Accueil / Cinéma / JEAN DE LA LUNE : un voyage extra-planétaire

JEAN DE LA LUNE : un voyage extra-planétaire

À l’approche de Noël, les films pour enfants ce n’est pas ce qu’il manque, et les gros studios tels Disney et Dreamworks trustent aussi bien les salles de cinéma que les médias. Toutefois, un projet plus modeste, original et européen (principalement franco-allemand), a attiré notre attention, celui de l’adaptation du célèbre conte de Tomi Ungerer : JEAN DE LA LUNE.

Ungerer a sans doute charmé quelques unes de vos lectures d’enfance tant il a écrit de contes, dont notamment le fantastique « Les Trois Brigands » déjà adapté au cinéma par le réalisateur Hayo Freitag et produit Stephan Schesch, qui décide donc ici de se lancer dans le défi de la réalisation, avec un résultat assez plaisant.

Mais d’abord, qui est ce Jean de la Lune ? C’est un petit bonhomme tout blanc qui nous vient de la Lune, où il s’ennuie profondément. À tel point qu’il décide d’aller sur Terre à l’aide d’une comète. Malheureusement, le Président du Monde ne le voit pas d’un très bon œil et le pourchasse. Seulement aidé de ses amis et de sa candeur, Jean de la Lune va devoir se sortir de cette mauvais passe.

Bien évidemment, nous sommes ici très loin des monstres habituels du cinéma d’animation ; néanmoins c’est avec inventivité, simplicité, et en jouant sur des valeurs fortes (la tendresse, le respect …), que ce film compense largement son budget nettement moindre pour, au final, nous emmener dans un univers délicat, enfantin et extrêmement ravissant.

On erre tout au long de ce film d’animation dans une atmosphère bucolique, poétique et pleines de rêves. On s’attache très rapidement à ce personnage ainsi qu’à ses complices. La douceur règne en maître ainsi que la subtilité, grâce notamment à une musique très présente qui caresse les oreilles sans jamais endormir le spectateur.

L’histoire et la trame narrative sont assez simples car fondamentalement ce long-métrage est destiné aux très jeunes enfants, tout comme la plupart des contes de Tomi Ungerer. Les plus âgés risquent de trouver cela un peu trop simpliste. Quant au discours du film, il est très positif et véhicule une morale tout à fait appréciable. Les valeurs de respect, de tolérance et d’amitié – des valeurs chères à l’auteur -, sont mises en avant avec subtilité et intelligence.

Le travail du réalisateur est assez remarquable et on y décèle un vrai amour pour le livre. En effet, le pari n’était pas facile d’en faire une adaptation cinématographique car le conte contient à peine une vingtaine de pages. De ce fait certains personnages ont été ajouté, et l’histoire retravaillée, sans pour autant se détacher de la source originelle.

Un tout petit bémol quand même, la voix off est celle de l’auteur du conte lui-même ; alors certes ce clin d’œil est original et sympathique, toutefois le résultat est un peu décevant, sans pour autant affecter réellement la qualité de l’œuvre.

Sous une certaine discrétion par rapport aux films d’animation de Noël ultra médiatisés, JEAN DE LA LUNE nous offre un voyage vers la tendresse et la sincérité dans une adaptation réussie et véritablement plaisante. Cette sortie cinéma est idéale pour les bambins qui pourront s’émerveiller devant ce petit bonhomme fort sympathique.

JEAN DE LA LUNE, sortie en France le 19 décembre 2012.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

  1. Hayo Freitag

    Vous écrivez: « Ungerer… dont notamment le fantastique « Les Trois Brigands » déjà adapté au cinéma par le même réalisateur… »

    A tout seigneur tout honneur: Le réalisateur du film « Les Trois Brigands » était HAYO FREITAG.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top