Accueil / Cinéma / LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 : Family Affair(s)

LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 : Family Affair(s)

Saga à part dans l’univers cinématographique Marvel, LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 marque le retour sur grand écran de la bande d’aventuriers la plus rock’n roll & la plus dingue du Cosmos.
Star-Lord, Gamora, Drax le Destructeur, Rocket Raccoon, et le petit dernier Baby Groot, ne sont pas là pour faire de la figuration ; et quand les situations se corsent, ils savent mieux que quiconque déployer les grands moyens pour sauver la Galaxie, et plutôt deux fois qu’une !

Après le pari osé du premier film sorti en 2014 (c’était en effet la première fois que Marvel adaptait au cinéma un de ses comic books dont l’action se déroule intégralement dans l’Espace et non sur Terre), un pari osé mais gagnant et franchement réussi, le réalisateur James Gunn a repris les commandes de ce qui est en train de devenir sa franchise au cinéma.
Même joueur(s) joue(nt) encore, ou bien s’agit-il d’une suite digne d’intérêt et faisant progresser ses personnages ? On vous donne notre avis.

L’histoire des GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 se déroule juste après les événements du premier volet : Peter Quill (alias Star-Lord) et sa bande venue des quatre coins du Cosmos, patrouillent et protègent l’univers, profitant de leur célébrité acquise en sauvant Xandar pour mener quelques missions très rentables, en vrais mercenaires qu’ils sont.

Mais leur union se trouve être assez rapidement mise à mal quand les origines de Star-Lord remontent à la surface, avec notamment l’arrivée de son père qu’il n’avait jamais connu jusque lors. Cet enjeu d’héritage et de descendance se démultiplie, obligeant alors les Gardiens à nouer de nouvelles alliances, à faire de certains ennemis d’autrefois des alliés dorénavant, à gérer l’arrivée de nouveaux individus (en qui avoir confiance ou pas ?), et surtout à questionner cette image trouble et confuse de la famille. Et si notre véritable famille était finalement celle qu’on se choisit ? …

Cette thématique de la famille est au cœur des GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2, non seulement pour le personnage principal Star-Lord qu’incarne l’acteur Chris Pratt, mais aussi pour quasiment tous les autres, y compris les seconds rôles (on pense à Nebula, Yondu, et la nouvelle venue Mantis). Scénaristiquement parlant, c’est l’atout majeur du film.
James Gunn, qui réalise mais qui signe également le scénario, a en effet apporté ici ce supplément psychologique qui était incontestablement le principal bémol du premier volet.

En développant le background de la plupart des personnages, et surtout en faisant de ces affaires de famille le fil d’Ariane des GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2, James Gunn confère à son projet interstellaire une dimension émotionnelle particulièrement intéressante et très maîtrisée. Aucun personnage n’est laissé de côté, et les questionnements de l’un trouvent systématiquement un écho dans le passé d’un autre.

Reste que LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 c’est aussi et surtout une nouvelle grande aventure aux confins de l’univers : les scènes d’action sont légions, souvent prétexte à quelque récréation esthétique, visuelle, et musicale. Les fans et les spectateurs du premier film s’en souviennent, la bande originale des GARDIENS DE LA GALAXIE avait inondé nos oreilles à l’été 2014 de chansons ultra catchy, puisées dans les années 70 et le début des années 80, une époque que James Gunn affectionne tout particulièrement.

Le bougre réitère la formule, et il aurait tort de s’en priver : car s’il y a bien quelque chose qu’on ne peut lui disputer, c’est sa culture musicale pointue et éclectique. S’il ne fallait en citer qu’une, la séquence d’ouverture des GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 se hisse d’ores et déjà au rang de celles que l’on n’est pas prêt d’oublier ! D’autant qu’elle est menée (et ambiancée) par l’irrésistible Baby Groot, la version miniature et totalement adorable du regretté Groot du premier film.
Au sujet de ce personnage de quelques centimètres, sur lequel la promo de ce deuxième volet a beaucoup misé, on apprécie de constater tout au long de l’aventure qu’il n’est pas qu’un prétexte ‘mignon’ ; Baby Groot trouve pleinement sa place dans le récit, et il prend totalement part à l’action du film (et pas qu’un peu !).

Visuellement toujours aussi foisonnant, abouti et soigné, LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 réussit, comme dans le premier film, à proposer de nombreux décors différents, sur des planètes très variées, avec à chaque fois un souci du détail pour créer immédiatement une ambiance singulière. Ouvrez grands les yeux, regardez bien chaque recoin de l’écran …

À cela s’ajoutent des personnages hauts en couleurs, aux gueules parfois improbables, là aussi permettant de marquer d’une empreinte identitaire réelle un lieu, un environnement, voire une séquence entière. D’ailleurs il y a dans ces personnages de second plan, alimentant eux-mêmes l’atmosphère du film, quelques réminiscences par moments du TOTAL RECALL de Paul Verhoeven.

Vraie récréation dans l’univers Marvel, LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur, tout en se dotant d’une ambition émotionnelle et narrative plus poussée, élevant le curseur juste ce qu’il faut. L’implication de James Gunn et l’affection qu’il semble porter à ces personnages et ce bestiaire de l’Espace sont indéniables, et le spectateur le ressent réellement à l’écran.

Les histoires de famille, c’est toujours compliqué : mais quand la vôtre se compose d’un géant au cœur tendre, d’une guerrière mauvaise danseuse mais parfaite confidente, d’un raton-laveur farceur multi-armé, et d’un mini arbre avec des bras et le regard le plus adorable de tout l’univers, vous pouvez être confiant pour la suite.  😉

Retrouvez notre article complet sur la bande originale des GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 (avec les morceaux en écoute).

NDLR : Vous le savez, on n’a plus besoin de vous le dire : il faut rester jusqu’au bout du bout du générique de fin du film pour ne RIEN manquer. Les surprises sont ici nombreuses, très nombreuses.

NDLR 2 : On ne dit rien sur les guests du casting, mais on n’en pense pas moins …  😉

LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2, sortie en France le 26 avril 2017.

Article rédigé par Elle.

 

Attachez votre ceinture, l’aventure démarre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

3 commentaires

  1. Je ne suis pas spécialement une adepte des Marvel, mais voir un raton laveur, un tronc d’arbre, un playboy de pacotille, une armoire à glace, et Zoe Zalanda passant du bleu au vert, s’envoyer des vannes pendant plus de 2 h, est plus que jouissif.
    J’ai rattrapé mes 3 ans de retard en me visionnant le 1er volume ce matin, et j’ai vu le 2 au ciné. Des clins d’oeil aux années 80, une bande son démente, et effets spéciaux assez kitch par moment, mais qui collent bien à cet univers. Vivement le 3 ème volume 🙂

    • Coucou Anne,

      C’est top que tu aies enchaîné les deux films, tu as pu ainsi apprécier leur cohérence, l’évolution des personnages, et les liens entre les deux histoires. 😉

      Je suis totalement d’accord avec toi, LES GARDIENS DE LA GALAXIE est une saga cinéma qui commence vraiment sous les meilleurs auspices avec ces deux films.
      C’est « jouissif », comme tu le dis fort bien ! 😉

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top