Accueil / Cinéma / DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III, réalisé par Roman Coppola

DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III, réalisé par Roman Coppola

DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III - affiche du filmRoman Coppola, le fils de et le frère de, a pris pour habitude d’oeuvrer dans l’ombre des autres. Producteur pour sa soeur Sofia, scénariste pour son ami Wes Anderson (c’est à Roman que l’on doit le scénario de MOONRISE KINGDOM, pour lequel il reçoit plusieurs prix et est nommé à l’Oscar du meilleur scénario), sa carrière de réalisateur connaît en revanche beaucoup de moins de réussite. En 2001, il tente de marcher dans les traces de son illustre père en réalisant un premier long-métrage intitulé CQ. Échec commercial, critique et public, le film refroidit rapidement les projets de mise en scène de R.Coppola.
Il lui faudra plus de dix ans pour se décider à revenir à la réalisation, même si entre-temps il tourne plusieurs clips vidéos pour des groupes comme Phoenix, The Strokes ou le français Sébastien Tellier.
Avec DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III, Roman Coppola nous offre un film originalement fou et déluré, totalement débridé !

Charles Swan III vit à Los Angeles, il est un graphiste réputé notamment dans le milieu de la publicité. Excentrique et séducteur invétéré, il subit de plein fouet le départ de sa petite amie Ivana, qui met brutalement fin à leur relation. C’est alors tout son monde qui s’effondre autour de lui.
DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III nous plonge la tête la première dans un univers pop à la limite du kitsch, ultra bariolé et haut en couleurs, dont chaque plan est truffé d’objets incongrus, étonnants, amusants. Il faut accepter de se laisser porter par cette atmosphère fin des seventies, où les tenues extravagantes rivalisent avec les decorum clinquants et les néons fluos. Une fois que l’on accepte de se glisser dans cette folie visuelle, on se régale complètement de ce melting pot de couleurs assez déjanté par moments.
DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III - PHOTO 2

Surtout, le film se veut le reflet de l’imaginaire dingue de son personnage principal, et le titre du long-métrage est on en peut plus explicite sur ce qui attend le spectateur ! Il faut en permanence garder les yeux grands ouverts, être attentif aux détails, au travail fabuleux réalisé par la chef décoratrice Elizabeth Keenan qui réussit à retranscrire l’effervescence merveilleuse du cerveau de Charles Swan.
Dans sa dérive post rupture amoureuse, le personnage de Charles Swan se révèle tour à tour pédant, agaçant, charmeur, attendrissant, touchant. Le charme opère car dans sa folie extravagante, on retrouve chez ce séducteur qui aime trop les femmes, une part émotionnelle et une sensibilité qui ne nous laissent pas indifférent.
DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III - PHOTO 1

Roman Coppola a servi sur un magnifique plateau un rôle en or pour Charlie Sheen, qui interprète Charles Swan. Rescucitant le comédien abonné aux faits divers et autres déboires sentimentaux depuis un moment, R.Coppola permet à l’acteur d’exprimer ici une palette d’émotions passionnantes, et il filme son acteur principal avec toute la bienveillance d’un ami. Charlie Sheen quant à lui, nous rappelle tout le talent qui est le sien, le génie de sa folie, son magnétisme, et son sens de la séduction face à la caméra. Il se glisse dans le costume de son excentrique personnage avec une aisance absolument superbe et extrêmement réjouissante pour le spectateur.

À ses côtés, les seconds rôles ressemblent à une famille que l’on est coutumier de voir ensemble : la ‘Coppola connection’ a répondu présente, Jason Schwartzman (NDLR : le cousin de Roman et Sofia Coppola) fait quelques apparitions perruquées en tant que confident et meilleur ami de Charles Swan. Bill Murray se plante dans le decorum comme une fleur au milieu d’un jardin, et si sa présence est surtout anecdotique, il a le don génial de nous faire sourire à chaque fois. Un acteur exceptionnel dont il faut absolument chanter les louanges !
Enfin, il y a la trop rare Patricia Arquette (qui joue Izzy, la soeur de Charles Swan) qui est ici un véritablement ravissement, et dont le personnage vogue entre raison et folie seventies. On adore son look de mère de famille hippie un brin déjanté !
DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III - PHOTO 3

Histoire de rupture amoureuse et de la confusion qui en découle, DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III se déguste sans retenue, et se révèle comme une vraie réjouissance de cinéma. Roman Coppola, grand cinéphile, a truffé son long-métrage de références au 7ème Art, mais l’on peut parfaitement apprécié sa réalisation même si celles-ci vous échappent. Il a surtout offert à l’ensemble de ses acteurs – Charlie Sheen en tête – des rôles taillés sur-mesure, dans lesquels chacun prend de toute évidence un grand plaisir. Et derrière le faste pop et les décors fantasques, on découvre aussi une certaine réflexion sur la nostalgie, le temps qui passe, l’importance de la famille et des proches, et la nécessité de toujours aller de l’avant, à l’image du générique de fin qu’il est indispensable de ne pas manquer !

NB : On se doit de dire un mot, même rapidement, sur la bande son du film absolument délicieuse que l’on doit à Liam Hayes.
http://www.kisskissbankbank.com/dans-la-tete-de-charles-swan-iii–2

DANS LA TÊTE DE CHARLES SWAN III
, sortie en France le 24 juillet 2013.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top