Accueil / Cinéma / STOKER : l’aventure américaine de Park Chan-wook

STOKER : l’aventure américaine de Park Chan-wook

STOKER - affichePark Chan-wook, le réalisateur de OLD BOY, réalise son tout premier film aux États-Unis avec STOKER et son casting alléchant puisqu’on y retrouve Mia Wasikowska, Matthew Goode et Nicole Kidman.
L’histoire est celle de India, adolescente, qui perd son père dans un étrange accident de voiture. Désormais seule avec sa mère, elle reçoit le soutien de son oncle Charles, qu’elle n’avait jamais rencontré auparavant, et qui vient s’installer à la maison. Charmant et séducteur, l’homme semble aussi avoir une autre facette plus inquiétante. Entre méfiance et attraction, India va découvrir des choses enfouies aussi bien dans les secrets de sa famille qu’au fond d’elle-même …


La première chose qui saute aux yeux concernant STOKER c’est la beauté visuelle qui s’en dégage. Chaque plan est un tableau. Le décor, les placements de caméra et la musique, très présente et importante, sont totalement au service du film. Il y a une recherche esthétique très forte de la part du metteur en scène sud-coréen. Mais ce n’est pas un esthétisme vain : celui-ci participe à créer une ambiance qui est la force de ce long-métrage !

STOKER est malsain, inquiétant, pervers, et terriblement attirant au final. Ses personnages, tous très beaux, nous réservent chacun à leurs manières une part d’ombre inquiétante. Le casting est également grandement responsable de ce formidable résultat. Mia Wasikowska campe une adorable adolescente qui peu à peu se découvre femme. Nicole Kidman est parfaite dans son rôle de mère et de veuve.

STOKER - image du film
Et surtout Matthew Goode est époustouflant dans la peau de Charles Stoker. Il incarne l’oncle idéal, et en un sourire vicieux, il réussit à faire naître chez le spectateur une inquiétude comme rarement. Il est aussi attirant qu’angoissant, et le film s’amuse à passer d’un masque à un autre.

STOKER ose odieusement beaucoup de choses, et provoque le spectateur en mêlant la mort et la sexualité, et quelques autres réjouissances de ce type mais jamais de manière gratuite. Tout est à sa place dans le scénario écrit par Wenthworth Miller, acteur et déjà scénariste dans la série PRISON BREAK.

STOKER - image du film Go with the Blog

Une réalisation précise et au service du film, des acteurs tous impeccables, un scénario qui tient la route ainsi qu’un esthétisme et une musique formant un ensemble raffiné et travaillé, STOKER est une véritable réussite que l’on vous recommande absolument. D’ores et déjà à classer parmi les films à ne pas manquer cette année !

STOKER, sortie en France le 1er mai 2013.

http://www.stoker-lefilm.com
http://www.letterstoindia.com

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top