Accueil / Cinéma / LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG, réalisé par Peter Jackson

LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG, réalisé par Peter Jackson

LE HOBBIT LA DESOLATION DE SMAUGAprès LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU sorti l’an dernier, voici le deuxième opus de cette trilogie, LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG, qui arrive dès le 11 décembre en France soit deux jours avant sa sortie aux États-Unis.
Go with the Blog a eu la chance de le voir à l’occasion de son unique projection presse française. Bilbon et ses compagnons sont toujours au cœur d’une épique aventure dans le but de récupérer l’Arkenstone, la pierre qui permettra aux nains de reprendre leur royaume. Mais celle-ci est enfouie au milieu d’un vaste trésor, protégé chèrement par un dragon terrible et redoutable, Smaug. Affamé de haine et cracheur de feu, il s’impose comme un obstacle de taille à cette quête dont en parallèle se joue une autre mission primordiale : lutter contre les projets belliqueux et maléfiques d’un être qui incarne le mal incarné, la pire des terreurs et des méchants, Sauron le redoutable, qui n’espère qu’une seule chose, détruire tous les royaumes de la planète.

Après un premier volet un tout petit peu décevant sur certains points – notamment son rythme très lent à certains moments et un démarrage beaucoup trop narratif -, l’attente était grande autour de ce deuxième opus. Autant le dire tout de suite, cette fois-ci l’action est au rendez-vous et le spectacle est garanti !

À travers des forêts maudites, des lacs et des rivières, nos héros sans cesse poursuivis par des orques redoutables, s’engagent dans une quête fantastique. Dès l’ouverture, l’action et les combats sont présents dans LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG. Tout en voulant garder la surprise du film et sans rien spoiler, on peut d’ores et déjà vous dire que ce long-métrage risque d’être difficile à supporter pour les arachnophobes, et la scène dans la rivière, embarqués dans des tonneaux, est tout bonnement géniale !

LE HOBBIT SMAUG - image du film 3 - Go with the Blog

D’aventures en aventures, on découvre de nouveaux lieux (Lacville, les geôles des Elfes et le Royaume d’en-dessous la montagne), ainsi que des nouveaux personnages comme Tauriel une chef des gardes interprétée par Evangeline Lilly, ou bien Beorn un homme mi-ours mi-géant, et puis surtout le terrifiant dragon Smaug.

Les différents univers sont somptueux, grandioses, et l’on est totalement immergé dans ces environnements. On connaît l’amour de Peter Jackson pour les écrits de J.R.R.Tolkien, et une fois de plus il prouve son attachement à l’écrivain par un souci du détail et de reconstitution extrêmement impressionnant.

LE HOBBIT SMAUG - image du film 4 - Go with the Blog
La musique composée par Howard Shore, très prenante, est également une grande réussite, et participe à la grandeur de cette fresque épique, même si cette bande-son se révèle moins forte tout de même que celle du SEIGNEUR DES ANNEAUX. Ces mélodies permettent néanmoins de donner de l’ampleur à une des séquences les plus attendues du film, la découverte de Smaug le dragon.

Bien loin de n’être qu’une scénette de présentation, la rencontre avec Smaug correspond en réalité à une bonne heure du film : cette séquence est incroyable et littéralement à couper le souffle ! Toute cette seconde partie du HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG offre ni plus ni moins que du grand spectacle, avec toute la maestria de Peter Jackson derrière !

LE HOBBIT SMAUG - image du film 5 - Go with the Blog
De l’entrée de Bilbon dans la caverne au trésor, en passant par la fonderie et la salle du roi, on assiste à une mise en scène dantesque et des effets spéciaux de haute volée. Smaug est bien plus qu’inquiétant, il est vivant !
À noter que ce deuxième volet est truffé de scènes de combats, et pour une fois avec assez peu d’humour comme nous y étions pourtant habitués auparavant.

Néanmoins, LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG est remarquable, relançant à merveille la saga surtout après un premier épisode comportant quelques déceptions. L’ultime scène ici laisse augurer du pire pour nos héros, provoquant une envie très forte de voir le troisième et dernier épisode de cette palpitante trilogie LE HOBBIT !

