Accueil / Cinéma / AU CŒUR DE L’OCÉAN : le cinéma de Ron Howard prend l’eau

AU CŒUR DE L’OCÉAN : le cinéma de Ron Howard prend l’eau

AU COEUR DE L'OCÉAN - Affiche France Déf Film Ron Howard 2015 - Go with the BlogVingt-troisième long-métrage de Ron Howard, AU CŒUR DE L’OCÉAN s’inspire de l’ouvrage « La véritable histoire de Moby Dick » de Nathaniel Philbrick, une histoire quasi légendaire qui inspira également le célèbre roman « Moby Dick » d’Herman Melville (publié en 1851).

Ron Howard, inoubliable Richie Cunningham dans la série télévisée culte HAPPY DAYS, oscille en tant que réalisateur entre des grandes épopées de science-fiction (WILLOW, COCOON), des films historiques (APOLLO 13, FROST/NIXON), et des adaptations de romans comme c’est le cas ici (et on se rappelle du DA VINCI CODE par exemple).

Il s’empare ici d’un récit en forme d’épopée maritime en plein XIXème siècle, au moment où le navire l’Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique pour chasser la baleine afin de faire le plein d’huile issue du corps de l’animal. Le bateau est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l’embarcation, et met en péril la vie de l’équipage. Perdus au beau milieu de l’océan, les survivants ont très peu de chances de survie, et dans le désespoir, ils finissent par céder à l’innommable …

Le précédent film de Ron Howard, sorti en 2013, nous avait particulièrement séduit, frôlant de près le chef-d’œuvre, on ose le dire ! RUSH racontait le duel légendaire en Formule1 entre les pilotes James Hunt et Niki Lauda. Le point commun avec AU CŒUR DE L’OCÉAN ?! C’est Chris Hemsworth, qui tourne donc sous la direction de Ron Howard pour la deuxième fois consécutive.
AU COEUR DE L'OCÉAN - Image 1 du Film Ron Howard 2015 - Go with the Blog
Le défi principal de AU CŒUR DE L’OCÉAN, c’est d’emmener le spectateur dans un récit où l’action se déroule essentiellement en pleine mer, dans un décor unique avec peu de repères spatiaux. Un projet toujours compliqué car cela peut vite devenir monotone.

Si l’histoire qui nous est racontée ici est en soit plutôt intéressante sur le papier, le long-métrage trouve très vite ses limites, et fait face à de nombreux obstacles pour emporter l’adhésion du spectateur. En premier lieu, il y a des effets spéciaux particulièrement approximatifs, maladroits, et qui donnent d’appartenir à une autre époque ! La photo du film finit même par devenir assez laide par moments, et surtout les mauvais raccords entre deux plans successifs aux couleurs totalement opposés, se multiplient bien trop souvent.
AU COEUR DE L'OCÉAN - Image 5 du Film Ron Howard 2015 - Go with the Blog
Certaines scènes en mer passent pas loin du ridicule tant on voit le tournage en piscine, et d’une manière générale, AU CŒUR DE L’OCÉAN déçoit beaucoup visuellement parlant.

À cela s’ajoute une direction d’acteurs là aussi en perdition, et que l’on a bien du mal à comprendre … Alors que Ron Howard avait offert probablement le meilleur rôle de sa carrière jusqu’à présent à Chris Hemsworth avec RUSH, là il enferme son acteur principal dan un jeu ultra classique et soporifique.
Et le reste du casting, pourtant porté par des comédiens habituellement super intéressants, subit à peu près le même sort, qu’il s’agisse de Cillian Murphy dont le personnage aurait mérité davantage de profondeur, ou encore Benjamin Walker dans un rôle très caricatural, et Ben Whishaw à qui on a donné peu d’espace d’expression.
AU COEUR DE L'OCÉAN - Image 4 du Film Ron Howard 2015 - Go with the Blog
On finit alors malheureusement par s’ennuyer devant ce long-métrage tristement en manque de rythme, de relief, et d’intensité. Certes, l’histoire qui nous est contée, présente bien des intérêts narratifs et aussi historiques (on comprend toute l’importance de cette huile de baleine au XIXème siècle pour alimenter les lampes à huile par exemple, avant la découverte du pétrole), mais l’émotion ne passe quasiment jamais, et c’est franchement problématique pour un récit comme celui-ci.

En nous racontant le terrible périple de chasseurs de baleine, AU CŒUR DE L’OCÉAN ne nous donne jamais envie d’avoir de l’empathie pour des personnages aux pratiques barbares. Bien entendu, la question de la chasse aux baleines est à replacer dans son époque ; néanmoins, les personnages ici ne questionnent jamais leur chasse violente et sanguinaire, au cours de laquelle ils tuent sans réfléchir, séparant un jeune baleineau de sa mère sans aucun scrupule.

AU COEUR DE L'OCÉAN - Image 3 du Film Ron Howard 2015 - Go with the Blog

AU CŒUR DE L’OCÉAN, sortie en France le 09 décembre 2015.

Article rédigé par Elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé ? Découvrez d’autres articles :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

*

Scroll To Top