Accueil / Cinéma / 21 JUMP STREET : retour au lycée

21 JUMP STREET : retour au lycée

21 JUMP STREET arrive enfin dans les salles obscures après des rumeurs régulières d’une adaptation sur grand écran qui ont mis beaucoup de temps à aboutir. À l’origine, c’est une série télévisée qui marqua toute une génération et qui fut également le tremplin pour un certain Johnny Deep.

Toutefois, amateurs de la série, n’espérez absolument pas y retrouver l’ambiance ou d’y voir un épisode en version longue ! Si le sitcom abordait des thèmes délicats et de manière sérieuses, le film est ici dans un tout autre genre …

En effet, le titre 21 JUMP STREET n’est rien d’autre qu’un nom de franchise apposé sur l’affiche. Seul le pitch de départ dans ses grandes lignes est conservé, à savoir un duo de policiers qui se retrouvent infiltrés dans un lycée en se faisant passer pour de jeunes ados.

Ces deux hommes sont interprétés par Jonah Hill alias Doug Schmidt, et Channing Tatum alias Jenko. Autant le dire de suite, ce duo de flics maladroits, gaffeurs et pas doués marche plutôt bien. Une mention spéciale même pour Jonah Hill qui une fois de plus tire le film vers le haut.

Les deux comédiens enchaînent les situations grotesques et burlesques, tout est prétexte au gag à chaque instant. Alors c’est sûr que tout n’est pas forcément bon, mais vu le nombre de blagues par quart d’heure, l’effet comique est bel et bien là. On apprécie même certaines trouvailles et originalités dans l’humour, qui font que tout ne réside pas trop facilement dans la surenchère comique.

De plus, le film évite de sombrer dans un humour pipi-caca ou vulgaire. Certes, les situations ne sont pas toujours des plus élégantes mais l’esprit est beaucoup plus proche d’un POLICE ACADEMY que d’un AMERICAN PIE. De nombreuses scènes s’amusent à parodier les films policiers, les deux courses poursuites sont assez drôles pour ne citer qu’elles.

21 JUMP STREET était aussi une série très ancrée dans son époque, et on retrouve dans le long-métrage cette volonté contemporaine de se référer aux stars et aux séries américaines pour ados du moment, tout comme l’usage des sms ou même de Facebook y est clairement mentionné.
À ce propos, il faut noter que c’est visiblement un film qui vise avant tout le public américain de par ses références justement et aussi de par son humour. Néanmoins il n’est pas nécessaire d’avoir une solide base de culture américaine pour y prendre du plaisir malgré tout.

On regrette seulement une petite baisse de régime au milieu du film. Lorsqu’il est question de narrer une histoire un peu plus construite, c’est à ce moment-là que l’on voit les faiblesses de ce type de long métrage. Ce passage un peu plus écrit et un peu moins comique ne dure pas trop longtemps, et le final est au contraire assez explosif (c’est peu de le dire !) et comporte de bonnes scènes qui déclenchent des rires francs.

21 JUMP STREET aurait pu être un film lourd, grivois et ne reprenant que des sketchs déjà éculés ; au lieu de cela on a affaire à une vraie bonne comédie efficace et très distrayante, faisant même preuve d’originalité dans certaines de ses séquences comiques. Un divertissement réussi et servi par un duo d’acteurs qui fonctionne étonnamment bien !

NB : Une dernière chose, soyez bien attentifs car une petite surprise en référence à la série viendra faire son apparition sur la fin du film. Ouvrez l’œil !  😉

21 JUMP STREET, sortie en France le 06 juin 2012.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

3 commentaires

  1. Donc, en fait, ça s’appelle 21JumpStreet, mais ça n’a rien à voir! Rien que ça, c’est carton rouge. Mr Foote, vous êtes un salaud!

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top