Accueil / Cinéma / TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY : pour une poignée de dollars …

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY : pour une poignée de dollars …

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY - French Poster - Go with the BlogUn magasin de matelas dans un Centre Commercial paumé au milieu de rien dans l’Amérique profonde un peu plouc et pas franchement glamour. Tel est le décor des journées de Rob et Manny, les vendeurs de ce magasin qui ne sont guère préoccupés par les résultats commerciaux de la boutique, et passent le plus clair de leur temps à glander et à parler de rien.
Jusqu’au jour où Preston, leur patron, engage Isabelle une jeune femme d’origine argentine, pour venir travailler aux côtés de Rob et Manny. Isabelle sympathise avec les deux hommes, et finit par proposer un marché inattendu à Rob.

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY est un premier film étonnant, une comédie qui prend tout le monde à contre-pied et qui nous entraîne dans les dédales d’une Amérique loin des clichés touristiques que l’on peut avoir en tête, une Amérique des banlieues sans âme, entre centres commerciaux tristes à mourir et motels pas chers. Et pourtant, TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY est avant tout une comédie !

Timothy L. Anderson réalise ici son tout premier long-métrage. Avant cela, il est passé par la case écriture de sketchs de stand-up et réalisation de plusieurs courts-métrages. Visiblement marqué par un certain cinéma des années 90 (et le choix du casting n’y est pas étranger d’ailleurs, on y reviendra), TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY a cette patte et ces couleurs très nineties justement.

Ce que l’on aime avant tout dans ce film, c’est l’écriture des dialogues, impertinents, imprévisibles, amenant la plupart du temps LA réplique à laquelle on ne s’attend pas, totalement décalée ! Sans être hilarants, les échanges entre les personnages sont pourtant ce qui accroche le spectateur rapidement, et ils provoquent de vrais sourires. Par ce biais, on s’attache ainsi à ces personnages beaucoup glandeurs et franchement losers, sans grande ambition dans la vie.

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY - image du film 1 - Go with the Blog

Lorsque l’on disait que Timothy L. Anderson semblait avoir baigné dans le cinéma des années 90, on le pense aussi lorsqu’on découvre qu’il est allé chercher le rappeur Coolio, connu principalement pour sa reprise à succès en 1995 du titre ‘Gangsta’s Paradise‘ (extrait de l’album du même nom). Ce morceau avait servi de bande originale au film ESPRITS REBELLES avec Michelle Pfeiffer, sorti cette année là.

C’est ici le premier vrai rôle au cinéma pour Coolio, et avec tout son bagou, son phrasé, son accent et ses mimiques, il se révèle hyper drôle et très convaincant dans l’interprétation du personnage de Manny, à qui il a donné des petites habitudes (comme celle de boire bruyamment à la paille son gros gobelet de soda) pour mieux le caractériser. Coolio devient ainsi la vraie surprise du film.

À ses côtés, le reste du casting nous offre des gueules de vrais losers comme on les aime, et en particulier le compagnon de galère de Manny, Rob, qu’incarne Mark Greenfield (comédien américain de théâtre principalement).

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY - image du film 3 - Go with the Blog

En dépit de ses qualités et de ses bonnes intentions affichées, TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY n’échappe cependant pas aux approximations d’un premier long-métrage : problème de rythme, une dynamique de mise en scène qui fait défaut à plusieurs reprises, et parfois un manque d’audace et de folie. On sent également que Timothy L. Anderson sort d’une école de cinéma, et il ne parvient pas toujours à apporter une identité suffisamment marquée à sa réalisation.
On regrette également cette linéarité et ce systématisme des plans fixes ; certes, cela peut être un parti-pris de mise en scène, mais ici le rythme du film en pâtit.

Malgré tout, on a découvert TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY avec un certain plaisir, et cette comédie nous a agréablement surpris. Surtout, nous y avons retrouvé un Coolio très en forme et acteur prometteur. À suivre donc, ainsi que les prochaines réalisations de Timothy L. Anderson.

Page Facebook TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY.

 

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY, sortie en France le 16 juillet 2014.

Article rédigé par Elle.

TWO HUNDRED THOUSAND DIRTY - French Poster 2 - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top