Accueil / Cinéma / STRONGER : Human After All

STRONGER : Human After All

Moins de cinq ans après l’attentat perpétré sur la ligne d’arrivée du Marathon de Boston, voici déjà le deuxième film qui revient sur ce terrible évènement, après TRAQUE À BOSTON avec & produit par Mark Wahlberg.
STRONGER choisit d’aborder ce moment marqué à jamais dans les mémoires des américains (et du reste du monde) en s’intéressant à l’histoire spécifique d’un seul homme : Jeff Bauman.
Ce bostonien pur et dur supporte les Red Sox (l’équipe de baseball de la ville), travaille dans une petite entreprise de découpe de poulets, et boit des verres au bar du coin avec ses potes.
Ce 15 avril 2013, Jeff Bauman décide d’aller encourager Erin qui court le Marathon : il espère à cette occasion reconquérir celle qui fut sa petite amie. Il l’attend près de la ligne d’arrivée, lorsqu’une bombe explose juste à côté de lui. Jeff Bauman fait partie des victimes les plus touchées. Quelques heures plus tard, il est amputé des deux jambes.

STRONGER se présente à mi-chemin entre le biopic et le film historique, car on sait d’ores & déjà que cet attentant du Marathon de Boston fait partie de l’Histoire. Néanmoins, en privilégiant le récit de la reconstruction d’un homme en particulier, ce long-métrage filme la petite histoire individuelle pour mieux raconter la grande Histoire. Car c’est bien de cela dont il s’agit ici.

STRONGER raconte un moment crucial de la vie d’un type ordinaire de l’Amérique moyenne, qui se retrouve au centre de toutes les attentions et dans une lutte qui le dépasse. C’est le combat de ce Jeff Bauman, un combat qui passe autant par une guérison physique (toute partielle soit-elle), que psychologique et émotionnelle.

Jeff Bauman est ici incarné par Jake Gyllenhaal une nouvelle fois furieusement imprégné par son rôle, qui intériorise beaucoup ses émotions et fait l’économie des dialogues (il s’exprime très peu). Comme une évidence -mais il n’est jamais inutile de le dire -, Jake Gyllenhaal impressionne, et porte absolument le film.
L’isolement de son personnage, sa souffrance intérieure sont plus que réelles à l’écran, et l’acteur fascine par son implication et sa force de conviction.

Le film joue la carte de l’hyper réalisme, et décortique le parcours du combattant de Jeff Bauman pour s’adapter à sa nouvelle condition, puis réapprendre à marcher avec des prothèses. Ses doutes, ses angoisses, ses moments de force et aussi ses moments de faiblesse, tout nous est montré.

STRONGER raconte aussi cette Amérique qui relève toujours la tête face aux drames qui peuvent la frapper, envers et contre tout, mais tout en y apportant par instants quelques nuances. Le film évite ainsi le patriotisme exacerbé que l’on retrouve trop souvent dans ce genre de récit ; il n’hésite pas d’ailleurs à certains moments à mettre un peu de plomb dans l’aile de ce patriotisme et cet élan de solidarité débordant, qui entravent et étouffent aussi les rescapés qui cherchent à redonner du sens à leur propre existence.

Néanmoins, STRONGER n’évite pas certains écueils et compte aussi son petit lot de défauts. Trop mélodramatique par moments, il patine également dans la progression de son récit (certaines scènes répétitives ne sont pas toujours bien utiles). Le film est sans doute aussi un peu trop long de quinze à vingt minutes, et épuise un peu le spectateur sur la dernière partie avec un rythme qui s’essouffle et comme on le disait, une surdose de pathos (par exemple, la séquence dans la voiture entre Jeff Bauman et Erin vers la fin du film).

On attire tout de même votre attention sur la révélation du film, l’actrice canadienne de 32 ans Tatiana Maslany, connue principalement pour son rôle dans la Série ORPHAN BLACK. Elle interprète ici Erin, et fait preuve d’intensité et d’une vraie émotion dans ce rôle.

En dépit de ses défauts susnommés, STRONGER mérite tout de même toute notre attention pour la qualité de son casting, Jake Gyllenhaal en tête bien entendu, et aussi parce que cette histoire nous rappelle à quel point nos vies sont précieuses et si fragiles à la fois.

STRONGER, sortie en France le 07 février 2018.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top