Accueil / Cinéma / L’HYPNOTISEUR, réalisé par Lasse Hallström

L’HYPNOTISEUR, réalisé par Lasse Hallström

L'hypnotiseurDepuis le succès planétaire de la trilogie MILLENIUM, la littérature suédoise a le vent en poupe, et le cinéma lui fait les yeux doux pour porter à l’écran des romans souvent atypiques qui lorgnent vers le polar.
L’HYPNOTISEUR connaît aujourd’hui à son tour une adaptation cinématographique dans une production entièrement suédoise, réalisée par Lasse Hallström (à qui l’on doit GILBERT GRAPE qui révéla Leonardo DiCaprio en son temps). Il s’agit du premier livre d’une série de huit ouvrages, dont les publications sont en cours, et destinés à être tous adaptés au cinéma.

L’HYPNOTISEUR est un thriller policier de facture assez classique : un inspecteur de Stockholm se voit confier l’enquête sur le meurtre sauvage de toute une famille à leur domicile, où l’on a retrouvé comme unique survivant le fils de la famille, dans le coma. Hospitalisé, l’adolescent est le seul témoin de cette tuerie, et le seul à pouvoir faire avancer l’enquête. L’inspecteur Joona décide alors de faire appel à un hypnotiseur très particulier pour tenter de faire prononcer quelques mots et quelques indices au jeune homme.

l'hypnotiseur film

De ce film à suspense qui met en place une mécanique relativement classique, on retient en premier lieu l’atmosphère singulière qui se dégage de la Suède où la lumière du soleil est rare, où la neige est presque omniprésente, et où les intérieurs cosy des maisons, à la fois chaleureux et ultra épurés, se reconnaissent entre tous et impriment clairement une ambiance bien spéciale.
On prend un certain plaisir à suivre cette enquête et à découvrir petit à petit le mystère qui entoure ce meurtre familial, car pour une fois on est loin des ambiances urbaines des films américains du même genre.

l'hypnotiseur film

L’HYPNOTISEUR propose un rythme narratif qui nous dépayse également : derrière une fausse lenteur, le récit progresse mais sans aucune scène ou séquence ‘énervée’ qui vienne le perturber. Pas de courses poursuites, pas de gunfights, le long-métrage nous permet de rester immerger dans la narration par la progression subtile de l’histoire.

En revanche, L’HYPNOTISEUR compte aussi ses défauts : prévisible dans ses rebondissements, on devine assez rapidement les motivations des personnages, leurs mensonges et leurs secrets. Quelques invraisemblances ternissent un peu le tableau sur la fin, mais l’ensemble se sauve par une séquence finale glacée et glaçante, plutôt bien réalisée, et où les comédiens paient de leur personne !

L'HYPNOTISEUR - film
Thriller policier somme toute intéressant de par son atmosphère très scandinave où les décors naturels nous ravissent, L’HYPNOTISEUR remplit son contrat sans éclat particulier, mais avec efficacité. Les amateurs du genre y trouveront leur  compte. Pour les  autres en quête d’originalité, le film est dispensable.

L’HYPNOTISEUR, sortie en France le 8 mai 2013.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top