Accueil / Cinéma / JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR : Mathias Malzieu nous charme

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR : Mathias Malzieu nous charme

Jack et la mécanique du coeurJACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR est l’adaptation en film d’animation du roman « La mécanique du cœur » écrit en 2007 par Mathias Malzieu, leader du groupe Dionysos. Cette œuvre littéraire a également inspiré un des derniers albums du groupe.
Jack est un petit bonhomme rêveur et sensible. Il né le jour le plus froid du monde, à tel point que son cœur est gelé à sa naissance. Pour le sauver, le Docteur Madeleine remplace son organe défectueux par une horloge mécanique. Mais pour que ce bricolage magique fonctionne, Jack doit absolument respecter trois règles : ne pas toucher à ses aiguilles, maîtriser sa colère, et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Or, lorsqu’il rencontre Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, il ne peut résister à cet élan passionnel qui l’envahit, et l’entraîne alors dans une aventure mouvementée. D’Édimbourg à l’Andalousie en passant par Paris, Jack s’embarque dans un périple fou, à la recherche de celle qu’il aime.

Produit par EuropaCorp, JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR a nécessité près de six années de travail, entre la genèse du projet cinématographique et sa réalisation. Sur le plan visuel, JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR offre un univers singulier qui s’appuie sur un graphisme tout en rondeur, doux, où les visages très pâles viennent contraster avec des décors soient plus sombres (c’est le cas pour les séquences en Écosse), soient plus lumineux (la partie du film qui se déroule dans la fête foraine par exemple).

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR - image du film 4S’inspirant tout à la fois de l’univers de Tim Burton (une référence parfaitement assumée par Mathias Malzieu et son co-réalisateur Stéphane Berla), de Georges Méliès (à qui le film rend ouvertement hommage puisqu’un des personnages secondaires est un double de Méliès), et aussi de Michel Gondry par moments (la séquence du train entre Paris et l’Espagne), JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR nous livre un conte tendre et poétique, où la fantaisie côtoie avec une certaine aisance un réalisme sombre. Les personnages passent à travers des émotions complexes, permettant ainsi à ce film d’animation de proposer plusieurs niveaux de lecture, et ainsi séduire tout à la fois un très jeune public et des spectateurs adultes.

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR - image du film 1Pour les fans de Dionysos et de l’excentricité amusante de Mathias Malzieu, on y retrouve ici avec fidélité tous les éléments du roman originel, même si quelques petites modifications ont été apportées au récit, mais sans en altérer l’univers enchanteur.
De plus, JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR reprend de nombreux morceaux de l’album de Dionysos inspiré par « La mécanique du cœur ». Le détail a été poussé jusqu’à faire appel aux voix qui constellent l’album pour le doublage des personnages. Ainsi, on retrouve bien sûr Mathias Malzieu (Jack), Olivia Ruiz (Miss Acacia), Grand Corps Malade, Jean Rochefort, et d’autres artistes de la chanson française comme Cali et Arthur H.

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR - image du film 3Le récit embarque le spectateur dans une belle aventure où les rebondissements sont nombreux, insufflant un rythme constant à la narration, d’autant que les changements de lieux accompagnent le périple du petit Jack.
Les personnages nous charment et se montrent très rapidement ultra attachants, à la fois par la délicatesse de leurs traits, le soin minutieux mis en œuvre par les équipes de création pour dessiner les visages et les corps, mais aussi par la tendresse générale de ces personnages, leur douceur et leur candeur.

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR - image du film 2

Conte musical bourré de charme, JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR réussit avec brio son passage au grand écran. Tous les éléments de l’histoire (la musique, la mise en images, les décors, la construction du récit) ont été travaillés avec beaucoup d’intelligence et un souci constant du détail, nous livrant ainsi une œuvre sensible, amusante, fourmillant de petits moments de grâce.
On est sous le charme de ce petite personnage qui a une horloge à la place du cœur, mais qui n’hésite pas à nous l’ouvrir en grand et à nous y inviter. Vous y trouverez alors très certainement, nous n’en doutons pas, une petite place vous aussi.  😉

JACK ET LA MÉCANIQUE DU CŒUR, sortie en France le 05 février 2014.

Page Facebook Officielle de JACK ET LA MÉCANIQUE DU CŒUR.

Article rédigé par Elle et Lui.

JACK ET LA MÉCANIQUE DU COEUR - bandeau

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

8 commentaires

  1. Il y a longtemps que je n’ai pas été autant touchée par tant de grâce.
    Et de tristesse. Je me suis retrouvée comme une idiote en larmes dans la rue… Mais l’émotion nourrit notre âme.
    Je n’oublierai jamais Jack.
    Des milliards de merci.

    • Bonjour cobvat,

      Merci d’avoir partagé ton ressenti sur le film de Mathias Malzieu et Stéphane Berla.
      Ton émotion que tu décris, est touchante. C’est un vrai plaisir de voir que les films peuvent encore toucher ainsi les spectateurs. C’est le cinéma qu’on aime aussi 🙂

      A Bientôt sur Go with the Blog !

    • Une musique des plus intéressantes en effet

  2. j’ai beaucoup aimé, très émouvant et poignant, certains passages m’ont fait penser à Pinocchio, aux studios Ghibli, et l’univers décalé et original, celui qui trotte dans la tête de M. Malzieu depuis des années, est bien exprimé, mis en forme. Je dois avouer que l’influence de Tim Burton ne m’est pas apparue haha! J’avais dû perdre l’habitude. Un travail énorme abattu, une bande son superbe, et une grande surprise lorsque j’ai vu que Joe était interprété par Grand Corps Malade. En tout cas un beau film qui m’a fait rêver tant par son histoire que par les visuels, et que je n’oublierai pas.

    • Bonjour Marvin,

      Quel commentaire enthousiaste ! Tes références sont hyper intéressantes et très justes (Pinocchio !), bien vu.
      Nous sommes ravis de lire ce genre de message en tout cas, merci d’avoir partagé ton avis avec nous. 🙂

      A Bientôt sur Go with the Blog.

  3. J’ai adoré le bouquin, l’album, je ne pouvais que me précipiter à l’une des avant-première le 30 décembre. Bien sur que je n’ai pas été déçue, tout y était, Jack, Miss Acacia, Joe, … L’animation très belle, les chansons sont très bien rendues (même s’il en manque quelques unes).. Je regrette cependant certains passages un peu trop édulcorés à mon goût (bye bye la chanson du hamster, tait toi mon coeur..) Pour un large public ? Non je ne pense pas. Pour moi ce film s’adresse au plus de 6 ans et non pas aux bout de chou de 3 ans que j’ai pu voir dans la salle..

  4. Une superbe réalisation, juste magnifique !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top