Accueil / Cinéma / SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ : pour les petits moussaillons !

SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ : pour les petits moussaillons !

SELKIRKHissez la grande voile, SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ passe à l’abordage ! … Navigateur rusé et joueur, il décide un jour d’embarquer à bord du navire L’Espérance pour partir à la rechercher d’un trésor. Mais attention, ce bateau est sous les commandes du chef des pirates, le dénommé Capitaine Bullock, aussi terrible qu’intransigeant. Malheureusement pour notre héros, tout ne va pas se passer comme prévu : il se retrouve abandonné sur une île déserte, et il va devoir apprendre à se débrouiller seul pour survivre.

Cette histoire n’est pas sans vous rappeler la célèbre aventure de Robinson Crusoé ! Et pour cause, le marin Selkirk a véritablement existé et c’est bien lui qui a inspiré l’auteur Daniel Defoe pour l’écriture de son célèbre roman d’aventures.

SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ est le premier long-métrage du réalisateur uruguayen Walter Tournier qui a fait ses classes dans l’univers du court métrage, et tout particulièrement dans la réalisation de films en stop motion.
Avant toute chose, qu’est-ce qu’un film en stop motion ? Il s’agit d’une technique qui consiste à filmer une seule image à la fois, comme une photographie, et entre chaque prise on déplace minutieusement les objets et les personnages pour les rendre ainsi animés une fois à l’écran. Parmi les exemples les plus célèbres dans le cinéma, on peut citer WALLACE & GROMIT de Nick Park, et plus récemment FRANKENWEENIE de Tim Burton. On comprend donc que la réalisation en stop motion demande du temps, beaucoup de temps ; SELKIRK a ainsi nécessité plus de deux années de tournage.

SELKIRK - Go with the Blog

Ici, le travail accompli au niveau de l’animation est assez prodigieux, et même si nous sommes de plus en plus habitués aux grosses productions en tout numérique dans le cinéma d’animation, très vite on se réhabitue à ce style si singulier et authentique. D’autant plus que le résultat est tout à fait remarquable ! Les univers dans lesquels sont plongés les personnages (une taverne, un bateau pirate, une île), ainsi que les personnages eux-mêmes, fourmillent de détails bluffants et témoignent d’une extrême précision.
On apprécie tout spécialement la séquence d’introduction qui se déroule dans une taverne au cœur de la ville, où l’on se croirait dans une reproduction du monde des pirates façon Disneyland. On est ainsi directement pris dans cette ambiance de corsaires et de chasse au trésor.
On prend aussi plaisir à retrouver le côté rafraîchissant de cette réalisation qui n’essaie pas à tout prix de masquer l’envers du décor de la création.

SELKIRK - Go with the BlogLes personnages parviennent également à exprimer de réelles émotions et ainsi devenir attachants. Le petit héros Selkirk constitue une vraie réussite avec son caractère futé de navigateur ; et malgré les évènements, il retombe  toujours sur ses pieds grâce à un peu d’imagination et de chance. De plus, chaque personnage de l’histoire comporte sa part d’humour, agrémentant ainsi le récit de moments amusants.

Au-delà du beau travail d’animation et d’un rendu très satisfaisant, la morale et les valeurs de ce long-métrage sont aussi intelligemment mises en scène. En fait, le film se divise en deux parties : la première se situe à bord du bateau du capitaine où l’on comprend que Selkirk a de vrais défauts ; la seconde partie se déroule sur l’île où il fait un travail d’introspection et d’amélioration de soi. En évitant avec soin la caricature ou les clichés, le message est néanmoins adressé aux enfants avec une certaine sensibilité.

Enfin, SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ est assez court (1h15) ce qui est toujours bien pour les tous petits (qui sont ici clairement le public à qui s’adresse ce projet) qui ont un peu de mal à tenir en place dans une salle de cinéma.
Sans aucune prétention mais avec un véritable travail d’orfèvre, Selkirk et sa troupe de pirates nous emmènent donc dans une petite aventure sympathique et tout à fait mignonne pour les jeunes enfants. SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ est le film idéal pour une première expérience au cinéma, on le recommande sans hésitation aux parents !

SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ, sortie en France le 09 janvier 2013.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top