Accueil / Cinéma / HEAVY GIRLS : gros mais subtils

HEAVY GIRLS : gros mais subtils

Heavy Girls - Affiche du filmSven mène une vie tranquille, mais son quotidien n’est pas tous les jours facile car il vit avec sa mère, Edeltraut, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Pour l’aider à gérer cette situation, il fait appel à Daniel, un garde-malade. Entre les trois protagonistes, un lien sincère et émouvant se noue.
Malheureusement, la mère de Sven meurt et laisse seuls Daniel et Sven. Entre eux aussi, il y a un lien particulier qui naît peu à peu. Quelque chose d’aussi profond qu’inattendu. En somme, HEAVY GIRLS c’est une belle histoire d’amour qui va peu à peu se dévoiler devant nos yeux étonnés.

HEAVY GIRLS est un film surprenant pour plusieurs raisons. La première est son budget, l’ensemble du film n’ayant coûté que 517,32 euros ! Cela paraît totalement incroyable et pourtant, ça ne se ressent pas vraiment au vue du résultat final.

La deuxième surprise de ce film, ce sont ses acteurs qui se donnent corps et âme dans ce projet, pour nous livrer une interprétation touchante et remarquable. On se doit d’évoquer notamment le personnage de Edeltraut, interprété par la comédienne Ruth Bickelhaupt, âgée de 90 ans et absolument splendide.

heavy girlsMais l’élément qui rend ce long-métrage assez singulier, c’est le traitement de la relation entre Sven et Daniel. En effet, il s’agit de l’histoire de deux hommes qui peu à peu se rapprochent ; mais là où l’approche est surprenante et par conséquent intéressante, c’est que l’on passe outre les traditionnels clichés, repris bien trop souvent au cinéma.

Les deux personnages principaux n’ont rien de l’habituel homme efféminé ou séduisant à l’excès. Bien au contraire, on en est même très loin avec ces hommes bedonnants, pas franchement classes, et pour qui la séduction est un sujet bien secondaire. Pourtant, ils se révèlent vraiment attachants de par leur tendresse, leur pudeur et leur honnêteté.

On les regarde avec délicatesse se rapprocher l’un de l’autre presque malgré eux, sans qu’eux-mêmes ne comprennent vraiment ce qui se passe. C’est une histoire tendre avant tout, plus qu’une question de couple homosexuel. Ici, le but n’est pas de placarder ce terme pour tenir un discours politique. C’est une ode à la simplicité des sentiments, à passer outre les apparences, les étiquettes et son propre conditionnement, pour se laisser porter naturellement par son émotion du moment.

En cela, HEAVY GIRLS est un petit OVNI étrange et attachant, avec un discours dénué de tout calcul. Honnêteté, sincérité et tendresse, voilà ce qui résume bien ce film.

HEAVY GIRLS, sortie en France le 29 mai 2013.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

RelatedPost

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top