Accueil / Cinéma / LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY, réalisé par Ben Stiller

LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY, réalisé par Ben Stiller

LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY - AFFICHE françaiseDe Ben Stiller, on a surtout l’image du comique génial et du comédien. On pense moins spontanément à lui comme réalisateur, pourtant avec LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY il nous livre déjà son cinquième long-métrage. Il y incarne Walter Mitty, brave type ordinaire et un peu transparent au regard des autres, tant dans son quotidien que dans sa vie professionnelle. Quant à sa vie sentimentale, elle se résume surtout aux rêves de Walter, incapable de déclarer ses sentiments à Cheryl, qui travaille au sein du magazine LIFE comme lui.
Mais lorsque l’annonce de la fin du magazine est faite à l’ensemble des équipes, Walter Mitty doit alors trouver le courage pour accomplir un périple exceptionnel et dangereux afin de retrouver quelque part dans le monde le célèbre photographe Sean O’Connell, seul capable de fournir la photo ultime pour la Une du dernier numéro de LIFE.


De prime abord, on est un peu déconcerté devant LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY car l’on n’attend pas forcément du réalisateur de DISJONCTÉ ou plus récemment de TONNERRE SOUS LES TROPIQUES, un film si épique, onirique, et surtout avec une lecture totalement premier degré. Car il ne faut pas chercher un second degré farceur ou ironique derrière les aventures de Walter Mitty : on n’est pas là pour se moquer ou tourner en dérision l’incapacité flagrante de ce personnage à se sociabiliser et à vivre dans le dur de la réalité.

LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY - image du filmNon, Walter Mitty est un rêveur, un anti-héros au grand cœur que l’on a envie de prendre sous son aile. Alors oui, d’entrée le personnage est rapidement attachant, d’autant que Ben Stiller, sous sa casquette de réalisateur, a eu la bonne idée d’ouvrir son film par deux séquences brillamment malignes, amusantes, et attendrissantes. Et dans la foulée, il y glisse un générique d’ouverture génial, à la mise en scène inventive.

La grande force de LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY c’est la dimension époustouflante de sa réalisation. Ben Stiller franchit un palier dans sa carrière de réalisateur. Film mature d’un homme qui approche de la cinquantaine et questionne l’existence, on a affaire ici à une grande maîtrise en terme de mise en scène. Les images sont superbes, elles impressionnent, et beaucoup de petites idées ingénieuses se révèlent à nous à l’écran.
Poétique et profondément humaniste, LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY nous invite à un voyage tant à travers des territoires sauvages et sublimes de notre planète, qu’à travers la vie d’un homme qui remet en question sa manière de vivre.
LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY - image du film 4Malgré tous ces points positifs, on finit tout de même par émettre des réserves sur le projet. Il faut bien admettre que LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY reprend quasi exactement les mêmes codes que le FORREST GUMP de Robert Zemeckis sorti il y a vingt ans : un homme ordinaire et rêveur comme personnage principal (auquel le spectateur peut s’identifier facilement), étriqué dans la banalité de son quotidien, trop timide pour avouer son amour à sa collègue de travail, et qui soudain se retrouve embarqué dans le tourbillon d’un destin héroïque qui le dépasse, et l’entraîne dans des aventures inouïes.

Tout cela est fort sympathique, néanmoins on n’échappe pas à la morale bien pensante sur le sens à donner à sa vie, sur l’image du grand saut dont il ne faut pas avoir peur, et sur la candeur fabuleuse des rêveurs. Et c’est à ce moment que LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY bascule dans un flot de bons sentiments où la mièvrerie n’est pas bien loin ; et comme pour FORREST GUMP, on finit par être un peu gavé de toutes ces sucreries attendrissantes à l’excès.

LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY - image du film 3On ne se fait pas de soucis sur le fait que de nombreux spectateurs (et surtout spectatrices) devraient adhérer largement au propos ultra humaniste et à la bonne humeur communicative de ce long-métrage. Pour notre part, on regrette un peu qu’à l’aube de la cinquantaine, le réalisateur de ZOOLANDER et le génial acteur de DODGEBALL semble bien loin …

LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY, sortie en France le 1er janvier 2014.

Page Officielle Facebook française de WALTER MITTY.

Article rédigé par Elle.

WALTER MITTY - bandeau

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

13 commentaires

  1. J’aime beaucoup ton article et je te rejoins dans ton analyse. J’avais trouvé son foutraque « Tonnerre sous les tropiques » plus abouti, car il allait dans son délire jusqu’au bout, là j’ai eu le même sentiment de gentille morale un peu agaçante.

    • Bonjour Aurore,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Agaçante, c’est tout à fait le terme. Sur la fin du film, j’étais un peu gavée de toute cette gentillesse et cet humanisme excessif, renforcé par le manichéisme plutôt simplet (Walter Mitty c’est le gentil rêveur, les autres sont les méchants qui veulent tuer le magazine et tous les gens qui vont avec).

      A Bientôt sur Go with the Blog ! 😉

  2. Olive Ô Saumon

    A priori, je n’étais pas trop fan pour aller le voir, mais ton article me pousse à prendre une place de ciné!

    • Bonjour Olive,
      Nous sommes ravis que l’article t’ait donné envie de voir le film, c’est un joli compliment pour nous 🙂

      N’hésites pas à revenir par ici et à partager ton avis. À Bientôt sur Go with the Blog !

  3. vu mercredi et j’ai bien aimé, oui c’est un peu gnangnan sur le schéma, (et déjà vu) mais il y a aussi de très belles images d’Islande et d’Afghanistan …

    • Bonjour argone,

      Tu as raison, et comme je le disais aussi, les images sont incroyablement belles et donnent très envie de voyager ! 😉
      À Bientôt sur Go with the Blog !

  4. Je pense que je vais aimer, j’adore Ben Stiller ET Forrest Gump 🙂

    • Bonjour sheli29,

      Oui, effectivement, si tu aimes les deux, alors LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY est le film idéal pour toi 🙂
      N’hésites pas à revenir par ici pour partager ton avis.
      À Bientôt sur Go with the Blog !

  5. Comme j’ai un côté guimauve, je vais aller le voir.
    Et ma petite ville de province propose 2 séances en VO (miiiiracle) alors je tente.
    Merci pour cet avis de qualité !

    • Bonjour TheCelinette,

      Merci beaucoup à toi pour ton message. C’est génial que tu puisses voir le film en VO car pour les interprétations de Ben Stiller, Kristen Wiig et Sean Penn, il FAUT le voir en VO ! 😉
      On te souhaite une très bonne séance, et à bientôt sur Go with the Blog !

  6. Tout est dit dans la critique pertinente de gowith-theblog.com
    C’est un film qui communique parfaitement son énergie positive. On rit, on est ému, on est bluffé par la qualité technique et on garde à l’esprit certains dialogues pertinents et quelques scènes qui donnent à réfléchir. Et en plus la réalisation est élégante.

    Mais, il est vrai que quand les américains sortent les violons, ce n’est pas à moitié. Voilà pourquoi ce film est un très grand film de cinéma et une excellente comédie,… mais pas tout à fait un chef-d’oeuvre.

    • Bonjour SZEKELY,
      Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis très flattée que tu te retrouves tant dans mon article, merci !
      J’aime bien les adjectifs que tu as choisis pour parler du film (« énergie positive », « pertinents », « élégante »,…), et je te rejoins sur ces points.

      Encore merci, et à bientôt sur Go with the Blog ! 🙂

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top