Accueil / Cinéma / TARZAN : la déception venue de la jungle

TARZAN : la déception venue de la jungle

tarzan - afficheTout le monde connait Tarzan, cet enfant devenu orphelin au milieu de la jungle suite à un terrible accident de ses parents, et qui se retrouve élevé par des singes, au point de devenir l’un d’entre eux. Le jeune garçon grandit et s’adapte à cet univers hostile, jusqu’au jour où il rencontre la jolie Jane.
En 2014, une nouvelle adaptation de ce mythe voit le jour sous la forme d’un film d’animation, porté par une volonté de moderniser cette aventure. En effet, s’ajoute à cette histoire entre l’homme et la nature, l’existence d’une météorite surprenante à l’énergie quasi inépuisable, que de nombreuses compagnies énergétiques tentent de retrouver à tout prix. Ainsi, nous découvrons un TARZAN en 3D, dans un récit plus périlleux, plus dangereux, et plus moderne. Le pari est-il réussi ?

La première initiative de cette adaptation est de réaliser un film entièrement en animation. Celle-ci nous fera automatiquement et irrémédiablement penser aux personnages des Sims (personnages issus du jeu vidéo du même nom) … À vous de voir si cela est une qualité ou non. L’animation par ailleurs, connait parfois quelques raccords douteux.

Quant au scénario, il faut reconnaître que ce TARZAN en 3D s’appuie sur une bonne idée de départ, qui est de ne pas vouloir se contenter de reprendre l’histoire originale telle quelle. Malheureusement, cette idée aboutit à une incompréhension de notre part : en effet, l’idée d’introduire une météorite dans les péripéties narratives était en soi assez étrange, mais le résultat en devient catastrophique car totalement inexploité. On ne comprend pas pourquoi ajouter un tel élément à la narration pour finalement ne rien en faire.

tarzan

Les dialogues et les situations sont parfois assez grotesques, et c’est bien dommage. Le rythme du film connait lui aussi quelques problèmes, qui risquent peut-être d’ennuyer les plus jeunes spectateurs. Les adultes seront eux sûrement décontenancés par cette version moderne qui manque son objectif de modernisation.

On peut reconnaître un effort autour de la bande originale du film, avec notamment Coldplay, une idée originale et pour le coup réellement moderne, ce qui est un bon point pour ce TARZAN en 3D.

tarzan

En conclusion, ce TARZAN en 3D manque cruellement d’un scénario, et pâtit d’une fin assez brouillonne. La météorite ne sert à rien au final, et l’énigme – si énigme il y a – n’est pas réglée. La Bande-son sympathique ne parvient pas à sauver le film qui souffre d’un problème de montage, et dont le récit est loin d’être captivant.

Ce TARZAN en 3D est donc finalement loin de son ambition et surtout de son projet initial. Si l’on reconnait la bonne idée d’avoir voulu apporter un regard neuf sur cette histoire légendaire, le résultat est décevant et malheureusement bancal, souffrant de bien trop d’imperfections et de loupés pour en retenir réellement du positif.

TARZAN (en 3D), sortie en France le 19 février 2014.

Page Facebook française TARZAN

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top