Accueil / Cinéma / SI JE RESTE : In The Death Car

SI JE RESTE : In The Death Car

si je reste - go withe blog - affiche du filSI JE RESTE, c’est la question que se pose Mia, une adolescente de 17 ans sur le point de quitter le lycée pour intégrer l’Université. Mais cette question, elle se la pose sur un lit hôpital, dans le coma, après un terrible accident de voiture !
La vie ou la mort, c’est à elle de choisir. Et pour choisir, elle se remémore l’année qui vient de s’écouler, celle où elle rencontre Adam, le beau garçon du lycée qui aspire à devenir une star du rock, d’abord dans sa ville de Portland, puis pourquoi pas à travers tous les États-Unis.
Pourtant, rien ne prédestinait à leur amour. Mia, sa passion c’est la musique classique, elle rêve d’une carrière de violoncelliste, et c’est une jeune fille très timide. Adam lui, c’est la star du lycée, extraverti et fan de punk rock.
Et Mia repense aussi à ses parents, super cools et assez iconoclastes. C’est donc à travers ces flashbacks que nous découvrons la vie de l’adolescente, et nous nous retrouvons au cœur de son interrogation et de son combat. SI JE RESTE est l’adaptation du roman « If I Stay » de Gayle Forman, auteur pour jeunes adultes. Cette adaptation au cinéma livre une belle histoire, qui cible intelligemment son public.

SI JE RESTE entremêle le drame et la comédie romantique. Sa qualité première réside dans le fait de viser au départ un public adolescents et jeunes adultes, et de le faire en visant juste. Ainsi, la musique est très présente dans le film et en constitue un élément à part entière du scénario. Musique classique mais surtout rock et punk, on la retrouve à la fois à travers la passion des personnages, leurs conversations, et également parce qu’elle est presque constamment en fond sonore, de Beck à Sonic Youth en passant par Tom Odell, entre autres.

Le film est ainsi très énergique, moderne, et la bande originale très agréable. D’ailleurs, le réalisateur R.J. Cutler, s’il réalise ici son premier long-métrage de fiction, n’en est pas à son premier projet où la musique est essentielle : il est à l’origine de plusieurs documentaires sur la musique, et a travaillé sur la série télévisée NASHVILLE (diffusée sur ABC aux États-Unis).
SI JE RESTE - photo du film IF I STAY Chloe Grace Moretz 2 - Go with the Blog
Dans la même idée, SI JE RESTE offre une esthétique assez moderne, des dialogues crédibles, et intègre les nouvelles technologies et les nouveaux moyens de communication dans son histoire, avec suffisamment de subtilité. On a donc à faire à un film contemporain à destination des jeunes adultes, assumé et réussi sur ce point.

Les personnages sont attachants, relativement proches de nous, en particulier Mia interprétée par Chloë Grace Moretz. L’actrice joue avec justesse sans jamais trop en faire, convaincante et touchante. Nous l’avions déjà très appréciée cette année dans SILS MARIA. Si on doit émettre un reproche, ce serait à propos des scènes lacrymales de la comédienne, mais c’est histoire de faire la fine bouche. Son duo avec le jeune Jamie Blackley fonctionne en tout cas parfaitement. De même, les acteurs qui interprètent les parents sont très bons, ainsi que la plupart des rôles secondaires. Ce casting tient la route et insuffle de l’émotion à bon escient.

si je reste - go with the blog  - image du film

Autre qualité, le réalisateur R.J. Cutler parvient à maîtriser l’art du flashback et des ellipses, sans perdre le spectateur et en gardant le rythme et l’émotion. SI JE RESTE retranscrit des scènes et des ambiances variées et véridiques, donnant vie à ce récit. De plus, l’histoire connaît suffisamment de rebondissements pour tenir le spectateur en haleine, et même s’il s’agit de respecter les codes classique du genre, on évite néanmoins de tomber dans certains écueils maintes fois usés.

On peut néanmoins regretter dix dernières minutes un peu plus faciles – succombant notamment à une ou deux invraisemblances -, qui forcent alors sur la dimension larmoyante de l’histoire, qui n’en avait pourtant nullement besoin. Quelques effets sur la photographie sont aussi excessifs, alors que l’ensemble du film joue plutôt sur le naturel.

si je reste - go with the blog - image du film

Tout en restant dans le cadre très nomenclaturé du film pour jeunes adultes, SI JE RESTE offre suffisamment de modernité et de fraîcheur pour tenir son récit de bout en bout. Au son d’une bande originale ultra agréable, on se laisse porter par l’histoire, les personnages et les acteurs, et on apprécie ce long-métrage à sa juste valeur, sans prétention et avec une certaine volonté de faire quelque chose de bien. Les amateurs du genre y trouveront un très bon film ; et pour les autres, c’est un gentil plaisir coupable sans rien de honteux, loin de là !

Retrouvez la Bande Originale de SI JE RESTE.

SI JE RESTE, sortie en France le 17 septembre 2014.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top