Accueil / Cinéma / Portrait : Frank Miller, le vice dans la peau

Portrait : Frank Miller, le vice dans la peau


Frank Miller
, dessinateur, scénariste & réalisateur, fête ses 60 ans en ce 27 janvier 2017. À cette occasion, nous avons eu envie de revenir sur le parcours et l’univers hors normes d’un créateur à la fois adulé et controversé.


Né à Olney dans le Maryland aux États-Unis dans une famille catholique et d’origine irlandaise, Frank Miller commence à dessiner pour des comics dès l’âge de 20 ans. Le garçon est passionné par cet univers et dévore les comic books.
À la fin des années 1970 et au début des années 1980, Frank Miller travaille pour Marvel Comics, et son premier grand fait d’armes concerne le personnage de Daredevil qu’il dessine, puis dont il devient scénariste. Il bouleverse l’approche du super-héros, et y introduit des éléments nouveaux et majeurs (il invente par exemple le personnage d’Elektra). L’enthousiasme critique et public est au rendez-vous.

1986 marque un autre tournant dans le parcours de Frank Miller, qui signe (dessin et scénario une nouvelle fois)  Batman: Dark Knight (The Dark Knight Returns) pour DC Comics.

C’est au début des années 1990 que  Frank Miller entame le début de sa relation avec l’industrie du cinéma. Il écrit les scénarios de ROBOCOP 2 et ROBOCOP 3 (même si le premier ne sera finalement pas utilisé).

Le grand public et les cinéphiles le découvrent véritablement dans les années 2000 lorsque son œuvre majeure Sin City est adaptée sur grand écran.
D’abord en 2005, Miller écrit le scénario du film SIN CITY et le co-réalise avec Robert Rodriguez, le meilleur pote de Quentin Tarantino.
On prend les mêmes et on recommence en 2014 avec SIN CITY 2 : J’AI TUÉ POUR ELLE (une suite dans laquelle Tarantino réalise même une scène entière, comme ça, pour le plaisir de bosser avec ses amis).

Retrouvez notre article critique complet sur SIN CITY 2 : J’AI TUÉ POUR ELLE.


Les deux longs-métrages SIN CITY font date : jamais auparavant nous n’avions assisté à un tel usage du noir & blanc au cinéma, et une telle ambition visuelle et esthétique. Adaptation des romans graphiques de Frank Miller, SIN CITY fait se croiser dans ses rues malfamées les femmes les plus sexy qui n’ont jamais froid aux yeux, des salauds et des malfrats, et des héros de l’ombre revenus de tout.
S’ajoutent à cela des choix d’acteurs et d’actrices détonants, brillants et ultra classieux (de Mickey Rourke à Jessica Alba, en passant par Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt ou encore Clive Owen, Eva Green …). Le public répond présent avec 1,2 millions d’entrées en France pour le premier SIN CITY, et 158 millions $ de recettes dans le monde (le deuxième film souffrira en revanche d’une fuite sur le net avant sa sortie, pénalisant sa bonne exploitation en salles).


Des rumeurs laissent entendre la possibilité de voir une troisième adaptation cinéma de la Ville du Pêché pour 2017 ou 2018 … Nous en serions ravis !!  😉

 

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir une Infographie inédite, spécialement réalisée par StampaPrint France à l’occasion du soixantième anniversaire de Frank Miller, pour (re)découvrir en un coup d’œil l’ensemble de son œuvre.

Nous remercions les équipes de StampaPrint France pour le partage de cette belle Infographie, et pour leur collaboration.
Stampaprint.fr

 

Article rédigé par Elle.
Photos : tous droits réservés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top