Accueil / Cinéma / BOB L’ÉPONGE LE FILM : des héros qui prennent surtout l’eau …

BOB L’ÉPONGE LE FILM : des héros qui prennent surtout l’eau …

BOB L'EPONGE LE FILM - affiche France Paramount - Go with the BlogFaut-il vraiment présenter le personnage de Bob l’Éponge ? … Si c’est encore nécessaire, sachez qu’il s’agit d’un petit bonhomme en forme d’éponge carrée, vêtu d’une chemise blanche et d’un petit short, et qui vit sous l’eau dans un endroit appelé Bikini Bottom.

BOB L’ÉPONGE LE FILM (sous-titré UN HÉROS SORT DE L’EAU) est déjà la deuxième adaptation au cinéma des aventures de Bob l’Éponge, personnage devenu quasi culte d’un dessin animé pour enfants, que les jeunes adultes branchés ont fini par élever au rang d’objet télévisuel ultra cool.

Embarquée dans une aventure aux retournements trop nombreux pour qu’on les détaille ici, cette petite troupe de joyeux lurons colorés se retrouve à devoir sauver leur lieu de vie sous-marin, Bikini Bottom. Entre humour, délires déjantés, et volonté de développer une trame façon super-héros, BOB L’ÉPONGE LE FILM ne fait jamais dans la demi mesure, vous êtes prévenus !

Avant d’aller voir ce long-métrage, on aurait tout de même tendance à vous recommander de connaître un tout petit peu Bob l’Éponge et son dessin animé, du moins l’humour dont il fait preuve et l’état d’esprit de ce personnage farfelu et toute sa clique. Dans le cas contraire, vous risquez d’être un peu déstabilisés par le film et son univers.

On retrouve en effet dans BOB L’ÉPONGE LE FILM l’humour foisonnant et sans limites du dessin animé télévisé, un humour qui part dans tous les sens, parfois bas du front, ou alors se jouant de références très contemporaines, offrant ainsi deux degrés de compréhension selon que l’on soit un enfant ou un adulte.
BOB L'EPONGE LE FILM - Image du film 5 Paramount - Go with the Blog

En cela, le film est ici très fidèle à l’esprit du dessin animé originel, et l’on a absolument rien à lui reprocher !
En revanche, ce qui nous a vraiment poser souci avec ce long-métrage, c’est la manière dont il a été présenté en amont. En effet, tant dans la bande-annonce, que dans toutes les images que l’on a pu voir du film avant sa sortie, mais aussi et surtout son affiche et son sous-titre (on le rappelle : « UN HÉROS SORT DE L’EAU« ), tout laisse à croire que l’on va se retrouver avec une transposition des aventures de Bob l’Éponge dans un univers réaliste avec de vrais comédiens, c’est-à-dire une aventure en dehors des fonds marins.
BOB L'EPONGE LE FILM - Image du film 7 Paramount - Go with the Blog
Mais BOB L’ÉPONGE LE FILM ne se révèle pas vraiment de cette manière : les deux tiers de l’histoire sont ici en format dessin animé, exactement comme le produit télévisé originel, et il faut vraiment attendre la dernière demi-heure pour voir effectivement les petits personnages quitter le fond de la mer et arriver sur la terre ferme, ou du moins sur une plage. Pour un film qui dure à peine plus d’1h30, le ratio est donc plutôt très déséquilibré.

Ainsi, BOB L’ÉPONGE LE FILM s’apparente en majeure partie à une version longue d’un épisode du dessin animé télévisé. Certes comme on l’a dit précédemment, l’esprit et l’humour de Bob l’Éponge et ses acolytes sont bel et bien là, et si vous adhérez à ce grand n’importe quoi de la drôlerie, vous serez en terrains connus.
Mais on se dit tout de même qu’on nous a vendu un film présentant les personnages dans une vraie aventure de super-héros, mais malheureusement la concrétisation de ce projet se fait longuement attendre.
BOB L'EPONGE LE FILM - Image du film 3 Paramount - Go with the Blog
Outre le fait que l’humour propre à l’univers de Bob l’Éponge a quand même du mal à tenir sur toute la longueur d’un film au cinéma, notre autre reproche ira enfin à la 3D : en effet, comme les deux tiers du film sont un simple dessin animé jamais esthétisé et jamais formaté pour la 3D, celle-ci ne sert à rien avant que les personnages sortent de l’eau et se transforment en super-héros (soit, on le rappelle, pendant les trente dernière minutes). Là aussi, on trouve cela plutôt gênant dans la mesure où le film vante beaucoup cet apport de la 3D comme un vrai ‘plus’ cinéma sur les personnages.

