Accueil / Cinéma / ALL ABOUT ALBERT : bye bye James

ALL ABOUT ALBERT : bye bye James

All about AlbertEva est divorcée et mère d’une ado qui va entrer à l’Université, ce n’est donc pas facile tous les jours, et la solitude la pèse. Débordée par son boulot de masseuse, elle enchaîne les clients.
Mais un jour lors d’une soirée, Eva rencontre Albert. Tout de suite, le courant passe, et naît alors une relation entre eux. Dans le même temps, Eva se lie d’amitié avec Marianne, une de ses clientes qui passe le plus clair de son temps à dénigrer son ex-mari. Peu à peu, les critiques de Marianne font douter Eva sur sa propre relation avec Albert, et les quiproquos s’enchaînent peu à peu.
ALL ABOUT ALBERT est le dernier projet artistique de James Gandolfini, l’éternel Tony Soprano de la série du même nom. Dans ce rôle attendrissant au sein d’une comédie romantique, il nous montre une dernière fois tout son talent.

ALL ABOUT ALBERT est une comédie romantique légère et douce, traitant des thèmes du second mariage (ou de la relation amoureuse après un divorce), de la solitude des parents divorcés lors du départ des enfants, et plus généralement de la routine dans le couple. Le film est donc en phase avec des sujets tout à fait universels, où chacun peut trouver sa part de vécu et de vérité.

Il faut admettre que les acteurs sont bons, et notamment James Gandolfini dans son interprétation de ce personnage touchant, totalement à contre-emploi de l’image massive qu’il dégage. Pour son dernier rôle, il nous laisse le terrible regret d’avoir perdu un acteur talentueux.
On apprécie aussi la performance des deux actrices qui interprètent les adolescentes, dont la jeune blogueuse américaine Tavi Gevinson qui, pour son premier rôle au cinéma, est très convaincante.

all about albert

Le scénario est assez prévisible, mais ce n’est pas sur ce point que le film peine à briller. Le problème se trouve plutôt du côté de la réalisation de Nicole Holofcener, bien trop souvent brouillonne, et en particulier dans la scène clé du film où tout l’effet escompté tombe à l’eau, à cause justement de cette mise en scène bancale.

Et c’est bien dommage, car l’idée de départ est assez originale et même plutôt drôle, le film parvenant d’ailleurs à nous gratifier de quelques scènes vraiment amusantes.

ALL ABOUT ALBERT
Sur un postulat de départ pas inintéressant, ALL ABOUT ALBERT échoue pourtant à être la comédie plaisante qu’on aurait voulu. L’ensemble est poussif en raison d’une mauvaise maîtrise du rythme, livrant finalement une banale comédie romantique qui satisfera peut-être les amateurs du genre, et encore …

ALL ABOUT ALBERT, sortie en France le 26 mars 2014.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

2 commentaires

  1. Le film sort enfin dans ma ville.
    Mon verdict un peu pareil en plus court.

    Comédie quadra vaguement indé. Un peu trop classique, sans relief particulier, tranquille. Rafraichissant après certaines daubes.

    • Bonjour Kub57,

      En effet, le film manque un peu de relief et de pep’s pour vraiment sortir du lot. Dommage, l’idée de base est plutôt intéressante.

      Merci pour ton commentaire.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top