Accueil / Cinéma / SUICIDE SQUAD : le jeu de massacre

SUICIDE SQUAD : le jeu de massacre

SUICIDE SQUAD - AFFICHE OFFICIELLE FRANCE film Warner Bros FR 2016 The Joker Harley Quinn - Go with the BlogIssu de la famille DC Comics, SUICIDE SQUAD est on-ne-peut-plus attendu par le public et les fans des comic books !
Avec pour postulat de départ de casser les codes traditionnels du super-héros gentil face à un ou plusieurs vilains, SUICIDE SQUAD fait d’une bande de déglingués du cerveau les personnages principaux de son récit. Ces crapules tueurs, psychopathes, pyromane ou cambrioleur névrotique, sont missionnés par l’agent secret Amanda Waller pour lutter contre une menace énigmatique mais surpuissante. Le deal est simple : si les membres de cette SUICIDE SQUAD se détournent des ordres, ils meurent.

Confié au réalisateur David Ayer (scénariste de TRAINING DAY, et réalisateur de END OF WATCH et FURY avec Brad Pitt), SUICIDE SQUAD est LA grosse sortie de l’été 2016 ! Porté par un casting éclectique et costaud, cette réalisation promet de bousculer les codes du film de super-héros … En tout cas, c’est ce qu’on nous annonçait depuis près de deux ans.

Ne serait-ce que par son titre et les personnages qu’il réunit, SUICIDE SQUAD nous a laissé présager d’un film qui sortirait des sentiers battus, nous surprendrait, capable d’allier un esprit punk voire nihiliste, à la croisée du cynisme et du trash un peu violent.
Il faut dire qu’entre Deadshot (tireur d’élite assassin, ennemi de Batman), Harley Quinn et son cerveau un brin dérangé, le cambrioleur criminel Captain Boomerang, ou encore le pyromane difficilement contrôlable El Diablo, l’histoire de cet escadron envoyé en dernier recours face à la pire des menaces, a de quoi nous faire saliver ! …
SUICIDE SQUAD - nouvelle photo tournage film Jared Leto Margot Robbie 2016 Warner - Go with the Blog
Mais dès son introduction, SUICIDE SQUAD nous met mal à l’aise. Le film démarre en présentant les principaux membres de cette équipée sauvageonne sous la forme d’un catalogue : chacun a le droit à de rapides scènes pour nous expliquer d’où ils viennent, comment ils en sont arrivés là, et comment ils ont été arrêtés par Batman.

Si le long-métrage a le mérite d’entrer immédiatement dans le vif du sujet, il manque d’emphase et de grandeur, refusant de ménager le moindre suspense quant à l’apparition à l’écran de certains individus très attendus (c’est le cas du Joker, qui arrive sans doute trop vite, et au détour d’une scène mal amenée avec le docteur Harleen Quinzel pas encore devenue Harley Quinn).
SUICIDE SQUAD - Image 27 du film Jared Leto The Joker Margot Robbie Harley Quinn picture 2016 Warner - Go with the Blog
On passe donc sur cette mise en place sans envergure et sans excitation, en se disant qu’une fois l’action lancée, la jubilation saura être au rendez-vous.
Il est vrai que certaines séquences au moment de la réunion de ces bad guys en sortie de cellule, fournissent nos premières réjouissances, notamment grâce aux personnages de Deadshot et de Harley Quinn, qui mènent clairement la danse.

SUICIDE SQUAD a réussi son casting en mêlant plusieurs générations d’acteurs, plusieurs nationalités, et des personnalités issues d’environnements très variés. Très clairement, Will Smith le vétéran de la bande, tire son épingle du jeu dans le costume de Deadshot, fonctionnant à l’expérience et grâce à son bagou légendaire. Le réalisateur et scénariste lui offre d’ailleurs quelques moments succulents, dont notamment cette réplique en référence à Phil Jackson (ndlr : président de la franchise NBA des Knicks de New York), qui n’a pas manqué de nous faire énormément rire !
SUICIDE SQUAD - Image 18 du film Joker Harley Quinn Deadshot 2016 movie - Go with the Blog
Surtout, il y a Margot Robbie (vue dans LE LOUP DE WALL STREET et DIVERSION, déjà avec Will Smith), qui campe la sexy et délicieusement cinglée Harley Quinn. La comédienne séduit totalement au travers de sa prestation déjantée, ultra crédible, et qui insuffle l’essentiel de la folie du film. Les meilleurs moments de SUICIDE SQUAD, clairement, c’est elle.

Par ailleurs, Will Smith et Margot Robbie nous offrent vraiment les rares fulgurances comiques du film, permettant de dynamiser un peu l’ensemble, qui souffre d’un manque de rythme et de cohérence à bien des niveaux.
SUICIDE SQUAD - Image 19 du film Joker Harley Quinn Deadshot 2016 movie - Go with the Blog
Car plus le film avance, plus SUICIDE SQUAD déçoit, et surtout passe terriblement à côté de son sujet. Le récit s’engouffre dans la brèche du Bien contre le Mal, que l’on espérait pourtant bien éviter. Alors certes, « le Bien » est incarné ici par la Squad, mais cela ne suffit clairement pas à donner du relief et de la nuance à une histoire archi banale.