Pour finir, on salue la prestation honnête d’Antonio Banderas incarnant une version folle-dingue de Jack Sparrow. L’acteur n’est pas ridicule et semble assumer pleinement son personnage un brin déjanté, par conséquent sa présence en fin de film passe plutôt bien.
BOB L'EPONGE LE FILM - Image du film Antonio Banderas Paramount - Go with the Blog
Si vous n’êtes pas dérangés à l’idée d’aller voir au cinéma une sorte d’épisode en version longue de BOB L’ÉPONGE saupoudré d’un brin de nouveauté sur la fin, alors ce film vous satisfera pleinement. En revanche, si vous vous attendez (un peu comme nous) à une version revisitée et foncièrement originale des personnages de Bikini Bottom, stylisés par une 3D correctement exploitée, vous risquez d’être assez déçus.

BOB L’ÉPONGE LE FILM, sortie en France le 18 février 2015.

Page Facebook de BOB L’ÉPONGE LE FILM.

Article rédigé par Elle.

BOB L'EPONGE LE FILM - Image du film 4 Paramount - Go with the Blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

6 commentaires

  1. christelle canal

    HELLO
    tout avait pourtant bien commencé quand ce charmant Antonio des qu il découvre le livre, il nous plonge dans les fonds marins pour retrouver notre ami BOB et ces compères, mon attention est capté aussitôt , au bout d une demi heure j avoue , j ai laché l histoire trop long , un peu tiré par les cheveux avec très peu d instants rigolos, bref un ennui total puis arriva ce moment de délivrance ou Bob arrive enfin dans notre monde, là j ai enfin pris plaisir !!!! le moment dans la machine à barbe à papa , la scène avec le vélo ou quand Patrick rencontre la glace !!
    On nous a vendu ce film comme une immersion de BOB dans notre monde, et je dois bien reconnaître que ce n est pas ça du tout, le film aurait du etre intituler « bob ou le passage dans notre monde  »
    La bande annonce était alléchante et résume pour moi la globalité du film.
    mes enfants étaient conquis , moi vraiment sur la réserve.

    • Bonjour christelle,

      Merci beaucoup pour ton avis très complet & détaillé sur le film !
      Tu rejoins notre avis, et franchement le film est une déception compte tenu de ce que la promo, la bande-annonce et l’affiche du film nous avaient laissé croire.

      Comme toi, les blagues qui m’ont fait rire, sont celles des personnages une fois sortis de l’eau (la barbe à papa, le vélo, comme tu le cites).
      Pour les enfants, ça ne m’étonne pas que ça fonctionne à peu près car ils retrouvent l’esprit du dessin animé.
      Mais là, le film au cinéma n’a pas grand intérêt.

  2. trop dommage et merci au BA de vendre du rêve je suis tout à fait d’accord avec votre avis le titre du film annonce un monde hors de l’eau mais si les 2/3 se passe sous l’eau et en version dessin animé il s’agit d’un dessin animé avec une extension version court métrage

  3. christelle canal

    hello

    , nous avons tous vu les dérivés et goodies du film mais saviez vous que bob l eponge a donné son nom à une espece fongique ? EN 2011 , le champignon marin découvertpar les étudiants de SAN FRANCISCO a ainsi été baptisé  » SPONGIFORMA SQUAREPANTSII  » dérive de « SPONGEBOB SQUAREPANTS  » NOM ORIGINAL DE bob EN ANGLAIS .

    VOILA C ETAIT MA MINUTE INFORMATION MERCIIII

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top