Accueil / Cinéma / LA CABANE DANS LES BOIS, réalisé par Drew Goddard et Joss Whedon

LA CABANE DANS LES BOIS, réalisé par Drew Goddard et Joss Whedon

Prenez cinq étudiants américains avec des physiques plutôt agréables, qui décident de partir s’éclater un week-end au bord d’un lac dans une forêt éloignée de tout, et de passer la nuit dans la maison en bois du cousin de l’un d’entre eux. Forcément à un moment, ça tourne mal.

Une fois que je vous ai dit cela, je ne vous ai encore rien dit du pitch complètement dingue de LA CABANE DANS LES BOIS. Et je n’en dirais vraiment pas davantage, car tout l’intérêt de ce film de genre repose sur un scénario dont on ne peut et ne doit absolument rien dire !

Aux commandes de ce slasher teen movie, on retrouve Joss Whedon dont le nom est actuellement collé à celui du projet AVENGERS, et Drew Goddard, un fidèle ami du premier. Ces deux réalisateurs et scénaristes ont collaboré conjointement sur LA CABANE DANS LES BOIS, avec une volonté commune de bousculer le genre du film d’horreur. Selon eux, ce type de cinéma s’est enlisé depuis plusieurs années voire plusieurs décennies, dans des histoires ultra prévisibles, des intrigues sans saveur, et en usant et abusant sans cesse des mêmes codes.

LA CABANE DANS LES BOIS vient ainsi donner un grand coup de balai sur le film d’horreur d’adolescents, et l’on peut dire que le pari est plutôt réussi. D’abord parce que l’on a affaire ici à des réalisateurs qui connaissent leurs classiques, et qui chérissent réellement le genre du film d’horreur. On ne peut pas faire du cinéma de genre sans en connaître les codes. On retrouve dans LA CABANE DANS LES BOIS des références intelligentes aux classiques incontournables. On pense évidemment à EVIL DEAD (la dernière image !), au cinéma de George A. Romero, de Dario Argento

LA CABANE DANS LES BOIS - bis - Go with the Blog
L’autre point fort ici, c’est d’avoir eu recours à l’humour mais de manière subtile et dosée. On évite de tomber dans le burlesque ou les situations ridicules comme l’ont fait trop souvent certains films d’horreur ces dernières années. Disons plutôt que le scénario de LA CABANE DANS LES BOIS s’amuse avec les codes du genre en maintenant un équilibre malin entre tension dramatique et dédramatisation de la situation. Et quand l’histoire lâche prise définitivement avec le réel, on se régale d’une dernière partie de film qui est un vrai cadeau fait aux amateurs du genre !
Il faut aussi souligner le soin apporter aux décors, aux lumières, et aux personnages, notamment les plus horrifiques. Là aussi, c’est un grand plaisir de voir à l’écran toute  l’imagination et l’inventivité des deux hommes aux manettes de ce projet.

LA CABANE DANS LES BOIS - Go with the Blog

Soyons bien d’accord, LA CABANE DANS LES BOIS est un film réservé aux amateurs de slashers, de films d’horreur et d’épouvante. Mais si vous en faites partie, vous apprécierez forcément cette réalisation ! Sans aucune prétention, ce long-métrage réussit à dépoussiérer le genre et surtout à nous captiver et nous divertir grâce à un scénario de qualité, de vraies bonnes idées, un casting honnête, une bonne dose d’humour, et une envie sincère de partager un plaisir commun avec le spectateur.

LA CABANE DANS LES BOIS, sorti en France le 02 mai 2012.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top