Accueil / Cinéma / INSTINCT DE SURVIE (THE SHALLOWS) : la Belle et le requin

INSTINCT DE SURVIE (THE SHALLOWS) : la Belle et le requin

INSTINCT DE SURVIE THE SHALLOWS - Affiche FRANCE officielle Blake Lively film 2016 Sony Pictures - Go with the BlogUne fille, un requin … et pas beaucoup de possibilités (de survie) ! Portée par l’actrice Blake Lively, INSTINCT DE SURVIE (THE SHALLOWS) a tout du summer movie sympathique mais qu’on oublie vite, et pourtant … Et pourtant, il a ce petite quelque chose en plus qui fait que l’on risque fort de se souvenir de ce film !

L’histoire, c’est celle de Nancy, sur le point de finir ses études de médecine, qui s’offre un break en solitaire dans le Golfe du Mexique, histoire de faire un peu le point sur elle-même, ses projets de vie, et aussi d’aller tâter de la vague puisque la jeune femme aime beaucoup le surf.
Là, sur une page isolée en forme de petit coin de paradis, elle se retrouve attaquée par un requin blanc. Gravement blessée à la cuisse, elle doit se réfugier en urgence sur un bout de rocher au milieu de la mer. La plage n’est qu’à quelques centaines de mètres, mais comme l’atteindre avec la présence de l’animal ? …


Remarquée dans la série GOSSIP GIRL, l’actrice Blake Lively s’est depuis faite un nom et de SAVAGES d’Oliver Stone au récent CAFÉ SOCIETY de Woody Allen, là voilà de plus en plus présente sur des projets cinéma intéressants et accrocheurs.

Pour INSTINCT DE SURVIE, non seulement Blake Lively décroche le premier rôle, mais surtout quasiment le seul du film ! En effet, omniprésente à l’écran, Blake Lively passe ici plus de temps à croiser le regard d’une mouette à l’aile cabossée qu’à échanger des répliques avec les rares seconds rôles de ce survival estival.
INSTINCT DE SURVIE THE SHALLOWS - Image 4 Blake Lively film 2016 Sony Pictures - Go with the Blog
Mais elle s’en sort remarquablement bien, n’hésitant pas à payer de sa personne, à passer les deux tiers du temps dans l’eau, et surtout réussissant à elle seule à accrocher le spectateur de bout en bout (bien aidée par la mouette ceci étant dit, on tient à le répéter 😉  ).

Si INSTINCT DE SURVIE évoquera de toute évidence le meilleur film d’attaque de requins au monde, l’incontournable LES DENTS DE LA MER de Steven Spielberg, ce long-métrage signé de l’espagnol Jaume Collet-Serra n’en reste pas moins franchement convaincant et efficace.

On pourra toujours reprocher une paire d’invraisemblances narratives dans INSTINCT DE SURVIE, perturbant alors un chouilla le suspens et l’immersion du spectateur, mais dans son ensemble ça fonctionne bien.
Grâce à une mise en scène plutôt soignée et maîtrisée, ainsi que quelques idées astucieuses (comme par exemple ce décompte affiché à l’écran jusqu’à la prochaine marée), voilà un film qui remplit pleinement son contrat et tient son spectateur en haleine.

Par ailleurs, INSTINCT DE SURVIE nous offre deux-trois scènes ensanglantées et légèrement hardcore à regarder (notamment au début avec la boucle d’oreille de Blake Lively … on n’en dira pas davantage), qui contribuent ainsi à marquer suffisamment les esprits.
INSTINCT DE SURVIE THE SHALLOWS - Image 1 Blake Lively film 2016 Sony Pictures - Go with the Blog
Vrai film d’été et survival dans la plus pure tradition du genre au cinéma, INSTINCT DE SURVIE est la bonne petite surprise estivale de 2016. Sans prétendre être autre chose que ce qu’il annonce, ce long-métrage s’apprécie franchement sans hésitation, même si quelques scènes oublient par instant la nécessité du réalisme dans ce genre de récit. Mais on n’en tiendra pas rigueur.
Filez donc au cinéma voir INSTINCT DE SURVIE, vous découvrirez que Blake Lively a plus d’un tour dans sa combinaison de surfeuse pour se sortir des situations les plus extrêmes !

INSTINCT DE SURVIE (THE SHALLOWS), sortie en France le 17 août 2016.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top