Accueil / Cinéma / SEUL SUR MARS : Il faut sauver le soldat Watney !

SEUL SUR MARS : Il faut sauver le soldat Watney !

SEUL SUR MARS - Affiche France The Martian Matt Damon Ridley Scott - Go with the BlogAprès avoir réalisé EXODUS : GODS AND KINGS sorti en 2014, Sir Ridley Scott revient en force avec SEUL SUR MARS ! On y découvre l’histoire de l’astronaute Mark Watney (Matt Damon). Suite à une violente tempête sur la planète Mars pendant une expédition, ses coéquipiers ont été forcés de décoller en urgence, en le laissant pour mort …
Seul sur la planète rouge, sans moyens de repartir, avec des ressources limitées, Mark doit alors tout faire pour survivre jusqu’à la prochaine expédition martienne. En faisant preuve d’ingéniosité et d’intelligence, il va tenter de contacter la Terre à 225 millions de kilomètres de là. Recevant cet appel de détresse, la NASA met alors tout en œuvre afin d’aller récupérer l’astronaute sur Mars. Réussiront-ils à sauver le soldat Watney ?


Adapté du best-seller du romancier américain Andy Weir, SEUL SUR MARS nous emporte sur la planète rouge avec brio ! Andy Weir, informaticien et programmeur depuis l’âge de quinze ans, passionné par l’Espace, la physique quantique et la mécanique orbitale, nous livre un récit unique et réaliste. Oui, nous sommes réellement déjà allés sur Mars, et nous y avons fait pousser des pommes de terre !

Retrouvez notre article sur les artistes qui s’inspirent de SEUL SUR MARS.

SEUL SUR MARS - The Martian Matt Damon Image 16 Ridley Scott - Go with the Blog

L’histoire est originale et bien rythmée, elle est même réaliste. Ce réalisme fait la force du livre comme du film. Le personnage de Mark va devoir « chier de la science » pour survivre, cultiver des pommes terre, et mettre son cerveau et son corps à rude épreuve.
Il faut bien savoir que la fin du livre n’est pas la même que celle du film ; mais nous n’en dirons pas davantage évidemment.

Le personnage et la personnalité même de Mark Watney sont les vraies forces de ce récit. Pour créer ce personnage, le romancier Andy Weir avoue s’être inspiré de sa propre personnalité : Mark Watney est celui qu’il aimerait être !
SEUL SUR MARS - The Martian Matt Damon Image 6 Ridley Scott - Go with the Blog

Le casting est juste parfait ! Après INTERSTELLAR, Matt Damon retrouve à nouveau l’Espace en interprétant ce personnage égaré en territoire hostile. Il joue extrêmement bien, et porte le film avec force.
Le reste du casting est tout aussi bon, de Jessica Chastain à Jeff Daniels en passant par Michael Peña, ou encore Sean Bean. De plus, La complicité qui existe entre les différents personnages, apporte une dose d’humour vraiment bien exploitée. Michael Peña, Matt Damon et Sean Bean vous feront rire. Oui, oui, Sean Bean vous fera rire !  Et rassurez-vous, le personnage qu’interprète Sean Bean (Ned Stark dans GAME OF THRONES, ou encore Boromir dans LE SEIGNEUR DES ANNEAUX) ne mourra pas cette fois-ci.  😉

Cet humour dans le film passe par la musique, les dialogues, ou encore via le journal de bord de Matt Damon. C’est d’ailleurs via ce journal de bord que le film nous séduit et nous embarque facilement. Une certaine proximité et intimité s’installent ainsi avec le protagoniste. Vous l’aurez compris, l’une des réussites de SEUL SUR MARS est que malgré la gravité de la situation et l’angoisse, l’humour trouve toujours sa place.
SEUL SUR MARS - The Martian Matt Damon Image 7 Ridley Scott - Go with the Blog

Par ailleurs, il faut savoir que ce tournage a été particulièrement éprouvant pour Matt Damon, qui a eu jusqu’à porter parfois une combinaison pesant près de 45kg !
Il faut saluer la bonne finition et le réalisme des décors. Les paysages et les décors du film apportent beaucoup à ce projet, et la NASA a même aidé l’équipe du film pour la reproduction du fameux robot Rover. Par ailleurs, les magnifiques prises de vues des plaines rouges de Mars ont été réalisées en Jordanie.

Les effets spéciaux, aussi bien numériques que mécaniques, sont eux aussi particulièrement bien réussis. La scène de la tempête a été tournée à l’aide de nombreux et puissants ventilateurs, ainsi que des tonnes de sable. Le cinéaste britannique Sir Ridley Scott ne s’est pas laissé tenter par une tempête numérique, et il a eu raison !

C’est cette rigueur dans la création des décors, le souci du détail, et l’exploitation des informations scientifiques, qui font que SEUL SUR MARS est un film de SF unique et aussi magique.
SEUL SUR MARS - The Martian Matt Damon Image 8 Ridley Scott - Go with the Blog

Aux allures de SEUL AU MONDE de Robert Zemeckis, SEUL SUR MARS nous fait vibrer et voyager ! Quand le romancier Andy Weir et le réalisateur culte Ridley Scott, deux amoureux de l’Espace, se rencontrent pour nous livrer un récit si captivant et intense, le résultat ne peut être qu’exceptionnel. Ridley Scott signe un film très réaliste, angoissant et absolument impressionnant.

Il faut savoir reconnaître un bon film ! Contrairement à INTERSTELLAR, SEUL SUR MARS gagne en authenticité et en réalisme en évitant les clichés et les histoires d’amour surfaites.
Nous vous conseillons vivement ce film si vous voulez passer un moment inoubliable en compagnie du pirate martien ! C’est un Must See. N’hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du film en commentant. De notre côté, nous donnons rendez-vous à Sir Ridley Scott en 2017, pour la suite de PROMETHEUS.

Le film SEUL SUR MARS inspire les artistes : à découvrir ICI.

SEUL SUR MARS, sortie en France le 21 octobre 2015.

Article rédigé par Théotime.
SEUL SUR MARS - The Martian Matt Damon Image 2 Ridley Scott - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

4 commentaires

  1. Alors pour une fois, je ne vais pas être vraiment d’accord avec vous. Je me suis un peu ennuyée sur ce film, où j’ai vraiment trouvé le temps long. C’est vrai qu’il y’a pas mal de pointe d’humour en particulier celle sur le Seigneur des Anneaux est particulièrement excellente !! L’idée du journal de bord est également très bonne..

    Mais pour le reste j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de référence à Interstellar, Gravity, 2001, l’odyssée de l’espace.. Et je ne parle pas de la bande son qui au bout d’un moment est gavante pour qui n »aime pas ce genre de musique

    • Hello Eleane,

      Merci pour ton commentaire ! 🙂

      L’humour est l’une des grandes forces du film, c’est indéniable !

      En effet, il y a quelques références à ces films mais elles ne sont pas pesantes ou assommantes, au contraire je trouve que le film se détache bien par rapport aux autres.
      Seul sur Mars t’a peut-être lassée ou moins bien captivée, par le fait qu’il y ait eu un enchaînement de films abordant l’espace (Gravity, Interstellar) ces dernières années.

      Dommage que tu n’aies pas apprécié le film…

      Merci encore pour ton avis tranché sur le film. 🙂

      À bientôt sur @GoWith_theBlog ! 🙂

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top