LE HOBBIT SMAUG - image du film 7 - Go with the Blog

LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG, sortie en France le 11 décembre 2013.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

14 commentaires

  1. Ayant vu la première représentation grand public du Hobbit: La désolation de Smaug au Grand REX, je peux vous dire qu’il est vraiment différent du premier opus, qui était, malgré de grandes qualités telles que le respect de l’histoire et des scènes magnifiques, assez long à se lancer, trop narratif à mon goût et avec des effets spéciaux à outrance.

    Dans ce nouvel épisode, point de répit, l’action est omniprésente et surtout, convaincante. Adieu les effets spéciaux pour une simple bougie, place à de vraies acteurs et de vrais costumes. C’est aussi peut-être en lien avec l’histoire, les gobelins du 1 étant trop difficile à reproduire, sans aide FX.

    Le jeu d’acteur n’est pas en reste, avec un Martin Freeman au top de sa forme et un Ian Mckellen, qui, bien que moins présent par rapport au premier opus, nous fait vibrer à chaque parole. Mais la chose qui m’a fait le plus plaisir, c’est de revoir un Orlando Bloom dans un rôle de Legolas hostile et amoureux. Une autre chose plaisante, c’est que chaque Nain commence à se distinguer et à prendre une vraie identité.

    La musique est encore une fois exceptionnelle, cependant, point de traveling en extérieur sous fond instrumental comme nous à habituer Jackson dans ses précédents opus. Le thème des Elfes est clairement une réussite, tout comme la chanson interprétée (comme dans chacun des anciens épisode) par un grand Ed Sheeran.

    Les décors sont tout simplement les meilleurs que j’ai vu dans un film, la scène de la forêt de Mirkwood, celle des tonneaux, du palais elfique, de la montagne solitaire, tout est absolument parfait et ultra détaillé.

    Vous l’aurez compris, le Hobbit: La désolation de Smaug m’a conquis et je ne pense pas être le seul ! J’ai salive d’avance sur le troisième et dernier opus, qui je pense, marquera la fin d’une trilogie qui s’annonce cultissime.

    • Bonjour Romain,

      En effet, ce deuxième épisode démarre beaucoup mieux alors que c’était le point faible du précédent film.

      La musique est en effet très belle, et s’allie très bien avec les images. C’est assez juste de noter qu’il y a moins de grands travellings sur des beaux paysages, de même l’humour est moins présent, le tout nous donne un film plus sombre et noir.

      Merci beaucoup pour ton commentaire passionné et passionnant.

      À Bientôt sur Go with the Blog !

      • Bonsoir,

        Je trouve que l’humour est présente, mais différemment… A travers les combats et les clins d’œil au seigneur des anneaux (Gimli, juste épique), l’apparition de Jackson. Elle ne se trouve pas dans les dialogues c’est clair.

        C’était un plaisir de poster ici 😉 !

  2. Massard Théotime

    Bonjour à Tous !
    J’ai vu en Avant première Le Hobbit : La desolation de Smaug
    au Grand Rex à Paris le Lundi 9 Décembre.

    Au début du film j’était emplie de doutes.
    Ont-ils réussi le passage avec Smaug? Le personnage de Tauriel est-il nécessaire ?

    J’ai était impressionné par les scènes d’actions qui sont extrêmement bien réalisé ( Chapeau Peter ! ), La scène avec Smaug le Dragon est elle aussi un succès total.

    Le seul petit bémol est le personnage de Tauriel qui a était inventé de toute pièce par Fran, Philippa et Peter, qui a suscité plusieurs avis divergents. Ce personnage apporte un coté féminin au film ce qui le rend un peu plus riche sentimentalement, mais il est peut être trop mis en avant, il y a même une analogie à Arwen lors d’une scène, ce qui m’a laissé perplexe…les Fans seront surement choqués en voyant ce passage…
    Hormis ce bémol, le film est excellent ! Il y a même quelques clins d’oeils que reconnaîtrons les fans ayant vu les trois volets du Seigneur des Anneaux.

