Accueil / Cinéma / WONDER : les apparences ont trop d’importance …

WONDER : les apparences ont trop d’importance …

August Pullman est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école.
Encouragé par ses parents, le petit bonhomme fait sa rentrée en CM2 dans l’école de son quartier, pour la première fois de sa vie. Pour August (dit Auggie), c’est le début d’une aventure humaine hors du commun et aussi semée d’embuches. Chacun dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de cœur, ou à son étroitesse d’esprit.

Adaptation du roman « Wonder » de R.J. Palacio, paru en 2013, WONDER (le film) est signé du réalisateur américain (et aussi romancier) Stephen Chbosky. Si son nom ne vous dit pas forcément grand chose, il est le cinéaste à qui l’on dit le remarqué LE MONDE DE CHARLIE en 2012, un film indépendant qui offrait à l’époque l’un de ses tout premiers rôles post-HARRY POTTER à Emma Watson, et surtout qui révélait l’étonnant Ezra Miller.

On ne va pas vous mentir, quand on a découvert la première fois le pitch du film ainsi que sa bande-annonce, on a un peu soupiré devant ce qui s’annonçait comme un mélodrame archi convenu, bien-pensant, et certainement chiant à mourir …
Mais comme on déteste les a priori (y compris les nôtres), et aussi parce que ce casting réunissant Owen Wilson, Julia Roberts, et le jeune Jacob Tremblay nous séduisait quand même pas mal, on a eu envie de laisser sa chance à WONDER. Et bien on n’a pas eu tort !  😉

WONDER est bel & bien un mélo, un vrai, un film avec une morale foncièrement bonne et positive ; mais il réussit également à nous captiver de bout en bout, et à nuancer suffisamment son récit pour échapper lui-même à une peinture trop bisounours et trop manichéenne.

Le film est évidemment touchant, mais il compte quelques bonnes trouvailles (comme cette idée assez géniale de faire venir Chewbacca à l’école), qui parviennent à plusieurs reprises à désamorcer une possible surdose d’émotion.

Certes, WONDER n’évite pas totalement quelques séquences un peu pathos, notamment certaines dont on aurait clairement pu se passer (comme par exemple avec le petit chien de la famille, qui n’apporte rien au déroulé du récit).

Mais on reste conquis par l’aventure quotidienne qui est celle de la vie de ce petit garçon pas comme les autres. L’humour et l’autodérision permettent entre autres d’alléger la charge émotionnelle de certains passages du film, avec une justesse plutôt intéressante.

WONDER bénéficie surtout d’un casting de très haute qualité. Owen Wilson et Julia Roberts – dans des rôles un peu en retrait par rapport à l’enfant -, livrent des prestations mesurées et d’une grande finesse. Ce couple inédit à l’écran contribue pleinement à rendre cette histoire attachante, et à lui procurer un équilibre émotionnel indispensable.
Julia Roberts rayonne et n’en fait jamais trop ; quant à Owen Wilson, avec un personnage présent ponctuellement à des instants-clés du film,  apporte beaucoup de nuances subtiles et d’une vraie intelligence à son personnage de père de famille et de mari.

Et évidemment, il faut parler du tout jeune Jacob Tremblay, à peine 11 ans, découvert aux côtés de l’actrice Brie Larson dans  ROOM en 2015. Le garçon impressionne dans ce rôle hyper difficile, avec ce maquillage pesant sur le visage pendant tout le tournage. Qui peut bien lui rester insensible ?

Malgré quelques écueils typiques du mélodrame, WONDER se révèle être un vrai beau film, émouvant et juste, qui n’hésite pas à dépeindre la cruauté dont peuvent être capables les enfants entre eux, sans chercher à arrondir les angles. Personne dans le monde ne marche du même pas, et même si la Terre est ronde, on ne se ressemble pas (et c’est très bien comme ça).  😉

 

Page Facebook officielle du film WONDER.

WONDER, sortie en France le 20 décembre 2017.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top