Accueil / Évènements / Théâtre : Clémentine Célarié dans 24H DE LA VIE D’UNE FEMME

Théâtre : Clémentine Célarié dans 24H DE LA VIE D’UNE FEMME

24H DE LA VIE D'UNE FEMME Clémentine Célarié Théatre Rive Gauche 2015 - copyright Go with the Blog 20150424_222016
La comédienne Clémentine Célarié revient au théâtre et se lance un sacré défi : être seule à porter sur scène le texte de Stefan Zweig, 24H DE LA VIE D’UNE FEMME.
Depuis le début du mois d’avril, elle interprète cette veuve séduisante mais égarée dans l’ennui d’une vie qui ne trouve plus sens. Sur la Riviera française, cette héroïne tragique s’éprend soudainement d’un jeune homme accro aux jeux d’argent.

Dans 24H DE LA VIE D’UNE FEMME, Clémentine Célarié trouve là un rôle intense, sensible, dans lequel elle semble s’être incroyablement investie. Au-delà de tout ce que raconte ce texte de Stefan Zweig publié en 1927, il y aussi, dans cette adaptation théâtrale, un message fort sur la femme, les années qui passent, la vieillesse, que Clémentine Célarié porte avec une extrême élégance et une vigueur de tous les instants.
24H DE LA VIE D'UNE FEMME Clémentine Célarié Théatre Rive Gauche 2015 - copyright Go with the Blog 20150424_221923


C’est Eric-Emmanuel Schmitt qui signe ici cette adaptation pour le théâtre de la nouvelle de Stefan Zweig. Dans cette version de 24H DE LA VIE D’UNE FEMME, le public remplace le narrateur de la nouvelle. C’est donc le public qui écoute les confessions de cette femme, dont le récit est entièrement subjectif.
Ainsi, c’est de son unique point de vue à elle que l’on découvre ce qu’elle vient de vivre. Et c’est également parce que le récit est subjectif, qu’elle fait parler l’homme qu’elle rencontre.

Sur scène, Clémentine Célarié est ainsi quasiment tout le temps seule ; et lorsque le jeune homme qu’elle tente de secourir apparaît physiquement sous les traits du comédien Loris Freeman, celui-ci reste muet, c’est Clémentine qui le fait parler et prononce ses répliques.

Avec justesse, élégance et une sensibilité permanente, la comédienne incarne cette femme qui s’éprend d’un homme plus jeune qu’elle, et auprès de qui, le temps d’une nuit et d’une journée, elle a l’impression de renaître et de retrouver l’émerveillement de la vie. Surtout, en voulant l’aider et le sortir de l’emprise du jeu, elle croit lui donner à nouveau naissance.
24H DE LA VIE D'UNE FEMME Clémentine Célarié Théatre Rive Gauche 2015 - copyright Go with the Blog 20150424_221936

Pendant toute la durée de la représentation, on est suspendu aux lèvres de Clémentine, à ses déplacements sur scène tantôt hésitants et fébriles, tantôt décidés et assurés. On scrute ses mains qui se crispent, cherchent une paire de lunettes dans une poche, ou bien remettent un chignon défait.

Au-delà du récit d’une passion fugace, voire fantasmée par cette femme (car ce jeune homme s’est-il véritablement intéressé à elle ?), 24H DE LA VIE D’UNE FEMME ouvre également la porte à tout un tas de réflexions sur le temps qui passe, le désir, les leurres de la vie.
Clémentine Célarié, la cinquantaine assumée, semble aussi nous dire par moments, là devant nous, que vieillir n’est pas si grave que ce qu’on le croit, et que surtout, il ne faut pas avoir peur de vieillir.

Pour une comédienne, être ainsi seule en scène tous les soirs dans ce petit Théâtre de la Rive Gauche, sous les lumières et si près des spectateurs, c’est accepter de se montrer telle qu’elle est, sans tricher.

Il faut également souligner toute la créativité de la mise en scène de Steve Suissa qui a réalisé un superbe travail sur les lumières, les jeux de reflets des vidéos sur de grands voilages blancs, ainsi que sur le son. Comme un cocon bienfaisant autour de Clémentine Célarié, cette mise en scène ne fait qu’ajouter encore un peu plus d’élégance à la prestation sans fausse note de l’actrice, plus que jamais bien dans sa peau.
24H DE LA VIE D'UNE FEMME Clémentine Célarié Théatre Rive Gauche 2015 - copyright Go with the Blog 20150424_222047
24H DE LA VIE D'UNE FEMME Clémentine Célarié Théatre Rive Gauche 2015 - copyright Go with the Blog 20150424_222328

Infos pratiques.

Théâtre Rive Gauche
Adresse : 6 rue de la Gaîté – PARIS 75014
Tél : 01 43 35 32 31
Site web : www.theatre-rive-gauche.com


24H DE LA VE D’UNE FEMME

Depuis le 10 avril 2015.
Horaires : du mardi au vendredi à 21h00
Représentations supplémentaires : le samedi à 17h00 puis à 19h ou 21h selon les semaines.
Consultez le calendrier des représentations > agenda Théâtre Rive Gauche

Tarifs : de 12 € à 40 € (Carré Or).


Article et photos par Elle.

Photos : tous droits réservés. Ne pas utiliser sans autorisation préalable de leur auteur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top