Accueil / Cinéma / DIPLOMATIE : la nuit où tout a basculé

DIPLOMATIE : la nuit où tout a basculé

DIPLOMATIE - affiche du film - Go with the BlogAu départ, il y a la pièce de théâtre de Cyril Gély. L’auteur met en scène les discussions et les négociations tendues entre le Général von Choltitz, Gouverneur allemand du Grand Paris, et le consul Nordling, dans la nuit du 24 au 25 août 1944 à Paris. Le premier a reçu l’ordre du Führer de détruire les principaux monuments, les ponts et les grandes artères de Paris en cas de capitulation allemande. Le second, consul de Suède dans la capitale, vient à sa rencontre cette nuit là pour l’en dissuader.

DIPLOMATIE raconte cette partie d’échecs verbale et psychologique entre deux hommes que tout oppose. Le cinéaste allemand Volker Schlöndorff porte à l’écran ce duel au sommet, s’appuyant sur deux acteurs d’exception, André Dussollier et Niels Arestrup.

Jamais facile d’adapter une pièce de théâtre au cinéma, d’autant plus lorsque la narration est concentrée dans une unité de temps restreinte (une nuit), de lieu (la chambre d’hôtel du Général), et que tout l’enjeu narratif ne repose que sur deux uniques personnages. Mais DIPLOMATIE présente aussi l’avantage d’offrir un récit où la tension est portée à son climax, avec des enjeux historiquement cruciaux.

DIPLOMATIE - image du film 1 - Go with the Blog

Volker Schlöndorff a réussi une adaptation extrêmement maîtrisée, avec un savoir-faire cinématographique exceptionnel. En agrémentant le huis-clos entre le consul et le Général de séquences hors de la chambre et hors des murs de l’hôtel Meurice, l’affrontement verbal entre les deux hommes trouve alors un souffle supplémentaire (que n’avait pas forcément la pièce de théâtre), permettant ainsi de donner de l’air à cette joute diplomatique et nerveuse.

DIPLOMATIE nous donne à voir un moment crucial de notre Histoire, cette nuit où tout a basculé, et surtout nous rappelle à quel point le visage actuel de Paris et de notre pays s’est parfois joué à très peu de choses. Cependant, le film dépasse avec brio le simple fait historique pour se concentrer surtout sur le face à face intense, tendu et en même temps passionnant, entre les deux protagonistes.

DIPLOMATIE - image du film 2 - Go with the Blog

Les deux comédiens (qui ont interprété ces rôles plusieurs centaines de fois au théâtre avant d’endosser à nouveau leur costume face à la caméra) maîtrisent leur personnage respectif avec une maestria exemplaire ! Le long-métrage permet ici de saisir toute la subtilité du jeu d’André Dussollier (qui incarne le consul Nordling), ses sourires à peine esquissés, les variations dans son regard. Ce rôle de diplomate lui sied à merveille, et il nous offre pendant toute la durée de ces négociations âpres et complexes, une composition d’une grande précision, évoluant en permanence sur un fil fragile, face à ce Général droit dans ses bottes.

Et justement face à lui, Niels Arestrup est un modèle d’acteur, tout simplement. Bourru, tenace, l’homme semble inatteignable, inflexible, insensible. Pourtant, il est aussi à ce moment là de la Guerre un Général à bout de forces, dos au mur, observant du haut de son balcon la défaite à venir des troupes allemandes. Arestrup impose son physique massif, mais pas seulement ; il compose également un Général qui a ses failles, égaré dans une Guerre qui n’est déjà plus la sienne.

DIPLOMATIE - image du film 3 - Go with the Blog

Bien plus qu’une page d’Histoire, DIPLOMATIE est avant tout un vrai moment de cinéma, où des acteurs d’exception se livre un face à face passionnant, où les nerfs sont à vif. Le cinéaste allemand Volker Schlöndorff ne s’est pas contenté de filmer des acteurs en train de jouer, mais il est au-delà de la simple adaptation d’une pièce de théâtre sur grand écran. On aime son sens du rythme et de la narration, sa volonté d’avoir voulu faire avant tout un film de cinéma. Et ce dernier travelling de DIPLOMATIE, parcourant le Paris d’aujourd’hui à travers les méandres de la Seine, pont après pont, nous rappelle à quel point notre Histoire est partout, à chaque coin de rue. 

DIPLOMATIE, sortie en France le 05 mars 2014.

Page Facebook officielle de DIPLOMATIE le film.

Article rédigé par Elle.

DIPLOMATIE - bandeau - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

3 commentaires

  1. Ce qui m’a embêtée dans ce film, c’est le fait de mélanger des images d’archives avec une fiction. La pièce de théâtre est avant tout une situation imaginée avec des personnages réels et de lieux réels.

    Pour le reste, je suis d’accord sur les acteurs qui sont fantastiques.

    • Bonjour Pauline,

      Merci pour ton commentaire.
      Tu évoques effectivement un élément du film dont je n’ai pas parlé, les images d’archives. Et c’est vrai que par moments, ces images ne sont pas forcément tjs bienvenues dans une histoire fiction.

      A bientôt sur Go with the Blog ! 😉

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top