Accueil / Cinéma / ARCADIA, réalisé par Olivia Silver

ARCADIA, réalisé par Olivia Silver

ARCADIA - affiche du filmEn 2009, la réalisatrice Olivia Silver présente à Sundance son court-métrage de fin d’étude, LITTLE CANYON. Quatre années plus tard, ARCADIA en est l’adaptation au format long-métrage. Il met en scène une famille, plus précisément un père (John Hawkes) et ses trois enfants, qui traversent les États-Unis à bord d’une Chevrolet pour emménager à Arcadia, petite ville de Californie synonyme d’une nouvelle vie plus prospère. Seule manque à ce road trip la maman. Celle-ci doit venir les rejoindre très bientôt, mais au fil du temps et des questionnements de Greta, l’une des fillettes, le doute et le mystère s’installent autour du retour de cette mère absente, et pourtant si présente dans tous les esprits.
À travers ce voyage initiatique, ARCADIA aborde le thème du passage de l’enfance à l’âge adulte, comme sait si bien le faire le cinéma indépendant américain. Et c’est cette jeune fille qui ne cesse de s’accrocher tendrement à son ourson en peluche, qui incarne ici cette thématique.

Malgré une histoire plutôt classique et un scénario sans réelle surprise – même si le suspens sur le sort de la mère parvient à être gardé suffisamment longtemps -, ARCADIA est un film attachant.

La réussite du projet doit ici beaucoup au casting remarquable, tout en sincérité et d’une grande justesse. John Hawkes, que l’on avait déjà eu plaisir à voir dans THE SESSIONS, est impeccable et terriblement touchant dans son rôle de père qui doit gérer une situation bien malgré lui. De même, la petite Greta interprétée par Ryan Simpkins, livre une prestation belle et crédible.

ARCADIA - image du film 4Visuellement, on apprécie aussi beaucoup l’esthétique soignée du film. Les couleurs et les images sont radieuses, et certains plans de cette Amérique des longues routes permettent de s’immiscer au cœur de ce périple familial. Eric Lin, le directeur photo, a fait un merveilleux travail permettant à ARCADIA de devenir un très bel objet cinématographique.

Derrière l’intrigue principale se cache une analyse plutôt pertinente du passage de l’enfance à l’âge adulte, bien loin des clichés, une analyse toute en profondeur et en intelligence, avec une certaine poésie.

ARCADIA - image du film 3

Pour accompagner l’ensemble, il faut noter la bande originale composée par le groupe d’indie folk The Low Anthem, et écrite tout spécialement pour ce long-métrage. La musique colle ainsi parfaitement à l’atmosphère de ce road trip juste et touchant.

ARCADIA, sortie en France le 1er janvier 2014.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top