Accueil / Cinéma / LE DERNIER DIAMANT : arnaques, crimes et romantisme

LE DERNIER DIAMANT : arnaques, crimes et romantisme

LE DERNIER DIAMANT - affiche du film - Go with the BlogSimon (Yvan Attal) vient tout juste de sortir de prison et il est en liberté surveillée. Avec la complicité de son fidèle ami Albert (Jean-François Stévenin) et quelques autre complices mafieux, il accepte de monter un gros coup : le vol du Florentin, un diamant unique au monde, mis en vente prochainement aux enchères à Bruxelles.
Pour obtenir toutes les informations essentielles et les accès au lieu, Simon doit se rapprocher de Julia (Bérénice Béjo), experte diamantaire, qui se retrouve à la direction de cette vente après le décès brutal de sa mère. Pour Julia, le Florentin représente bien plus qu’un diamant, elle en fait un enjeu personnel et familial.

LE DERNIER DIAMANT s’annonce comme un thriller sur fond de braquage et de séduction, un genre finalement très peu exploité dans le cinéma français. Et cette audace et ce pari, on le doit à Eric Barbier, amoureux de ce genre de films, et dont c’est ici la quatrième réalisation.

LE DERNIER DIAMANT marque la seconde collaboration du réalisateur français Eric Barbier avec Trân-Minh Nam au scénario, après LE SERPENT sorti en 2007. C’est aussi l’occasion pour le metteur en scène, de retrouver Yvan Attal qu’il avait également dirigé en 2007. Thriller romantique, LE DERNIER DIAMANT s’appuie avant tout sur un casting de qualité, qui apporte beaucoup de charme, d’élégance et de densité à un film au scénario plutôt basique.

Clairement, le duo Bérénice Béjo et Yvan Attal, pas forcément évident de prime abord, fonctionne tout à fait et crée une dynamique intéressante. On s’attache très rapidement à leurs personnages car ils les rendent parfaitement crédibles. Bérénice Béjo en jeune héritière sûre d’elle professionnellement, mais proie facile affectivement, est un véritable rayon de lumière dans ce long-métrage ; et à l’image de ce diamant tant convoité dans l’histoire, elle scintille et marque de sa grâce et de son naturel toutes les scènes où elle est présente.
LE DERNIER DIAMANT - image du film 2 - Go with the Blog
De son côté, Yvan Attal joue les Arsène Lupin cambrioleur mais avec un bon fond, sorte de bandit de la vieille école, qui ne veut finalement de mal à personne. Son charmant duo avec Jean-François Stévenin à l’occasion de quelques scènes, confère une vraie sympathie aux personnages, tant et si bien que le spectateur finit par souhaiter que leur vol fonctionne !

On aime en tout cas le couple impossible qu’il forme avec Bérénice Béjo, et en particulier dans la toute dernière partie du film où leur complicité à l’écran participe clairement à l’adhésion du spectateur.
LE DERNIER DIAMANT - image du film 1 - Go with the Blog
Côté scénario, LE DERNIER DIAMANT s’appuie sur un schéma plutôt classique, et les rebondissements ne devraient pas surprendre les spectateurs les plus aguerris aux films de cambriolages. Néanmoins, on se laisse vraiment prendre au jeu ; la construction narrative est bien ficelée avec ce qu’il faut de suspense. Honnête et finalement efficace – en particulier dans les dernières vingt minutes du film -, LE DERNIER DIAMANT réussit plutôt bien son pari de nous livrer un bon thriller romantique à la française, sans être non plus le casse cinématographique du siècle.

Servi par beau duo au casting Bérénice Béjo et Yvan Attal, LE DERNIER DIAMANT nous entraîne dans les méandres et les conspirations d’un braquage à haut risque, où chacun joue sa propre partition.

LE DERNIER DIAMANT, sortie en France le 30 avril 2014.

Page Facebook officielle LE DERNIER DIAMANT.

Article rédigé par Elle.

LE DERNIER DIAMANT - bandeau du film - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

2 commentaires

  1. Bon j’avais des doutes avant d’y aller . Au debut j’ai trouvé le film tres moyen
    ensuite j’ai bien apprécié même si des fois j’ai été largué dans l’intrigue et tous les personnages.
    C’est un bon petit film français a voir.

    • Bonjour xiaofeng,

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que la première partie du film est parfois un chouilla bancale et peine un peu à se mettre en place. Mais on se laisse emporter par l’histoire qui fonctionne vraiment bien !

      Merci d’être venue partager ton avis. À très bientôt ! 🙂

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top