Accueil / Cinéma / LES HEURES SOMBRES : des paroles et des actes

LES HEURES SOMBRES : des paroles et des actes

Davantage film historique que réel Biopic, LES HEURES SOMBRES se déroule en pleine Seconde Guerre Mondiale, à quelques jours de l’élection du Premier Ministre de la Grande Bretagne.
Winston Churchill (incarné par Gary Oldman, nommé aux Oscars 2018) doit affronter un des défis les plus terribles et déterminants pour lui et le pays tout entier : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie, ou se battre pour défendre les idéaux d’une nation libre. Homme de paroles et aussi d’actes, à un tournant de l’Histoire de l’Europe et même du Monde, Winston Churchill fait également face à la situation dans laquelle se trouvent des troupes britanniques sur la plage de Dunkerque, où 300 000 soldats du Royaume-Uni risquent d’être coincés sur la côte française tandis que progressent inlassablement les troupes de l’Allemagne nazie. Comment réussir à sauver ces hommes d’une mort certaine, et éviter en même temps l’invasion du Royaume-Uni par les allemands ? …

Réalisé par l’anglais Joe Wright – à qui l’on doit ORGUEIL ET PRÉJUGÉS, ANNA KARÉNINE, et le plus discutable PAN en 2015 -, le film LES HEURES SOMBRES se concentre sur une poignée de jours au cours desquels Winston Churchill se retrouve face à des décisions déterminantes à prendre pour l’avenir de son propre pays et de toute l’Europe.

Film historique, on l’a dit, mais pas forcément reconstitution minutieuse de l’Histoire. En effet, LES HEURES SOMBRES théâtralise beaucoup ces moments décisifs de la Seconde Guerre Mondiale, mais ce parti-pris de Joe Wright fonctionne plutôt bien car on l’accepte dès le départ.

Dans une mise en scène particulièrement soignée et inspirée, ce film bénéficie d’une esthétique qui joue beaucoup sur le clair/obscur (le travail sur la lumière & les tons jaunes/orangés est très réussi), apportant ainsi une atmosphère singulière, où la tension est palpable à chaque scène.

Se destinant autant aux passionnés d’Histoire qu’aux cinéphiles, LES HEURES SOMBRES captive par son ambiance et sa colorimétrie si importante pour retranscrire les enjeux cruciaux des discussions et des décisions qui vont être prises.


Évidemment, Joe Wright s’appuie beaucoup sur son casting : précédé avant même sa sortie sur les écrans en France d’un buzz élogieux concernant la prestation de Gary Oldman dans le rôle principal, LES HEURES SOMBRES peut effectivement compter sur l’implication maximale de l’acteur britannique. Au-delà même de sa transformation physique et d’un maquillage & prothèses excessivement réussis, Gary Odlman adopte les intonations, les postures, la manière de se mouvoir de Winston Churchill avec un réalisme saisissant !

Déjà auréolé d’un Golden Globe en janvier 2018 pour son interprétation, Gary Oldman part grand favori pour les Oscars et décrocher la statuette de Meilleur Acteur pour la première fois de sa carrière.

À ses côtés, si on peut regretter le rôle un peu trop en retrait de la toujours excellent Kristin Scott Thomas, on aime beaucoup l »idée du personnage de la jeune Lily James (vue dans CENDRILLON et récemment dans BABY DRIVER) : elle incarne une dactylo novice en charge de taper à la machine les discours & communiqués officiels de Winston Churchill.
Tel un fil rouge tout au long du film, son personnage candide permet au spectateur de s’identifier à elle, et ainsi de se sentir encore plus impliqué dans ce récit. Surtout, le rôle de Lily James apporte dans la seconde moitié du film une dimension émotionnelle intéressante.

On note également la présence de Ben Mendelsohn dans le rôle du Roi George VI, un acteur vraiment génial qu’on retrouve toujours avec beaucoup de plaisir.

Si certains auront peut-être quelques réserves sur la précision historique du film, il n’en demeure pas moins que LES HEURES SOMBRES dessine un portrait de Winston Churchill qui ne cherche aucunement à idéaliser l’homme, bien au contraire. Le Premier Ministre au cigare est ainsi montré avec toute sa bougonnerie, sa folie par moments, son penchant pour l’alcool souvent, mais aussi son talent oratoire si décisif, et enfin sa détermination.

Avec sa mise en scène brillamment menée et un casting d’une impressionnante justesse, LES HEURES SOMBRES captive de bout en bout. Tout en restant avant tout une œuvre de fiction et de cinéma, le film de Joe Wright n’en oublie pas pour autant de rappeler le sens de l’Histoire et des grandes décisions qui ont contribué à faire de notre Europe ce qu’elle est aujourd’hui. Un film vivement recommandé !

LES HEURES SOMBRES, sortie en France le 03 janvier 2018.

Article rédigé par Elle.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

2 commentaires

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top