Accueil / Cinéma / THE NICE GUYS : deux privés au soleil

THE NICE GUYS : deux privés au soleil

THE NICE GUYS - Affiche Film Russell Crowe Ryan Gosling 2016 - Go with the BlogFin des années 70 à Los Angeles.
Le détective privé Holland March (Ryan Gosling), qui vit seul avec sa fille de 13 ans, est passé maître dans l’art d’arnaquer ses clients, qui lui confient des missions d’investigation souvent douteuses. Bon gré mal gré, il se retrouve à faire équipe avec Jackson Healy (Russell Crowe), un homme de main aux méthodes assez radicales, revenu de tout. Ensemble, ils doivent retrouver une jeune fille quelque peu délurée, dont la disparition inquiète sa mère, et élucider le mystérieux suicide (ou meurtre ?) d’une starlette de films porno.

Quand les contraires se rencontrent, cela fait souvent des étincelles ! Cet improbable duo n’est pas au bout de ses surprises dans cette enquête rocambolesque, qui les conduit dans les lieux les plus délurés de Los Angeles.

Derrière la caméra de THE NICE GUYS, on trouve Shane Black, réalisateur d’IRON MAN 3, mais surtout scénariste dans les années 80 et 90 de L’ARME FATALE 1 et 2, et LAST ACTION HERO. Quand on vous dit ça, vous pouvez vous faire une certaine idée de l’esprit enjoué et délirant qui règne ici !

Dans THE NICE GUYS, le scénario importe finalement assez peu. On peut même reconnaître avec honnêteté qu’il est plutôt confus et poussif, mais l’intérêt du film de Shane Black est bien ailleurs.
TNG_Day#48_02022015-325.dng
Boostée par d’excellents dialogues, cette comédie policière ne manque pas de références en tout genre, multiplie les clins d’œil au cinéma burlesque et aux duos de flics (ou détectives) les plus cultes du 7ème Art, le tout sur un rythme effréné.

Les acteurs s’en donnent à cœur joie, débordants d’énergie à faire se percuter des répliques hilarantes, et des échanges qui frisent tout à la fois l’absurde et le génie ! Surtout, le réalisateur-scénariste a pris soin d’offrir à sa paire Ryan Gosling & Russell Crowe des scènes suffisamment longues pour leur laisser la place d’y installer leur complicité évidente et leur plaisir jubilatoire à camper ces personnages un brin givrés.
THE NICE GUYS - Image 16 Russell Crowe Ryan Gosling 2016 - Go with the Blog
Car THE NICE GUYS doit quasiment tout à son duo d’acteurs totalement impliqués, hilarants, et dont les personnages antagonistes fonctionnent à merveille ensemble. Entre le bras cassé (au sens figuré mais aussi au sens propre), grande gueule et casse-cou qu’incarne Ryan Gosling, et le charpenté Russell Crowe dans son rôle de brute un tantinet nerveux mais finalement plus malin qu’il n’en a l’air, l’alchimie est au rendez-vous à 100%.

Surtout, ce film nous fait découvrir un Ryan Gosling à mourir de rire (mais vraiment !), dont l’étoffe comique est tout bonnement irrésistible ! On en redemande.
TNG_Day_#29_12052014-130.DNG
Le film a le mérite de proposer au spectateur autre chose que des blagues pipi-caca ou un humour graveleux. Ici, l’irrévérence se construit dans l’absurde, habilement dosé, et dans l’investissement de l’ensemble du casting. On en profite au passage pour souligner la présence, dans un petit rôle, de Jack Kilmer, découvert dans PALO ALTO en 2014 (le fils de Val Kilmer, que l’on a à cœur de suivre de près).

Enfin, THE NICE GUYS n’en oublie pas de soigner tout son decorum : au cœur de ce Los Angeles sweet seventies, Shane Black, épaulé par son directeur photo Philippe Rousselot, restitue l’effervescence de cette période. L’atmosphère rétro et délurée de cet Hollywood en pleine libération sexuelle, sied alors à merveille aux aventures de nos deux privés sous le soleil californien.
TNG_Day_#41_01222015-172.dng

En un mot comme en cent, THE NICE GUYS c’est le film rétro-cool du mois – probablement de l’année -, et nous, on approuve totalement ce plaisir coupable !

Page Facebook officielle THE NICE GUYS.

Ryan Gosling en masterclass.

THE NICE GUYS, sortie en France le 15 mai 2016.



Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

6 commentaires

  1. Je confirme que c’est du grand n’importe quoi pendant presque 2 h, mais c’est tellement jubilatoire qu’on en oublierais presque le scénario assez poussif !!
    Je comprends mieux pourquoi, certaines scènes m’ont fait penser à l’Arme Fatale !!!
    En tout cas je ne pensais Ryan Gosling aussi doué pour la comédie !!

    A voir pour se détendre

    • Salut Eleane,

      Merci pour ton avis sur THE NICE GUYS !! 🙂
      Tu as tout à fait raison, le film est vraiment jubilatoire, et c’est ce qui le rend cool et super plaisant. On rit beaucoup, et Ryan Gosling est génial.

      Ton intuition vis-à-vis de L’ARME FATALE n’était pas anodine. 😉

  2. Bon je suis gentille je vous mets quand même un commentaire hihi
    Parce que en dehors d’être une fan de Bomer, j’ai beaucoup apprécié ce film, le duo Crowe/Gosling est parfait ! J’ai eu un coup de cœur pour la jeune Angourie Rice, j’espère qu’on la reverra bientôt sur nos écrans.
    Sinon on passe un très bon moment et le temps passe vraiment vite une fois devant le film.
    Je retournerai le voir c’est certain !

    • Bonjour Chtitecamillou,

      Merci beaucoup pour ton avis sur le film THE NICE GUYS ! 🙂
      Tu fais bien de parler de Matt Bomer qui est génial dans le rôle du bad guy ; et c’est vrai que la toute jeune Angourie Rice, actrice australienne, est adorable, drôle, et tient parfaitement son rôle !
      Elle forme un joli trio avec Russell Crowe & Ryan Gosling.

      Merci encore pour ton avis, et à bientôt sur Go with the Blog ! 😉

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top