    Peter Jackson signe là l’un des ses meilleurs films en alliant intelligemment Le Hobbit et Le Silmarillion.
    Le 3ème film servira de conclusion à cette épopée, et de liens avec La Trilogie emblématique.
    En tant que Fan de Tolkien, Je suis ravi de cette adaptation !

    Film à voir absolument !!

    Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes et un beau voyage en Terre du Milieu !

    Bien à vous.
    Théotime Massard

    • Bonjour Théotime,

      Merci pour ton commentaire dont on peut deviner que tu es un vrai passionné!

      Oui, le personnage de Tauriel va faire beaucoup parler de lui. On peut noter qu’il est bien interprété et c’est déjà un bon point.
      De plus, les Elfes sont mes personnages préférés donc je ne suis pas objectif !

      Les scènes d’actions sont en effet incroyables notamment celle dans la rivière avec les tonneaux.

      Quant à Smaug, c’est fantastique comme séquence et ce final qui donne tellement envie…

      Bonnes fêtes également 😉

      À Bientôt sur Go with the Blog !

  3. Bon, alors, moi aussi j’ai découvert ce 2ème volet (très très très attendu) du Hobbit, hier soir au Rex à Paris pour l’AVP française…

    Déjà, on est parties dans l’ambiance, en costume et tout, l’excitation à son comble, entre copines, on était huit!

    Et pour moi, franchement, l’attente (à faire le compte à rebours avec la communauté de fans de twitter, limite depuis janvier dernier, à se jeter sur le moindre vblog de Peter Jackson, à jouer à tous les jeux de la warner pour gagner un max de goodies et participer aux events en relation) a été plus que récompensée!

    Oh mon dieu (répété je ne sais combien de fois) a été ma réaction quand le générique de fin à commencer…! (générique que j’aime bcp bcp mais qui m’a moins pris au tripes que le Misty Mountains du 1er)

    Moi, autant que la beauté des décors, la musique et l’ambiance générale du film, j’attendais la prestation des acteurs…

    Ceux du précédent volet bien sûr:
    le Majestic Thorin (en tant que fan inconditionnelle de l’acteur Richard Armitage, je dirai « évidemment ^^) et j’ai été gâtée parceque franchement du Thorin il y en a plein le film <3,

    Bilbo,par Martin Freeman toujours aussi génialissime, qui arrive à faire passer tant d'émotions aussi drôles qu'intenses dans ses mimiques,

    la compagnie des nains qui, dans cet épisode ci, a pris plus de profondeur et d'identité,

    Gandalf, le forever cultissime…

    Mais j'attendais aussi les "nouveaux" … :

    Smaug, Ô Smaug, à la voix si profonde et transperçante… Ben Smaug, il ne m'a pas déçue… la motion capture est hallucinante… évidemment on a vu ça avec Gollum, mais là le dragon a vraiment des expressions de visage de Ben (Benedict Cumberbatch), ses yeux sont incroyables, c'est vraiment une réussite indéniable! BRAVO !!! (quand même on l'attendait au tournant celui là 😛 )

    Thranduil, par Lee Pace, a été bien trop peu présent à mon goût… j'adore son attitude, son côté "diva" (ben wé, c'est un roi et un roi Elf qui plus est, on ne pouvait pas espérer moins que ça ^^) et bitchy sont excellent ^^ je l'ai adoré… la génétique dans la famille est bonne, quand on voit le fils: Legolas !! Et dans cet opus, selon l'expression des copines, il s'est trouvé une paire de … xD No comment! Mais bon, c'est vrai qu'il est beaucoup plus "badass" que dans le SDA, là il est gonflé de testostérones (wép c'est de Leggy que je parle ^^) et se trouve au milieu d'un triangle "amoureux" avec Tauriel et Kili… Il m'a fait rire en mec jaloux… c'est un aspect qu'on ne lui connaissait pas 🙂

    (bon, le triangle love là, ça m'a fait sourire… ça ne m'a pas gâché le film, ni dérangé, mais j'avoue avoir pensé que c'était un peu gros tout de même… cela dit je m'y attendais parceque y'avait eu des rumeurs de kili/Tauriel depuis le début de l'année au sein de la communauté de RP à laquelle j'appartiens…)

