Accueil / Cinéma / CRAZY AMY : la comédie pas si folle que ça

CRAZY AMY : la comédie pas si folle que ça

CRAZY AMY - Go with the Blog - AfficheAmy croque la vie à pleines dents, surtout elle suit le précepte que son père n’a cessé de lui répéter : la monogamie n’est pas une règle de vie réaliste. D’aventure en aventure, elle jouit de la vie sous toutes ses formes.
Épanouie professionnellement, Amy est journaliste ; elle se retrouve alors à interviewer un jeune médecin brillant, spécialisé dans le domaine du sport. Aaron Conners, c’est son nom, va chambouler la vie d’Amy au point qu’elle se demande si elle n’avait pas tort depuis le début …

CRAZY AMY est la nouvelle comédie aux accents faussement romantiques de Judd Apatow, spécialiste du genre aux nombreux succès : 40 ANS,TOUJOURS PUCEAU ; FUNNY PEOPLE ; EN CLOQUE,MODE D’EMPLOI. Avec un casting très séries US entre Amy Schumer et Bill Hader, le réalisateur se fait également un petit plaisir en invitant un guest star en la personne de LeBron James, l’immense star du basket américain.

Pour les amateurs des comédies de Judd Apatow, ils vont être ici en terrains connus avec CRAZY AMY. On y retrouve des trentenaires mal dans leur peau qui s’interrogent sur leur vie, leurs familles, et qui sont surtout à la recherche de l’amour. L’ensemble est porté par quelques doses d’humour parfois gras, souvent sur des blagues sexuelles, et baigné dans une culture pop américaine avec beaucoup de dialogues.

On pourrait presque dire que le réalisateur se montre redondant dans son propre cinéma. En effet, les dialogues sont très longs et cassent bien souvent le rythme du film. Certaines séquences auraient méritées d’être beaucoup plus courtes car elles perdent rapidement de leur effet. CRAZY AMY dure deux heures, mais probablement que le film aurait mieux fait de faire moins, pour garder un certain rythme qui s’étire péniblement. 

De plus, CRAZY AMY joue sur plusieurs tableaux : celui de la comédie, de la comédie romantique, et même du mélodrame ; mais le dosage est assez bizarre, et surtout les genres n’arrivent pas à cohabiter. On se retrouve alors assez décontenancé.

En revanche, on ne peut pas blâmer les acteurs qui s’investissent totalement dans leurs personnages et notamment Amy Schumer. L’autre bonne surprise dans ce casting, c’est la présence du basketteur LeBron James ! En effet sa présence n’est pas anecdotique, il intervient fréquemment et il faut bien avouer qu’il joue très bien, certes son propre rôle, mais il est plus que crédible et n’hésite pas à se moquer de lui-même. Il est au cœur des scènes les plus drôles du film car sans doute les mieux écrites.

CRAZY AMY - Image du film Amy Schumer LeBron James - Go with the Blog

Soyons honnêtes, ce film est probablement plutôt destiné au public américain. Les clins d’œil aux sports américains sont légion par exemple : si le nom de Amar’e Stoudemire ne vous dit rien, si vous ne connaissez pas l’équipe NBA dans laquelle joue LeBron James, et si Tom Brady est un mystère pour vous, il est clair que le film ne vous est pas vraiment destiné …
De même, les thématiques autour de la famille sont assez classiques et n’apportent pas grand chose au récit, à part tenter de nous tirer quelques larmes mais sans réel succès. 

Vous l’aurez compris, CRAZY AMY ne nous a pas vraiment convaincus, le film ayant tendance à montrer les limites du cinéma de Judd Apatow. De plus, si vous n’êtes pas un amateur de sports US et de la culture américano-américaine, vous risquez de passer à côté de pas mal de choses. Au final, on retient surtout que les fans du basketteur LeBron James ont ici l’occasion de voir le champion dans son premier rôle au cinéma. C’est à peu près tout.

CRAZY AMY, sortie en France le 18 novembre 2015.

Article rédigé par Lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

4 commentaires

  1. Des avis sur les blogs m’avaient donné envie de le voir, le votre me calme un peu. Je le laisse sur ma liste, si ça peut me détendre un peu ..!

    • On avoue que nous avons été un peu déçu surtout qu’en effet les avis étaient plutôt positifs surtout aux USA.

      On serait ravi d’avoir ton opinion si tu y vas. 🙂

      A bientôt et merci de nous lire. 🙂

  2. mademoiselle est comme tout le monde

    Pas le meilleur Apatow, c’est sûr, mais on passe un bon moment.
    J’en parle ici ! http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/11/cinema-crazy-amy-trainwreck-judd-apatow.html

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top