Mais au-delà du scénario peu inspiré, le film est en souffrance permanente en raison d’un montage totalement vide de sens, limite incompréhensible par moments. Certaines scènes s’enchaînent sans aucun liant ni aucune raison d’être, le découpage des séquences semble avoir été fait à la truelle ou à la pelleteuse, et les choix du réalisateur dans sa structure narrative apparaissent dénués de logique la plupart du temps. À tel point que par instants, certains personnages ont l’air de parler tout seul et non pas de répondre à un hypothétique interlocuteur (on soupçonne vraiment un film remonté après une première version qui n’aurait pas séduit les Studios …).
SUICIDE SQUAD - Image 11 du film Jared Leto The Joker weapons - Go with the Blog
Boursoufflé par une bande originale qui cherche à tout prix à jouer la carte du cool, sans prêter attention à la cohérence entre le son et l’image, SUICIDE SQUAD gâche réellement son énorme potentiel, et aussi le boulot du casting qui dans son ensemble, se montre à bloc et impliqué.

Retrouvez notre article consacré à la Bande Originale de SUICIDE SQUAD.

Et puis il y a Le Joker, personnage archi emblématique de l’univers DC Comics, incarné ici par Jared Leto, qui a la lourde tâche de passer après les prestations unanimement saluées de Jack Nicholson en 1989 et Heath Ledger en 2008 (oscarisé pour ce rôle à titre posthume). Personnage ô combien complexe, passionnant, torturé, violent et imprévisible, Le Joker de David Ayer ne parvient malheureusement jamais à s’imposer dans SUICIDE SQUAD, et pour cause : mal intégré au récit, le personnage doit se contenter de quelques scènes trop brèves et coupées au hachoir (toujours ce montage invraisemblable), dans lesquelles l’acteur Jared Leto n’a guère le temps de s’exprimer … On n’a même pas le temps de s’attacher à ce Joker, de le détester, d’en avoir peur, tant sa présence est réduite à peau de chagrin, et surtout sans aucune cohérence scénaristique ! Pourtant, on sent bien que l’alchimie fonctionne entre Jared Leto et Margot Robbie, et il y avait tellement moyen de donner du background à ce couple machiavélique …

Retrouvez notre portrait consacré à Jared Leto.

SUICIDE SQUAD - Image 10 SUPERBE du film Jared Leto - Go with the Blog
Sans surprise, avec des armes certes mais sans haine ni vraiment de violence, SUICIDE SQUAD glisse au final dans le sillon trop classique des films de super-héros existants avant lui, et n’apporte pas grand chose de neuf au genre. Ni punk, ni cynique, ni comique, ni trash, le projet de David Ayer piétine, gaspille les efforts de ses acteurs, et surtout interpelle par ses incohérences scénaristiques et structurelles.
Tout ce qu’aurait dû être SUICIDE SQUAD, le film ne l’est pas. Et au-delà de la déception, on a surtout peine à comprendre ce résultat incohérent, sans prises de risques, et finalement sans vraiment de saveur.

NB : La 3D est particulièrement inutile et assombrit terriblement un film déjà trop sombre, sans parler de la séquence finale quasi illisible.

NB 2 : SUICIDE SQUAD propose une scène teasing au milieu de son générique de fin, qui annonce simplement le film JUSTICE LEAGUE, dont la sortie est prévue pour 2017.

Retrouvez notre article consacré à la Bande Originale de SUICIDE SQUAD.

Site officiel du film SUICIDE SQUAD.

Page Facebook officielle SUICIDE SQUAD.

SUICIDE SQUAD, sortie en France le 03 août 2016.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

12 commentaires

  1. Rien qu’à vous lire, je suis déçu d’avance.
    J’irais sûrement le voir pour Maggot Robbie (et ayant vu le Loup de Wall Street pas plus tard que lundi, quelle actrice!)

    • Arfff, on est vraiment navré, on aurait tant aimé être réjoui et faire partager notre enthousiasme … 🙁
      Bon, faut que chacun se fasse son propre avis.

      N’hésite pas à venir nous faire partager le tien quand tu auras vu le film, ça nous intéresse !!

  2. pffff je m’en doutais, je l’avais dit depuis le début mais étant un Fan de DC je ne peux pas pas le regarder et Jared n’a pas l’envergure de mon Joker préféré Jack Nicholson même si je me suis tatoué le Joker de Heath Ledger 😉 excellente prestation j’ai adoré aussi mais le 1er reste Jack 🙂 🙂
    Alors je dirais hâte de le voir quand même et merci de cette avis sans mensonge comme toujours

    • Salut Adam,

      Merci d’avoir lu notre article. 🙂
      On espère vraiment ne pas trop gâcher le plaisir de la séance de cinéma à venir … On aurait aimé être enthousiaste sur ce film, vraiment.
      En tout cas, il faut quand même que chacun se fasse son propre avis, et n’hésite pas à revenir nous donner le tien dès que tu auras vu le film, ça nous intéresse beaucoup ! 🙂

      • Salut à vous,
        Comme toujours c’est un réél plaisir 🙂
        Alors non pas du tout car javais déjà des craintes sur le film et surtout sur le joker lol
        Oui j’espère avoir le temps d’y allez la semaine pro car ce weekend anniv de la grande alors pas de ciné ou comme kdo prk pas 😉
        Oui comme vous dites il faut le voir on sait jamais
        Bonne soirée

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top