Accueil / Cinéma / LA PRINCESSE DES GLACES : conte et merveilles

LA PRINCESSE DES GLACES : conte et merveilles

Film d’animation de production russe, LA PRINCESSE DES GLACES est en fait le troisième volet d’une trilogie qui s’inspire directement du célèbre conte de Hans Christian Andersen « La Reine des Neiges » (que l’on n’a plus besoin de présenter depuis la sortie d’un certain film Disney …).
LA PRINCESSE DES GLACES succède ainsi à THE SNOW QUEEN en 2012, et THE SNOW QUEEN – LA REINE DES NEIGES : LE MIROIR SACRÉ, que vos enfants connaissent sans doute déjà.

Quoi qu’il en soit, les films fonctionnent parfaitement indépendamment, et nul besoin d’avoir vu les deux précédentes réalisations pour aborder LA PRINCESSE DES GLACES, soyez rassurés. 😉  Dans cette histoire pleine de magie, de féérie et d’aventures, on suit les pérégrinations de Gerda & son frère Kai, qui veulent coûte que coûte retrouver leurs parents enlevés autrefois par le Vent du Nord.

C’est ainsi que Gerda et ses amis embarquent dans un voyage exaltant, plein de rebondissements afin de retrouver ses parents, faisant face à de nouveaux challenges. Gerda, en compagnie de Rollan qu’elle vient de rencontrer et en qui elle va donner toute sa confiance, découvre alors un ancien objet magique appartenant aux Trolls : la pierre aux souhaits.

LA PRINCESSE DES GLACES, c’est d’abord des décors d’inspiration scandinaves superbes et grandioses ! Les détails sont très soignés, et les paysages semblent parfois presque réels. On aime la poésie qui se dégage de ses décors dans lesquels évoluent les différents personnages.

Dans une esthétique très moderne et assumée comme telle (ainsi par exemple, les personnages ont ces gros yeux que l’on voit souvent dans les films d’animation contemporains), LA PRINCESSE DES GLACES développe un récit bourré de rebondissements et sur un rythme soutenu. Peut-être parfois un peu trop, c’est à vous de voir.

Ce qui est certain, c’est que ce film d’animation convoque tout un tas de légendes & de références aux contes où se côtoient des trolls, des petits animaux espiègles, d’étranges petites choses en forme de charbon ardent (oui, oui), et des pouvoirs magiques dont il faut savoir user pour le bien de tous, et non le contraire.

Cette ribambelle de personnages secondaires compte son indispensable lot de mignonneries, à commencer par la belette des neiges, ainsi que Orm le personnage au nez en forme de mini trompe, et qui a fort à faire avec ses turbulents enfants (attention, personnages irrésistibles en vue !!).  😉

En dépit de son titre, LA PRINCESSE DES GLACES n’est pas un film destiné uniquement aux petits filles, bien au contraire. Pour l’avoir vu dans une salle remplis d’enfants, garçons & filles, tout ce petit monde a été captivé de bout en bout par cette histoire.
D’un point de vue cinématographique, le récit apparaît tout de même un peu trop dense, voire confus à certains moments en partant un peu dans tous les sens. Mais le jeune public ne semble pas lui en tenir rigueur. Destiné aux enfants dès 4/5 ans (attention, le film dure 1h30) et jusqu’à 8/10 ans environ, LA PRINCESSE DES GLACES offre une fantastique aventure au pays du froid, et ses inspirations devraient sans nul doute éveiller l’imagination de vos enfants.

Crédit photos et visuels : Wizart Animation.

LA PRINCESSE DES GLACES, sortie en France le 14 février 2018.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top