Accueil / Cinéma / CAFÉ SOCIETY de Woody Allen : dis-lui toi que je t’aime …

CAFÉ SOCIETY de Woody Allen : dis-lui toi que je t’aime …

CAFÉ SOCIETY - AFFICHE OFFICIELLE Eisenberg Kristen Stewart Woody Allen - Go with the BlogQue c’est compliqué l’amour … CAFÉ SOCIETY, présenté en Ouverture (hors compétition) du 69e Festival de Cannes 2016, est le quarante-sixième film réalisé par l’inusable et éternel Woody Allen.

Plongée dans les années 30 à Hollywood, CAFÉ SOCIETY nous fait revivre cet âge d’or du cinéma américain, où le rêve semble à porter de main pour tout le monde, ou presque. Le jeune Bobby Dorfman, juif new-yorkais, s’ennuie ferme dans la bijouterie familiale, et décide d’aller tenter sa chance à Hollywood. Il demande à son oncle Phil, puissant agent de stars, de l’engager comme homme à tout faire dans son agence. C’est là que Bobby fait la connaissance de Vonnie, dont il tombe rapidement amoureux. Mais les choses ne sont pas si simples …

 

Avec CAFÉ SOCIETY, Woody Allen nous joue à nouveau la petite musique de la vie, et ici elle prend des accents très Jazz. Le film nous offre une nouvelle variation autour du triangle amoureux, où la passion, les sentiments, l’admiration, mais aussi parfois l’égoïsme, se mêlent.
CAFÉ SOCIETY - Image 8 du film Eisenberg Kristen Stewart Woody Allen - Go with the Blog
Lumineux, plein de fraîcheur, léger comme un vent d’été, CAFÉ SOCIETY évoque les amours impossibles, les regrets de la vie, et les contrariétés des sentiments.
On aime tout particulièrement la beauté de la reconstitution de l’époque, les décors hauts en couleurs, flamboyants, et aussi cette lumière et cette direction photo, comme un hommage au technicolor du début du XXème siècle.
CAFÉ SOCIETY - Image 6 du film Eisenberg Kristen Stewart Woody Allen - Go with the Blog
Il y a de l’élégance, du raffinement dans ce film, et Woody Allen réussit à nous enchanter en un tour de main. S’octroyant avec beaucoup de malice la voix-off du récit, le cinéaste ponctue comme très souvent sa narration d’un humour pince-sans-rire et beaucoup d’auto-dérision, apportant ainsi encore plus de rythme, de légèreté et d’espièglerie à son film.

Le vrai personnage central de CAFÉ SOCIETY, c’est celui qu’interprète Jesse Eisenberg, sorte de double à l’écran de Woody Allen (il en adopte la posture, les tenues, la même façon de porter le pantalon à pinces). Jesse Eisenberg est ici irrésistible, ultra attendrissant dans ce rôle de candide qui découvre le grand Hollywood, mais qui découvre surtout l’amour.
CAFÉ SOCIETY - Image 4 du film Eisenberg Kristen Stewart Woody Allen - Go with the Blog
À ses côtés, Kristen Stewart a un peu plus de mal à trouver son personnage et à y insuffler autant de naturel que son partenaire masculin. Néanmoins, les scènes romantiques que partagent les deux comédiens sont tellement belles, douces et sublimées par la mise en scène de Woody Allen, que leur couple à l’écran obtient sans hésitation notre assentiment.

Dans la seconde partie du film, la divine Blake Lively enchante encore un peu plus cette histoire, même si CAFÉ SOCIETY laisse un peu son charme s’évanouir quand le récit quitte Hollywood pour New York.
CAFÉ SOCIETY - Image 5 du film Eisenberg Kristen Stewart Woody Allen - Go with the Blog (2)
Sans être un masterpiece de la filmographie si prolifique de Woody Allen, CAFÉ SOCIETY n’en demeure pas moins un vrai petit plaisir de cinéma, une histoire attachante et universelle, servie par un casting au diapason et surtout une mise en scène de toute beauté.

Page Facebook officielle de CAFÉ SOCIETY.

CAFÉ SOCIETY, sortie en France le 11 mai 2016.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

6 commentaires

  1. Clairement pour moi ce n’est pas le meilleur film de Woody Allen, cependant je ne retiendrais que le jeu d’acteur de Jesse Eissenberg qui me donne toujours l’impression d’être constamment dans la lune, et Kristen Stewart, qui prouve qu’elle ne fait pas tout le temps la tronche et qu’elle peut être lumineuse.

    • Coucou Eleane,

      Oui, ce n’est pas un des plus grands films de Woody Allen, mais on prend vraiment beaucoup de plaisir devant CAFÉ SOCIETY ! 🙂
      J’adore la candeur et la vraie-fausse naïveté de Jesse Eisenberg, cela le rend touchant.
      J’ai moins été emballée par la prestation de Kristen Stewart, comme je le disais dans l’article, même si tu as raison, elle est pleine de lumière dans ce film.

      Merci pour ton avis. 😉

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top