cette adaptation du premier tome d’une saga littéraire pour adolescents, écrite par James Dashner, est une très bonne surprise. Histoire prenante, suspense, acteurs convaincants (Dylan O Brien en tête), ce Labyrinthe est une véritable réussite, dont la fin donne immédiatement envie de voir la suite.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top