Accueil / Cinéma / ALBERT À L’OUEST : le Far West revisité par Seth MacFarlane

ALBERT À L’OUEST : le Far West revisité par Seth MacFarlane

albert à l'ouest - go with the blog - affiche du filmAprès le désopilant TED sorti en 2012, Seth MacFarlane, toujours avec mille projets sur le feu en même temps, revient au grand écran avec ALBERT À L’OUEST, une comédie qui parodie le grand classique qu’est le western. Cette fois-ci, il se permet même le luxe d’être des deux côtés de la caméra en s’octroyant le rôle principal.
Seth MacFarlane incarne Albert, un éleveur de moutons plutôt trouillard et surtout qui déteste la vie de cowboy et l’époque dans laquelle il vit. Cela ne va pas s’arranger quand il se fait larguer par sa copine. Triste et désabusé, il se retrouve, par un concours de circonstances, provoqué en duel alors qu’il ne sait même pas tenir une arme. Et les choses n’en finissent plus de se compliquer avec l’arrivée imminente du plus grand truand de l’Ouest, Clinch (Liam Neeson), accompagné de sa pétillante femme Anna (Charlize Theron).
Aventures rocambolesques, duels à l’arme à feu, cowboys et indiens, voilà les terribles péripéties qui guettent notre pauvre éleveur de moutons, qui ne cherche pourtant que deux choses : le calme et l’amour.

Fort de ses nombreux succès, ce bourru de travail qu’est Seth MacFarlane se lance dans une parodie en forme d’hommage décalé aux westerns. Une fois de plus, humour burlesque – parfois très pipi caca – et pitreries, sont les Smith & Wesson du réalisateur acteur ! Et tout y passe : les saloons avec ses prostituées et ses bagarres, les duels oniriques et autres éléments clés du genre, tout cela est passé à la moulinette de celui qui ose tout, et ne se fixe aucune limite pour faire rire le spectateur.

Il faut reconnaître à Seth MacFarlane un certain talent pour des dialogues piquants, et une faculté à travailler le cynisme de manière assez drôle. ALBERT À L’OUEST est drôle, et le film est lancé sur un rythme assez rapide, sans réel temps mort, parvenant toujours à rebondir sur un énième événement. Toutefois, on peut regretter tout de même certains dérapages un peu scatologiques, qui sont plus perçus comme des facilités qu’autre chose.

albert à l'ouest - go with the blog - image du film

Mentionnons le très intéressant casting de ce film, qui compte des noms prestigieux dont la très belle Charlize Theron, et aussi Liam Neeson parfait pour jouer le rôle du méchant. On apprécie de retrouver au cinéma Neil Patrick Harris, l’inoubliable Barney de la série HOW I MET YOUR MOTHER, dans un rôle comique qui lui convient ici très bien.
Tous sont bons ainsi que les nombreux seconds rôles, et finalement le seul personnage qui nous laisse un peu sur notre faim, et bien c’est celui d’Albert qu’interprète Seth MacFarlane lui-même. En effet, ce dernier manque de charisme et de variété dans son jeu, ne permettant pas toujours de mettre en avant ses répliques.

Sans dévoiler le contenu de l’histoire dans le détail, ALBERT À L’OUEST se permet le grand luxe de deux caméos absolument géniaux, à la fois improbables et en même temps parfaitement logiques ! Ouvrez l’œil, et surtout restez bien jusqu’à la toute fin du film et de son générique !

albert à l'ouest - go with the blog - image du film

ALBERT À L’OUEST est une bonne comédie où l’on retrouve le style du créateur de TED, certes dans un exercice un peu moins brillant mais tout de même très efficace pour amuser le spectateur.
Et notre dernier conseil, c’est de rester vraiment jusqu’au bout du générique de fin …

ALBERT À L’OUEST, sortie en France le 02 juillet 2014.

Article rédigé par Lui.

ALBERT A L'OUEST - visuel France large - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

7 commentaires

  1. Assez d’accord… Je trouve que MacFarlane à une tête bizarre. Je ne sais pas trop ce que c’est mais il y a un truc qui me gêne dans son visage. Déjà sur l’affiche, mais je pensais que c’était le photoshopage, et en fait non.
    Mais bon, j’ai quand même bien rigolé… 🙂

    • Bonjour Xavier,

      C’est amusant je me suis fait la même réflexion, il a une tête naturellement qui semble photoshoppée ! Quelque chose de bizarre qui lisse ses émotions mais l’essentiel est de nous faire rire et ce film y parvient !

      Merci pour ton commentaire.

  2. Humour assez pipi caca il faut bien l’avouer, mais certaines scènes qui méritent le détour. Quand Albert va dans la grange et découvre … !!! Pour le 2ème caméo je n’ai pas trouvé, et ne me dites pas qu’il fallait rester jusqu’à la fin du générique ??
    Mention spéciale pour la danse de la moustache, et le sosie d’Amy Winehouse en prostituée (c’est voulu ?)
    En tout cas les acteurs semblent vraiment s’éclater, et vive les paysages de l’Ouest Américains, qui n’ont rien de pourris, de moches !!!

    • Bonjour Eleane,

      Et si ! Il fallait rester jusqu’au bout du générique (comme bien souvent), et c’est là qu’il y a ce second caméo, très drôle et surtout surprenant !

      Et oui, l’Amérique est très belle.

  3. Quelques baisse de rythme n’entache pas vraiment cette comédie d’être efficace. Dans ces meilleurs moments c’est du haut vol dans son fonctionnement, même si les blagues voles bas en plein délire coupable assumé. S’ajoute un respect du western avec quelques paysages splendides et des clins d’œil à des films qui se passent dans ce cadre (pour une double dose de D…, rester jusqu’à la fin du générique. Chaudement recommandé.

    • Il est indispensable de rester jusqu’au bout (comme toujours) pour profiter de la surprise !

      En effet, certains gags sont un peu pipicaca mais le côté, on assume c’était facile désolé, nous fait tout pardonner.

      Merci pour ton avis.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top