Accueil / Cinéma / CASSE-TÊTE CHINOIS : le cinéma générationnel de Cédric Klapisch

CASSE-TÊTE CHINOIS : le cinéma générationnel de Cédric Klapisch

CASSE TÊTE CHINOIS - affiche du film - Go with the Blog L’AUBERGE ESPAGNOLE, LES POUPÉES RUSSES, Xavier, Wendy, Isabelle, … tous ces mots et tous ces noms évoquent irrémédiablement quelque chose de particulier pour toute une génération.
La saga de Cédric Klapisch entamée en 2001, prend un nouvel envol avec ce troisième volet intitulé CASSE-TÊTE CHINOIS, entre Paris et New York et surtout entre les casse-têtes de tous nos personnages qui doivent affronter la quarantaine et les contraintes qui vont. Divorce, monoparentalité, famille recomposée et mondialisation font partie des thèmes traités par ce film. Bien sûr, on y retrouve avec plaisir Xavier (Romain Duris), sa meilleure amie complice Isabelle (Cécile de France), sa plus belle histoire Martine (Audrey Tautou), et la toujours étincelante Wendy (Kelly Reilly). Tous vont de prises de tête en grands éclats de rire, et l’on découvre ici le sens qu’ils essaient de donner à leur vie, à l’orée de la quarantaine.

Il n’est jamais évident de poursuivre un succès populaire dans le cinéma français, et encore moins à deux reprises. Pourtant, Cédric Klapisch se lance ce défi avec un plaisir manifeste, et atteint ici une réussite totale là où d’autres auraient très probablement échoué. Car oui, il faut être francs, CASSE-TÊTE CHINOIS est formidable à la fois en tant que suite mais aussi comme film à part entière !

C’est d’ailleurs la grande qualité de ce long-métrage, il parvient à reprendre les recettes des précédents sans les ringardiser ou tourner en rond, et y apporte même une touche de fraîcheur et beaucoup d’énergie. CASSE-TÊTE CHINOIS se révèle évidemment parfaitement dans la continuité de ses prédécesseurs (évolution des personnages, poursuites de leurs idéaux, etc …). On assiste par exemple à quelques clins d’œil savoureux (mais jamais lourds), en particulier à l’égard de L’AUBERGE ESPAGNOLE. Néanmoins, cela ne constitue pas une facilité ni un quelconque cynisme à vouloir nous servir une AUBERGE ESPAGNOLE 3 sans intérêt et auto-caricaturée.

CASSE TÊTE CHINOIS - image du film 2 - Go with the Blog

Au contraire, CASSE-TÊTE CHINOIS n’est pas la suite de trop mais bien la poursuite d’une aventure ! Le réalisateur parvient à trouver un souffle nouveau et actuel à cette histoire qui nous fait rire, sourire, réfléchir, et nous évade à travers un New York remarquablement bien filmé, jamais carte postale.

CASSE-TÊTE CHINOIS est aussi l’occasion de revoir des personnages attachants et qui le sont toujours, réunissant à nouveau un casting impressionnant. C’est un réel plaisir que de voir cette bande s’amuser les uns avec les autres, et vraiment jouer pour l’autre, sans tirer la couverture. Le film dégage une bonne humeur communicative à l’extrême !

CASSE TÊTE CHINOIS - image du film - Go with the BlogÀ travers plus d’une décennie, Cédric Klapisch est parvenu à faire vivre ses personnages et procurer de l’intérêt à ce que l’on peut désormais appeler une saga. L’humour est toujours très présent même pour évoquer des sujets graves, faisant de CASSE-TÊTE CHINOIS une véritable récréation, agréable et pleine d’énergie, avec quelques moments d’émotion tendre intelligemment bien dosés.

CASSE TÊTE CHINOIS - image du film 4 - Go with the Blog

CASSE-TÊTE CHINOIS boucle parfaitement cette boucle de vie, et ce de bout en bout (nous ne pouvons que vous conseiller de rester bien attentif lors du générique), échappant avec subtilité et malice à toute caricature. Bien que ce film sonne comme le dernier autour de ces personnages, il reste toujours un espoir pour que les aventures de Xavier et ses amies se poursuivent peut-être dans un prochain volet, qui sait. Il faut se rappeler qu’à l’origine, il ne devait pas y avoir de suite à L’AUBERGE ESPAGNOLE. 😉

Replongez dans la vie de Xavier sur le site : www.cassetetechinois-lefilm.fr

CASSE-TÊTE CHINOIS, sortie en France le 04 décembre 2013.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

2 commentaires

  1. Je l’ai trouvé un peu en-dessous des deux premiers volets parce que je me suis moins identifiée à Xavier, mais j’ai quand même passé un bon moment devant ce film. A voir! 😉

    • Bonjour,
      Merci pour ton commentaire !
      De notre côté, nous avons été totalement emballés par ce film, sans aucune retenue. Nous n’en attendions rien de particulier, et nous avons été agréablement enchantés par le rythme, les idées de Klapisch, et la manière avec laquelle il a conclut cette « saga ».

      À Bientôt sur Go with the Blog 😉

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top