Accueil / Sport / La protestation massive anti Donald Trump des sportifs américains

La protestation massive anti Donald Trump des sportifs américains


En ce week-end du 23 et 24 septembre 2017, les sports majeurs américains et à leur tête les sportifs stars de NBA & de NFL notamment, ont fait entendre leur voix suite à de violents propos du Président Donald Trump.

Le mouvement de protestation des sportifs a très rapidement pris de l’ampleur, en l’espace d’un week-end, et cela risque de faire date ! … On vous résume la situation.

Cela a d’abord commencé du côté de la NBA. Interviewé chez ESPN (= le media dédié aux sports le plus important aux USA), le Basketteur Steph Curry, qui a été sacré Champion NBA avec son équipe les Golden State Warriors en Juin dernier, déclare qu’il hésite à se rendre à la Maison Blanche (et donc à rencontrer le Président Donald Trump), pour la traditionnelle visite des Champions.

Si vous ne suivez pas forcément les sports américains, la visite de la Maison Blanche quand une équipe remporte le Titre dans sa League (en Basket, Baseball, Hockey, Foot américain, tous les sports majeurs US), c’est une tradition très importante et très médiatisée aux États-Unis !

Suite à cette déclaration du Basketteur Steph Curry (sachant que certains de ses coéquipiers s’étaient déjà exprimés auparavant sur le même sujet, affirmant ne pas vouloir rencontrer le Président, et donc ne pas faire la visite de la Maison Blanche), Donald Trump réagit immédiatement, et déclare : « S’il hésite à venir, et bien c’est simple, l’invitation est retirée ! »

Aussitôt de nombreux Basketteurs de NBA, LeBron James, Chris Paul ou encore Kobe Bryant en tête, se sont exprimés pour soutenir le joueur de Golden State sur son droit à se rendre ou non à la Maison Blanche, et surtout contre les propos du Président.

Dans le même temps, le jeune joueur de Baseball Bruce Maxwell de l’équipe d’Oakland, a posé un genou à terre au moment de l’hymne américain d’avant-match, samedi 24 septembre 2017 dans l’après-midi. C’est peut-être un détail pour vous, mais aux États-Unis ça veut dire beaucoup. C’est un signe fort de protestation, et dans ce cas précis de protestation contre les inégalités (notamment raciales) aux US.

Pourquoi ce geste ? … Vendredi 22 septembre 2017, lors d’un discours, Donald Trump a fait référence au sportif Colin Kaepernick qui avait eu ce même geste il y a un an en 2016, pour manifester contre l’oppression raciale de plus en plus forte aux États-Unis et les violences policières. Le cas de Colin Kaepernick avait fait grand bruit, car c’est un geste particulièrement fort et à la symbolique très marquée.
En faisant référence à Kapernick dans son discours de vendredi, le Président Trump a insulté les sportifs adoptant cette attitude de « sons of bitches », en précisant qu’ils ne méritaient pas d’être sur un terrain.

(Colin Kaepernick, à droite sur la photo, en 2016 – NFL).

Après la marque de soutien de Bruce Maxwell dans la League de Baseball, de nombreux américains, des vétérans, des sportifs et aussi certains médias, ont appelé à lui emboîter le pas, notamment pour les matches de NFL (= foot américain) qui devaient se jouer dans la journée du dimanche 24 septembre 2017, ainsi qu’en soirée.

Le mouvement, baptisé « Take A Knee » (que l’on peut traduire par « Agenouillez-vous », ou « Posez un genou »), a pris une très grande ampleur. Toute la journée du dimanche 24 septembre, des dizaines puis des centaines de sportifs ont choisi de leur propre chef de mettre un genou à terre pendant l’hymne américain, joué systématiquement avant tous les matches, dans tous les sports aux États-Unis !
Les images, très fortes et extrêmement symboliques, ont fait le tour des médias américains, des réseaux sociaux, des TV … Il faut bien se rendre compte du sens et de l’impact de ce mouvement de protestation massif, et qui touche plusieurs Leagues sportives américaines.

(L’équipe des Lions de Detroit, dimanche 24 septembre 2017 – NFL).

(L’équipe des Ravens de Baltimore, dimanche 24 septembre 2017 – NFL).

Jamais depuis la lutte contre la fin de l’Apartheid et les lois de ségrégation, on n’avait vu de telles protestations dans le sport aux États-Unis. Non seulement les sportifs américains ont une influence marquée sur les fans, les jeunes, et leurs prises de positions politiques sont vraiment très rares (et donc d’autant plus importantes). Mais également, il faut mesurer la charge symbolique et l’ampleur de ce mouvement, qui pourrait faire date.
(L’équipe des Browns de Cleveland, dimanche 24 septembre 2017 – NFL).

 

En ce week-end de fin septembre 2017 aux États-Unis, les sportifs américains ont très certainement écrit une page de l’Histoire de leur pays. Ce qui est sûr, c’est que plus que jamais, le Sport est un vecteur de messages et de prises de position qu’il ne faut jamais négliger.

Article rédigé par Elle.

Photos : source Internet.
Photos & Visuels : tous droits réservés. Ne pas utiliser sans autorisation préalable de leurs auteurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top