Accueil / Cinéma / TOM À LA FERME, réalisé par Xavier Dolan

TOM À LA FERME, réalisé par Xavier Dolan

TOM À LA FERME - affiche du film - Go with the BlogAprès la réalisation d’une trilogie sur l’amour impossible (J’AI TUÉ MA MÈRE, LES AMOURS IMAGINAIRES, LAURENCE ANYWAYS), le très jeune (tout juste 25 ans) réalisateur québecois Xavier Dolan s’attaque ambitieusement à TOM À LA FERME.
TOM À LA FERME c’est tout d’abord une pièce de théâtre québécoise du dramaturge Michel Marc Bouchard, écrite en 2011. Après en avoir vu une représentation, Xavier Dolan s’entretient avec l’auteur et lui demande qui va adapter cette pièce au grand écran. Michel Marc Bouchard répond : « Personne, pourquoi ? Tu as quelqu’un en tête ? ». Dolan répond alors avec humilité : « Oui, moi ». C’est ainsi que TOM À LA FERME voit le jour au cinéma.

Le film raconte l’histoire de Tom (interprété par Xavier Dolan), un jeune publicitaire qui se rend au fin fond de la campagne afin d’assister aux funérailles de son ami. En arrivant sur place, il fait la rencontre d’Agathe (Lise Roy), la mère de son ami, et de Francis (Pierre-Yves Cardinal), le frère. Il constate alors que personne n’est au courant de sa relation avec le défunt.

Dès le début du film, on s’aperçoit que Tom est soumis à la pression de Francis. En effet, le frère ainé du défunt impose sa vision des choses à Tom afin de protéger sa mère, Agathe, de la vérité, et ainsi sauvegarder l’honneur familial. Il ne laisse pas s’exprimer Tom, il le maltraite et le pousse à bout. Tom tente malgré tout de lui échapper à plusieurs reprises, sans grand succès. Il retrouve d’une certaine manière son ami décédé à travers Francis, et il se retrouve plongé dans un champ de sentiments controversés. Tom devient même fasciné par ce qu’il lui fait subir, il veut remplacer l’irremplaçable …
TOM À LA FERME - image du film 6 - Go with the Blog
Ensuite, l
’arrivée de Sara (Evelyne Brochu), la soi-disante petite amie du défunt, rend le film de plus en plus tendu, et la mère, Agathe, commence à se poser des questions. Cette relation malsaine ne s’arrêtera que si la vérité est révélée. En cela, la fin du film est assez bien réussie, avec une forte interrogation finale, mais on ne vous en dit pas plus sur l’histoire.

TOM À LA FERME - image du film 7 - Go with the BlogFilm psychologique et dramatique ‘old school’, TOM À LA FERME est truffé de références hitchcockiennes (notamment la scène de la douche), et de symboliques pertinentes. Il montre bien que l’homophobie peut vite devenir violente sentimentalement, et brutale physiquement. Il nous fait comprendre que les homosexuels ne s’affirment pas, et sont souvent victimes d’homophobie.
Cette phrase de Michel Marc Bouchard résume bien le film : « Avant d’apprendre à aimer, les homosexuels apprennent à mentir ».

Comme souvent chez Dolan, TOM À LA FERME bénéficie d’une mise en scène très étudiée, les gros plans y sont omniprésents, renforçant la tension dans l’évolution psychologique des personnages. Le seul défaut que l’on pourrait trouver à ce film, c’est qu’il y a quelques passages lents, contrastant avec un montage rythmé.
Cependant, la musique composée par Gabriel Yared (AZUR ET ASMAR, LE PATIENT ANGLAIS), est superbement effrayante, nous rappelant les compositions de Bernard Herrmann (PSYCHOSE, SUEURS FROIDES, LA MORT AUX TROUSSES).

TOM À LA FERME - image du film 9 - Go with the Blog
À seulement 25 ans, Xavier Dolan livre là un film ambitieux et surprenant ! S’il ne plaira pas à tout le monde, c’est évident, TOM À LA FERME ne laissera néanmoins personne indifférent, et vous devriez probablement ressortir de la salle avec une bonne dose de nostalgie, ce qui a aussi parfois du bon. Un film peu commun, qui dévoile une nouvelle facette de Xavier Dolan.

TOM À LA FERME, sortie en France le 16 avril 2014.

 Article rédigé par Théotime.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

9 commentaires

  1. Vu ce soir. Je ne connaissais pas du tout Xavier Dolan qui semble avoir une petite notoriété en France. J’ai trouvé ce film oppressant, étouffant, par moment je n’ai pas vraiment compris les motivations de Tom à rester. Je suis vraiment rentrée dans le film à l’arrivée de Sarah où pour moi le film prend toute sa dimension psychologique. Les acteurs sont étonnants, et je soupçonne Tom -pardon Xavier Dolan- d’être un brin narcissique …
    J’ai adoré la fin, par contre, j’en dis pas plus, il faut aller le voir et mention spéciale à la bo qui est prenante

    • Bonjour Eleane,

      Merci pour ton commentaire !

      C’est vrai que Xavier Dolan n’est pas très connu en France, mais il le sera sous peu. 🙂
      Humm la fin est mortelle en effet !

  2. j’ai adoré ce film .
    tres prenant et tout le long j’ai eu envie de gueuler « mes puta.n casse toi vite » et j’ai vraiment eu peur qu’ils finissent tous les 2 ensembles .

    • Bonjour xiaofengpinku,

      Merci pour ton commentaire !

      Oui c’est vrai que le film devient vite tendu psychologiquement et sentimentalement.
      La tension est présente du début à la fin. 🙂

  3. Entre drame familial et thriller psychologique, avec des touches d’humour, ce film ne laisse certes pas indifférent.
    Des scènes prenantes et percutantes qui mettent en scène un triangle puis un quatuor de personnages perdus dans le mensonge et le deuil.
    Toutefois, j’ai trouvé que quelques scènes manquaient de sens et pouvaient perdre le spectateur.
    Globalement, j’ai assez bien aimé le film. J’en retiens le rôle touchant de la mère et l’érotisme sado-masochiste qui se dégage des deux personnages masculins.

    • Bonsoir Mike,

      Merci pour ton pertinent commentaire !

      C’est vrai que les spectateurs doivent être prêt psychologiquement et au taquet pour regarder ce film 🙂

  4. Hello,
    un Dolan bien sympa! Beaucoup plus accessible que lawrence anyway !
    A bientôt

    • Hello Mathieu,
      Content que tu l’ais aimé. 🙂
      On découvre une autre facette de Dolan et ça fait plaisir !
      A bientôt.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top