Accueil / Cinéma / HERCULE : le lion est en lui !

HERCULE : le lion est en lui !

HERCULE - Go with the Blog - affiche du filmHERCULE, nul besoin de rappeler cette légende du fils de Zeus à la force prodigieuse, dont le fait d’armes principal fut la réalisation des douze travaux. Brett Ratner (réalisateur notamment de X-MEN: L’AFFRONTEMENT FINAL, DRAGON ROUGE) décide de reprendre le demi-dieu là où tout le monde l’a laissé, à savoir justement après les douze travaux.
Hercule est à présent un mercenaire et le chef d’une bande de laissés-pour-compte. Il accepte de s’engager dans une guerre sanglante pour sauver le royaume de Thrace menacé par le terrible Rhésus, assoiffé de sang et de pouvoir. Ce combat risque d’être terrible, et Hercule doit lutter avec toute sa force pour se sortir de cette guerre. Mais il doit aussi faire face à ses tourments car il n’est pas simple d’être un demi-dieu. À moins que tout cela ne soit qu’une légende, et Hercule un simple mortel … En tout cas, HERCULE est le film biceps de l’été ! Va-t-il réussir le treizième de ses travaux ?

Brett Ratner nous apporte sa vision personnelle du personnage d’Hercule, et réussit à en écrire une nouvelle page. En effet, l’originalité du film ici consiste à suivre le héros une fois sa légende construite, et non pas comme on aurait pu s’y attendre à le voir naître. Ici, tout le monde a conscience de sa force et de son destin, qui finalement est presque devenu une routine pour lui. De manière générale, et sans être non plus incroyable, un minimum d’efforts ont été faits sur le scénario pour lui éviter d’être trop linéaire. De même, le réalisateur a exigé de travailler dans des décors réels – reconstitués pour être précis -, et non sur fond vert (et tout recréer ensuite en images de synthèse). Et c’est une vraie belle réussite de cet HERCULE ! Les décors imprègnent l’atmosphère du film, et ils se révèlent plutôt jolis dans leur ensemble.

Quant au choix de Dwayne Johnson pour interpréter Hercule, il est finalement très logique : qui d’autre que lui, pouvait incarner à ce point la puissance physique et la force ?! Pour les besoins du film, l’acteur ex-catcheur (connu sous le nom de The Rock) a suivi un entraînement très particulier, et le résultat est impressionnant ! Il est également accompagné d’une bande de fidèles amis. Ces personnages secondaires sont intéressants avec chacun leur particularité, permettant ainsi des combats pas trop monotones et des scènes d’action enrichies. 

HERCULE - Dwayne Johnson - Go with the Blog

HERCULE parvient aussi à alterner scènes d’action et dialogues teintés d’humour, ajustant ainsi la variante du rythme. Sans être révolutionnaire et pas obligatoirement d’une absolue finesse, il n’en demeure pas moins efficace. Mention spéciale au personnage de Autolycos, le narrateur de l’histoire, qu’interprète l’acteur Rufus Sewell : son gimmick humoristique et très amusant et plein de second degré. 

D’une manière générale, les seconds rôles sont nombreux, utiles dans la narration, et ne se limitent pas à faire de la figuration. Bien souvent pour ce genre de films d’action, ils sont assez consternants et vides. Là bien au contraire, les personnages secondaires apportent quelque chose, notamment comme nous l’avons déjà mentionné pour ce qui concerne les scènes de combats.
Alors paradoxalement, c’est le personnage principal qui se retrouve finalement assez faible. En effet, s’il n’y a rien à redire au choix de casting de Dwayne Johnson, le personnage d’Hercule est assez peu exploité au bout du compte. Surtout, peu de combats lui sont attribués, et ils le sont sans grande originalité dans leur mise en scène. Petite frustration aussi, il manque un adversaire redoutable pour un combat final dantesque. On a le droit à une dernière explication mais sans réelle adversité, rendant l’ensemble un peu trop facile pour le héros.

HERCULE - Go with the Blog - image du film

Sans crier au chef d’œuvre, ce HERCULE de Brett Ratner s’en tire largement avec les honneurs. On ne peut qu’apprécier les efforts mis en œuvre dans les décors et dans l’écriture des personnages secondaires : tout cela se ressent vraiment à l’écran. On regrette en revanche des scènes d’action seulement sympathiques et plutôt banales. Surtout, on a l’impression que notre héros n’est qu’un chef de bande et non plus l’être d’exception que raconte sa légende. On aurait sans doute apprécié une envergure plus grande pour lui.

HERCULE, sortie en France le 27 août 2014.

Page Facebook française HERCULE.

Article rédigé par Lui.

HERCULE - Dwayne Johnson - bandeau du film France - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

9 commentaires

  1. J’en sort
    Moins bien détaillé, mon opinion du film:

    Le début bâclé fait craindre le pire du pire. Très vite pourtant le film étonne, ce pose, la joue tranquille, le spectacle est là, l’humour aussi et des personnages ma foi plutôt biens campés. En tête un Hercule plus proche des hommes que des dieux amené par le sympathique D. Johnson, véritable pilier du film. Certes un peu plus de dynamisme ou de barbarie aurait haussé le niveau, mais tel quel ce court spectacle est un petit régal.

    + après avoir lu votre critique:
    Ce n’est peut-être pas le Hercule auquel on s’attend, celui que l’on pourrait autant craindre avec un surenchère d’fx et de combats wtf d’un cinéma qui en fait trop pour faire mal. Ici tout est dit en une phrase sur l’origine de cet d’Hercule. Tout comme sont traités les centaures et le cerbère.
    Et c’est ce qui fait la force et l’agréable surprise de ce scénario.

    • Bonjour Kub57,

      Merci de ton avis tout frais !
      C’est vrai qu’on aurait pu craindre le pire et finalement ce n’est pas si mal sans pour autant être si enthousiaste que toi, nous avons passé un bon moment.

  2. Tout à fait d’accord avec votre critique ! J’ai trouvé ça pas si mal après le désastre de la Légende d’hercules. Par contre, c’est vrai que j’aurais aimé un peu plus d’action de la part d’hercules qui finalement n’est pas si présent que ça. Pour le reste, ça reste un divertissement honnête ni plus ni moins.

  3. Bonjour
    J’ai eu l’occasion de le voir en avant première. J’ai particulièrement aimé le 3D, rien que pour ça, il faut aller le découvrir car cela donne une superbe dimension au film. C’est un bon film de divertissement parfait si on veut se changer les idées ^_^

    • Bonjour Natieak,

      Merci pour ton avis, la 3D met en avant les décors qui sont impressionnants.
      Tu le résumes bien, c’est un divertissement sans prise de tête.

  4. J’ai hâte de voir ce film, juste pour la crinière de l’acteur, mdr. Ça fait trop bizarre de le voir avec des cheveux…

    • Bonjour Ludo,

      C’est vrai que nous ne sommes pas trop habitués à le voir coiffer ! La magie des effets spéciaux.
      N’hésite pas à revenir nous laisser un commentaire une fois le film vu.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top