Accueil / Cinéma / ONLY LOVERS LEFT ALIVE : Jim Jarmusch nous vampirise

ONLY LOVERS LEFT ALIVE : Jim Jarmusch nous vampirise

ONLY-LOVERS-LEFT-ALIVE - affiche newTreizième long-métrage de Jim Jarmusch, ONLY LOVERS LEFT ALIVE est un film à l’esthétisme singulier, qui met en scène deux vampires : Adam (Tom Hiddleston), un musicien brillant qui tente de rester anonyme tout en collaborant avec les plus grands artistes à travers les siècles ; et Eve son amante (Tilda Swinton), qui traverse les époques avec douceur et intelligence, sous le soleil de Tanger.
Ce couple improbable, tout à la fois paisible et discret, voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de Ava (Mia Wasikowska), la petite sœur d’Eve, une jeune fille insouciante, rebelle et provocatrice. Ces retrouvailles mettent alors en péril la quiétude de la relation entre Adam et Eve, et les confronte à une énigme, la mort.
À travers ce couple de vampires et leur errance, ce sont les thèmes de l’amour, de la transmission, et de la décadence de notre civilisation que Jim Jarmusch questionnent, à sa manière.

Jim Jarmusch est incontestablement un réalisateur atypique mais toujours passionnant, féru de musique (il a d’ailleurs son propre groupe, SQÜRL, qui signe ici une partie de la bande son du film). La première chose qui frappe dès le début de ONLY LOVERS LEFT ALIVE, c’est cette recherche et cette construction constantes et méticuleuses, d’un environnement très esthétisé (le travail sur la lumière est impressionnant), raffiné, extrêmement précis à chaque instant. Jarmusch se joue de l’obscurité et des lumières jaunies de la nuit, dans les ruelles étroites de Tanger. Les effets de lumière sont splendides, et on est conquis par la beauté des images.
ONLY LOVERS LEFT ALIVE - image du film Go with the Blog
ONLY LOVERS LEFT ALIVE
est aussi un long-métrage où la musique tient une place importante. Ce n’est pas anodin si Adam est un musicien ; et en dépit du look mi-Kurt Cobain mi-Michael Hutchence du comédien Tom Hiddleston, le personnage d’Adam se révèle avant tout être un prolongement (un double) de Jim Jarmusch lui-même.
La musique est très présente dans le film, interprétée par des groupes qui sont parfois même présents à l’écran (White Hills, Yasmine Hamdan …). La bande-son prend clairement des allures post-rock pour la partie de l’histoire se déroulant à Detroit, tandis qu’elle est plus méditerranéenne lorsqu’on est en plein Tanger, au Maroc.

only lovers leaft alive

À l’inverse de décor très fournis et hétéroclites, le jeu des acteurs mise quant à lui sur le minimalisme et la retenue. Il faut admettre que le duo incarné par Tom Hiddleston (Adam) et Tilda Swinton (Eve) est enivrant, fabuleusement superbe à l’écran. Tom Hiddleston nous dévoile un charisme étonnant, et il endosse parfaitement ce rôle du rockeur vampire énigmatique, sans jamais tomber dans la caricature. À leurs côtés, la malicieuse Mia Wasikowska donne à son personnage, plein de fougue et de désinvolture, une dimension imprévisible qui envahit soudain le récit.

only lovers left alive

Le réalisateur filme également la ville de Detroit de manière remarquable et passionnée, jouant à merveille sur la dimension froide et industrielle de cette partie des États-Unis, et sur la splendeur passée de cette ville. Jim Jarmusch continue ainsi, jusque dans l’exploitation des décors de son film, à travailler les thèmes de la décadence et de l’inexorable décrépitude du monde et des êtres aussi.

Le film aime prendre son temps afin de nous faire pleinement jouir (comme les personnages) de chaque minute passée dans ces environnements superbement filmés par la caméra de Jim Jarmusch. Si l’on est prêt à accepter quelques lenteurs, ONLY LOVERS LEFT ALIVE se livre alors comme un bijou cinématographique à la beauté folle, tout à la fois intriguant et passionnant.

Par le prisme de ces deux êtres amoureux et intemporels, Jarmusch poursuit sa réflexion constante dans sa filmographie sur le temps qui passe, mais toujours avec cette petite ironie qui dédramatise intelligemment ses questionnements. N’ayez plus peur des vampires.

ONLY LOVERS LEFT ALIVE, sortie en France 19 février 2014.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

4 commentaires

  1. тном ряи

    Un envoûtement intemporel.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top