Accueil / Cinéma / PLAYERS : Justin Timberlake et Ben Affleck s’affrontent à coups de jetons

PLAYERS : Justin Timberlake et Ben Affleck s’affrontent à coups de jetons

PLAYERS - affiche du film - Go with the BlogRichie (Justin Timberlake), étudiant à la prestigieuse Université de Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. À la suite d’une mauvaise partie, il se retrouve ruiné. Convaincu d’avoir été arnaqué, il décide de s’envoler pour le Costa Rica afin de retrouver la trace d’Ivan Block (Ben Affleck), le créateur du site et grand businessman dans ce domaine. Impressionné par l’audace de cet étudiant, Ivan prend Richie sous son aile et lui propose d’intégrer son business lucratif.
Mais dans la vie comme au poker, il ne faut jamais se fier aux apparences.

Ce scénario a atterri entre les mains de Brad Furman, réalisateur de LA DÉFENSE LINCOLN en 2011, un film plutôt ambitieux et intéressant, qui amorçait à l’époque le retour en grâce de Matthew McConaughey.
Avec un peu plus de budget et un casting confirmé, voilà Brad Furman aux manettes de ce thriller qui n’en est pas tout à fait un, où le poker est le prétexte à un face-à-face entre Ben Affleck et Justin Timberlake. PLAYERS s’appuie clairement sur son casting hollywoodien et plutôt sexy, d’autant qu’aux côtés des deux acteurs on retrouve la plus que séduisante Gemma Arterton (vue dans LE CHOC DES TITANS, ou plus récemment dans HANSEL ET GRETEL). La demoiselle offre une prestation honnête, sans excès, jouant essentiellement sur son sex appeal mais avec juste ce qu’il faut de retenue pour rester dans l’élégance.

PLAYERS - image du film - Go with the Blog
Ben Affleck
, en vieux loup businessman des temps modernes, choisit d’asseoir la stature de son personnage en jouant la carte de la force tranquille, et cela fonctionne assez bien. Sans être une grande prestation d’acteur, il tient son rôle et s’impose surtout par sa carrure assez bourrue, devant un Justin Timberlake dans un rôle de jeune chien fou. On peut regretter justement que ce rôle d’étudiant un peu geek – mais pas trop -, ait été confié à Timberlake, qui s’il garde un physique de jeune premier, mérite désormais d’incarner autre chose au cinéma. Il est temps pour le garçon de laisser tomber le costume du jeune playboy, et il est temps surtout que les scénaristes et réalisateurs cessent de le ramener vers ce genre de personnages, dont on finit par se lasser.

PLAYERS - image du film - Go with the Blog 3

PLAYERS cherche à se positionner quelque part entre MIAMI VICE et CASINO, entre plages de sable fin, coucher de soleil, et parties de poker à double tranchant. Malheureusement, au milieu des décors de rêve du Costa Rica, PLAYERS n’a ni la densité d’un film de Michael Mann, ni la maestria d’un Martin Scorsese.
Scénario très prévisible, rebondissements qui n’en sont pas vraiment, PLAYERS passe un peu à côté de son projet, et surtout ne parvient à aucun moment à emballer la mécanique. Manque cruel de rythme, la narration s’écoule devant nous sans que l’on s’ennuie, mais sans non plus nous tenir en haleine.

D’autre part, le film de Brad Furman souffre d’un sérieux problème de montage ; les scènes se succèdent parfois sans véritable fil conducteur, et l’on passe d’une séquence à une autre comme on feuillette un catalogue, sans jamais être happé par la dimension dramatique du récit.

PLAYERS - image du film - Go with the Blog 2

PLAYERS se regarde sans que l’on s’ennuie, néanmoins l’on en ressort dans une certaine indifférence. Pas d’émotion ni d’empathie pour les personnages, l’ambition de thriller du film est clairement manquée, et si l’on aura apprécié cette petite escapade au Costa Rica, on ne gardera pour autant que peu d’images marquantes de ce long-métrage ensoleillé.
Sous la plage, pas grand chose.

PLAYERS, sortie en France le 25 septembre 2013.

Article rédigé par Elle.

PLAYERS - bandeau - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top