    Tauriel, je l'ai adoré… Elle se bat divinement, est tout à fait crédible dans son rôle, elle est badass à mort, autant que Leggy, mais c'est normal aussi, chez les Elfes, ils ne font pas le distinguo mâle/femelle comme chez les Hommes… Elle est jolie à croquer, et wé, pour moi même si elle ne fait pas partie du bouquin, hé bien, elle est crédible et de toute façon, Peter est tellement imprégné de Tolkien qu'il reste dans l'esprit et ne dénature pas ses œuvres, au contraire, il les magnifie…! Donc Tauriel, ça passe et ça passe carrément bien même!

    Beorn était vraiment bien aussi comme nouveau perso… c'était un peu bref son apparition dans le film (peut être on en aura plus dans la version longue *fingers crossed*)

    Les lieux, que je considère limite comme des personnages en eux même, étaient, comme d'habitude splendides! J'avoue qu'en lisant le livre je ne me représentais pas du tout Mirkwood comme ça, mais ça fonctionne et le palais de Thranduil est somptueux! Son trône est déjà mythique d'ailleurs 😛
    Erebor est fabuleuse, tout bonnement fabuleuse, et les forges et les salles remplies des trésors des Nains sont magnifiques!

    J'ai trouvé que le temps a passé hyper vite, incroyablement vite, j'ai dû être prise dans une faille temporelle, c'est pas possible… moi j'étais partie pour au moins autant encore quand la dernière image est apparue… Il aime bien nous faire des fins comme ça le Peter… le genre de fin où tu te dis "mais je vais trop mourir à attendre 1 an pour la suite, c'est pas possible xD
    J'ai déjà réservé pour demain soir, mon 2ème visionnage! (c'est une nécessité, à mon avis l'excitation a bien dû me faire louper des détails…! ^^) et c'est parceque g des obligations pro demain que je ne suis pas en ce moment même au marathon du Grand Rex… 😀

    Voilà, je pense que ça se lit et se comprend que j'ai adoré!

    (hmm hmm… désolée pour le pavé, je me suis laissée emporter, et puis, vous l'avez voulu, je serais tentée de dire, vous l'avez eu hein 😛 )

    • Waou ! C’est du commentaire de fan !
      C’est agréable de lire un tel engouement. Ravi que cet opus t’ait plu 🙂

      Tu es donc de ceux qui ont apprécié Tauriel,tant mieux.
      Et une fois de plus, Smaug est une véritable réussite, c’est vrai. Le meilleur dragon du cinéma je crois!

      C’est vrai que le temps passe vite surtout la seconde partie.

      Tout comme toi, nous avons hâte de voir le dénouement final.

      Encore merci pour ton super commentaire et ton regard avisé sur le film.
      À très bientôt sur Go with the Blog ! 😉

  4. J’ai eu l’occasion de voir ce film hier soir. Je ne suis pas déçue bien au contraire. Je préfère ce 2ème opus au 1er que j’ai trouvé un peu long à se mettre en route. Là par contre on rentre vite dans le vif du sujet. Les acteurs prennent un peu plus d’épaisseur Martin Freeman en particulier qui semble ne plus faire de figuration. Les caractères des nains sont davantage mis en avant.
    Les décors sont toujours aussi époustouflants, l’action quasiment omniprésente (ah la descente dans les tonneaux, le « face à face Bilbon Smaug, )

    Les seuls reproches que je pourrais faire sont les cascades acrobatiques de Légolas (dans le seigneur des anneaux cela me faisait bien rire) mais là c’est limite ridicule.

    Alors oui même si j’aurais toujours un faible pour le Seigneur des Anneaux, j’ai bien aimé la Désolation de Smaug et vivement l’année prochaine ..

  5. Merci pour ton commentaire, et en effet comme beaucoup on a trouvé aussi que le premier volet avai quelque peu raté son départ.
    Et je vois que la scène des tonneaux a encore marqué quelqu’un ! 😉

    Pour le reproche, j’adore le personnage de Legolas alors …

    Grand merci pour ton commentaire. À Bientôt sur Go with the Blog !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top